Pendant l’avent, avant l’année d’après !

La fête sous cloche… de Noël.

Des années que je râle à l’approche des fêtes de fin d’année.

Noël et ses casse-têtes familiaux, la fête pour la fête le 31…

J’avais d’ailleurs écrit un post : C’est quoi l’esprit de Noël passé 50 réveillons? 

Cette année, elles n’ont jamais été autant désirables. Je n’ai jamais eu autant envie de faire et d’emballer des cadeaux, de dinde, de bûche, de danser, d’embrassades à minuit… D’être tout simplement avec les gens que j’aime et partager quelques joies ensemble. Alors, ok, on sera moins nombreux et on se fera pas la bise mais l’esprit de fête sera là quand même !

Car, comme l’écrit la lumineuse Marie Robert (@philosophyissexy) dans Marie Claire :

« … le temps des fêtes s’impose, bouscule nos habitudes et malmène nos réticences. Qu’est-ce qui se joue dans ces festivités qu’aucun péril ne semble pouvoir décourager, même dans cette curieuse année? C’est peut-être pour les plus chanceux d’entre nous, la possibilité d’échapper aux conduites sociales ordinaires, et d’exister autrement, l’espace d’une soirée ou d’une semaine de vacances. On réinvestit le foyer… On mange plus que de raison. On abuse des plaisirs. Rien n’est grave, car on sait pertinemment que rien n’est fait pour durer. Dans quelques minutes à peine, janvier imposera de nouveau sa cadence. Mais, en attendant, c’est parce que la fête est vaine, qu’elle est poétique. »

La fête à la japonaise.

L’année dernière, à la même époque, je m’envolais pour Tokyo avec ma fille rejoindre mon fils en échange universitaire (Virginie à Tokyo).

Noël n’y signifie pas grand chose. Un événement « exotique » que les japonais célèbrent le plus souvent en amoureux comme une Saint-Valentin. La célébration du Nouvel an (Shogatsu) est en revanche une fête familiale.
Mais avec les amis, on fait des « bônenkai » les semaines précédant la nouvelle année. Bônenkai signifiant « réunion pour oublier l’année ». Dans le même esprit, les derniers jours de décembre, les japonais font un grand ménage dans leur maison (ôsôji) qui fait office de rite de purification. On lave tout pour « nettoyer » la saleté de l’année écoulée.

J’adore l’idée ! 

La plupart de ces soirées sont le plus souvent organisées par les entreprises pour leurs employés et se déroulent dans des izakayas (un genre de taverne) et sont (très) fortement alcoolisées.
Bon, nous, on ne va pas pouvoir aller se bourrer la gueule dans les bars ou les restos. Mais pourquoi pas se faire des petits rituels (à vos bâtons de sauge et Palo Santo, les « sorcières »), des déjeuners un peu déjantés (à 6 ) pour oublier cette année 2020 et regarder avec optimisme 2021?

J’aime cette idée de « recommencement ». Qui donne l’énergie de partir vers de nouvelles aventures. Et ça ne date pas d’hier. « Dans l’Antiquité romaine, à la fin décembre, on fêtait les Saturnales qui marquaient le solstice d’hiver, ce moment où les jours commencent à rallonger, où la nature redémarre au cœur de l’hiver. » M’explique un article dans Elle.

 

Une collab festive !

Christian Lacroix X Damart : une collection « hot couture ». 

On connait l’exubérance joyeuse de Christian Lacroix.  

Il a crée pour Damart une nouvelle capsule intitulée Soleil Rouge.

«  Dans un moment où nous avons tous besoin de nous réinventer, de consommer mieux et moins, j’ai imaginé un vestiaire accessible à toutes. Cette collection imaginée pour Damart joue sur mes tonalités favorites de rouge et de rose, d’une certaine idée de sud et de chaleur, mais d’une chaleur plutôt intérieure, comme une sensation... » Déclare le couturier.

 

La collab de fête de Christian Lacroix et Damart

 

J’ai démarré en octobre un partenariat avec Damart sur Insta et je suis la première étonnée du dynamisme de cette marque. Je vous avais présenté leur première collection éco-friendly (pulls, bonnets, écharpes conçus à partir de bouteilles recyclées) : Virginy in Paris. Je connais cette marque depuis que je suis petite, mais elle ne cesse de se transformer, d’innover tout en étant très attentive à l’évolution de notre société (comme moi :)).

 

Collab Christian Lacroix et Damart, Une collection festive, blog quiqua

 

Petit cadeau de Noël. Si vous voulez gagner la paire de chaussettes et le T-shirt en thermolactyl de cette collab, allez sur mon Instagram sous ce post.

La fête de l’école !

The prom de Ryan Murphy sur Netflix

Cela pourrait être un film de Noël (bons sentiments, happy end…) mais les paillettes remplacent la neige. Ça chante, ça danse… Et il y a quand même Meryl Streep (cette Meryl Streep ! Elle sait vraiment tout faire), Nicole Kidman (dans le rôle le moins intéressant du film d’ailleurs)…

Une ado gay est interdite de bal de fin d’année de son lycée dans l’Indiana. Une bande d’acteurs d’Hollywood has been, ravis de trouver une « cause » pour redorer leur blason, vole à son secours.

 

La fête de la paillette, The prom

 

Finalement, quoi de mieux qu’une comédie musicale aux couleurs flashy pour égayer ces fêtes de fin d’année ?

 

Là, Nicole Kidman n’est pas à la fête !

The undoing sur OCS.

Grace (Nicole Kidman) est une thérapeute des beaux quartiers de New York. Elle file le parfait amour avec Jonathan (Hugh Grant), oncologue en pédiatrie. Mais la mère d’un élève de l’école élitiste de son fils est sauvagement assassinée. 

