Natacha Dzikowski, beauté et bien-être, blog femmes 50 ans

Bien-être, beauté et santé avec Natacha Dzikowski !

Le bien-être n’a pas d’âge.

Et même, pour Natacha Dzikowski, 50 ans, c’est super !

Le bien-être, le healthy leaving, c’est le credo de Natacha Dzikowski. Au travers de son blog, sa chaîne YouTube, son Instagram, elle clame haut et fort : 50 ans, c’est super ! Natacha et moi partageons en fait la même « philosophie » : on peut prendre de l’âge sans se sentir devenir vieux. Et je continue avec sa présentation ce que j’avais déjà fait dans mon post précédent, À fond la forme et vive mon canapé, vous présenter des femmes inspirantes croisées sur les réseaux sociaux (les rencontres « en vrai » étant plus que réduites).
Natacha partage son amour de la beauté, de la santé et du wellness en général. Son but : faire passer avec éclat et en douceur le cap des 50 ans.

Une experte empirique.

Natacha a été publicitaire (en agence ou chez l’annonceur) 3 décennies durant. Elle travaille pour des marques de luxe, de mode et beauté. Elle y multiplie les rencontres avec les principaux acteurs de la santé et de la cosmétique (experts, médecins, chercheurs… ). Ce qui lui a permis de comprendre en profondeur et d’intégrer les ressorts de la beauté et du bien-être.

En 2016, ses envies de liberté, mais aussi son besoin de transmettre la pousse à développer sa structure de conseil en communication et surtout à créer une plate-forme de contenus pour les femmes de 50 ans pour partager tout ce qu’elle a appris.

« Au départ, si j’ai voulu créer mon blog, d’ailleurs, c’est parce que beaucoup de mes amies, de femmes autour de moi venaient spontanément me demander des conseils. J’ai eu envie de les donner au plus grand nombre.

Toutes ces années professionnelles, mes propres recherches et expérimentations m’ont appris ce qu’il fallait faire. Alors  j’ai décidé de partager mes « recettes ». Je crois dans la prévention active, le plus tôt possible, pour une longévité heureuse. Je suis sûre que mon âge biologique est bien inférieur à mon âge réel (56 ans). On peut agir sur son « vieillissement ». Ce n’est pas une fatalité. Par exemple, on dit toujours que l’on « doit » prendre 10 kg à la ménopause. Ce n’est pas vrai ! Si on fait ce qu’il faut, bien sûr cela demande des efforts, on peut tout à fait l’éviter. »

Avec la valeur de l’exemple.

Natacha, dans son blog, souvent à base de vidéos, explique toujours le pourquoi du comment. Quels sont les mécanismes de notre corps? Comment fonctionne notre peau? Pourquoi les rides se forment? … Elle donne ses propre astuces. Natacha parle beaucoup de beauté comme avec Nos 7 produits de beauté indispensables à 50 ans. Les rituels qu’elle conseille sont vraiment les siens.  Elle refuse d’ailleurs tous les partenariats pour parler de produits qu’elle découvre et aime vraiment. Et si elle nous parle d’activité physique, elle est elle-même une sportive assidue (cardio et renforcement musculaire tous les matins, yoga kundalini… ).

Et, elle est juste magnifique !

 

Natacha Dzikowski, beauté, bien-être et santé

 

Le bien-être à 50 ans.

 » OK, ce n’est pas une étape toujours agréable mais c’est quand même loin d’être l’enfer ! Au contraire, cela peut être une période de la vie enrichissante et très épanouissante si on l’aborde correctement. C’est un cap qu’il faut vraiment dédramatiser. En fait, on fait une confusion entre « être jeune » et « être vivant ». Cela n’a rien à voir. Vieillir est juste une manière de vivre plus longtemps. Il faut se libérer de la peur de l’âge pour l’habiter pleinement. 

Aujourd’hui la la pré-ménopause et la ménopause sont sur-médicalisées. On n’en parle qu’en terme de dépréciation du corps. Non ! Ce n’est pas une dépréciation.

L’important est avant tout de comprendre ce qui nous arrive. Quand on comprend les choses, on peut mieux les gérer. En en parlant, on lève des freins, des tabous. En dédramatisant ce cap, en gardant une vraie confiance en soi, on ne préoccupe plus de ne plus « être jeune », on se sent juste plein de vie. »

 

Bien-être oui. Mais un changement d’hygiène de vie s’impose.

C’est vrai qu’il va falloir faire plus d’efforts, avoir plus de discipline. En étant pleinement conscient que nous sommes les vrais co-auteurs de notre santé.

Natacha s’appuie sur :

  • L’hygiène alimentaire.

 » Notre appétit change, notre métabolisme se ralentit (le nombre de calories brûlées au repos diminue), on perd du muscle (qui est le plus gros consommateur de calories). Il faut absolument réduire son assiette par deux et fuir le sucre. Le sucre est vraiment notre ennemi. Il est synonyme de rides et de bourrelets. Il est responsable de réels dommages pour notre organisme et accélère le vieillissement de la peau. C’est dur mais adieu les desserts. »

  • L’activité physique.

« Le sport est notre meilleur allié jeunesse et longévité. Il améliore nos défenses immunitaires, nos os, notre digestion… Il stimule notre vitalité. Il influe aussi sur notre humeur, notre sommeil en favorisant la création de certaines hormones comme la sérotonine, la dopamine… C’est tout notre organisme qui est mieux oxygéné. 

Il faut une activité où l’on transpire, une où l’on fait du renforcement musculaire et une où l’on s’étire (Pilates, ou yoga) car il est aussi très important de travailler aussi son maintien, sa posture. 

Les coachings de Natacha Dzikowski.

Natacha propose également du coaching Age Detox.

2 modules longs : Accompagner la ménopause; Changer ses habitudes alimentaires.

2 modules « flash » : Belle peau ; Retour au sport.

Vous trouverez également sur son blog un e book en téléchargement gratuit 

 

Le bien-être selon Natacha Dzikowski, coach

Vous pourriez également aimer...

2 commentaires

  1. Blog exceptionnel !

    1. virginie a dit :

      Merci infiniment.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.