 

The undoing, blog femmes 50 ans

 

Un vrai thriller psychologique : Impossible de lâcher cette série tant les fausses pistes et les rebondissements s’enchaînent (heureusement, il n’y a que 6 épisodes 🙂 ). Nicole Kidman est parfaite, crinière rousse au vent. Hugh Grant est étonnant. Et toujours un plaisir de voir Donald Sutherland (le père de Grace).

 

Bons baisers… d’Iran.

Téhéran sur Apple TV

Une fois que tu es dedans, il n’y a aucune issue. Tel est le teaser de cette série.

Tamar, agente du Mossad, s’infiltre à Téhéran pour hacker et neutraliser les défenses aériennes iraniennes afin de permettre à Israël de bombarder un réacteur nucléaire. Sa mission échoue rapidement. Elle devra improviser… 

 

Série Teheran, blog femmes 50 ans

 

Une intrigue complexe et intelligente qui mêle suspens, enjeux géopolitiques, quête d’identité (l’espionne a des liens familiaux complexes avec l’Iran), sur fond de division de la société iranienne. Recommandé à 300 %. Moi, j’adore quand une série me fait aussi voyager et découvrir un pays si mystérieux.

 

On n’oublie pas de se chouchouter.

C’est quoi ce truc ?

Gua Sha, massage du visage, Exertier

 

Un Gua Sha.

Cette plaque de jade permet de lisser notre visage, d’en redessiner ses contours. Par exemple, le glisser  plusieurs fois du menton jusqu’à l’oreille va le drainer en stimulant les ganglions lymphatiques situés à cet endroit. En fin de protocole, on le place sous l’oreille et on descend le long du cou, on évacue ainsi les toxines en favorisant l’évacuation de la lymphe.
Il est inclus dans le coffret Le spa des Cimes de la marque Exertier avec l’huile Le miracle du miel.

J’aime beaucoup cette marque. Qui utilise les trésors de la nature (Les Alpes) en s’engageant dans la « clean Beauty » avec des matières premières naturelles. Sa créatrice, Julie,  m’avait parlé de sa vision du « vieillissement à la française » dans ce post : Ceci n’est pas un journal de confinement. 

 

soins naturels, Exertier, trésor des Alpes

 

J’avais adoré leur huile. J’utilise actuellement la crème de soin L’or de l’Orchidée (super texture).

Exertier vous propose 10% sur l’ensemble de leur site avec le code jeunevieillispas10. 

 

Le sel de cette fin d’année.

Vous connaissez le petit livre Le sel de la vie de l’anthropologue Françoise Héritier ? Elle y énumère au fil des pages les petits plaisirs, émotions, sensations… qui font le goût de notre existence et la rendent plus riche que nous le pensons.
Alors, à la manière de, voici ma liste de ces petites choses pour ces fêtes :

Éteindre la lumière et regarder le sapin scintiller, réussir à avoir le morceau de blanc du chapon, être de fausse mauvaise foi dans un jeu de société, le bruit du bouchon de champagne qui saute (sans en perdre un goutte), offrir un cadeau non attendu mais tant espéré, ouvrir un paquet cadeau (et ne pas se demander comment faire pour pouvoir le changer), saucer la sauce sans culpabilité, avoir eu froid dans les derniers instants d’une grande balade et rentrer au chaud (devant un feu de cheminée, c’est encore mieux), attendre sa tasse dans les mains que son chocolat refroidisse pour pouvoir le boire, savoir dans les 10 premières minutes que cette série ne va plus vous lâcher, lire un bon polar (mais sans crimes sadiques), rentrer quelques minutes avant qu’il se mette à pleuvoir des cordes, faire une jolie table, manger des litchis comme des bonbons, démarrer un agenda vierge, une journée froide mais ensoleillée, mettre du marron dans tous les plats…

Et vous, quelle serait votre liste ?

Moi, j’y rajoute écouter Stevie Wonder, même s’il faut danser en distancié.

 

Share

About virginie

9 comments on “Pendant l’avent, avant l’année d’après !

  1. Merci c’est toujours parfait min rayon de soleil du dimanche matin … un de mes petits bonheurs attendre le dimanche matin pour lire vos posts

    • Comme c’est gentil… Joyeuses fêtes

  2. J’adore, j’adore vos posts, c’est une vraie fraicheur dans nos vies…..Ils font un bien fou…. Vous résumez si bien nos émotions. Tant de points en commun avec vous, ce regard sur nos vies de femmes souvent solos. Alors ces écrits nous réconfortent et nous donnent chaque fois plus envie encore d’avancer, d’espèrer, de croire que de beaux moments nous attendent…..
    Merci, merci. Je vous souhaite de merveilleuses émotions pour finir 2020 et une très belle année 2021
    Ma.

    • Merci du fond du cœur pour ce commentaire. Moi aussi, il me réconforte. Très joyeuses fêtes.

  3. Merci Virginie! Bonnes Fêtes de fin d’année!

  4. Merci merci..tu arrives à rendre Damart ,la marque de ma Maman désirable..je suis en plei dans « Prom »..et je lis..et travaille..Joyeux Noël

    • jJoyeux Noël également.

  5. Un post très Feel Good…oui, chouchoutons-nous, profitons de chaque instant que nous pouvons partager avec les gens que nous aimons ! Ce n’est pas le nombre qui compte, revenons vers l’essentiel !
    Nous vous souhaitons de Belles Fêtes de fin d’année, malgré tout !

  6. Toujours un vrai plaisir de vous lire !
    Une belle et heureuse année à vous …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.