Injections de Botox, d’acide hyaluronique ou lifting?

Un lifting, ça fait peur !  Perso, j’ai été assez « traumatisée » par celui de ma mère.

Elle était rentrée de l’hosto en donnant le sentiment d’avoir réchappé à un grave accident. Et, avait gardé par la suite, un visage un peu trop « tiré ».

Alors, notre génération ne cache pas sa joie de pouvoir avoir recours à la médecine esthétique et ses injections de Botox ou d’acide hyaluronique. Pour rester « reposées » sans avoir recours au bistouri.

Mais a-t-on vraiment raison ?

 

L’avis du docteur Franck Benhamou (www.docteur-benhamou.com), chirurgien esthétique.

 

« En règle générale, les femmes ne veulent pas de chirurgie. Elles viennent pour 3 choses : les sillons, les bas-joues, le cou. Je pratique également des injections quand je pense que c’est la meilleure solution (la plus adaptée). Elles veulent « rajeunir », ou plutôt « mieux vieillir ». On n’arrête pas le temps.
Mais, à partir du moment où il y a une perte d’élasticité,  où la peau a trop perdu en qualité, seule l’opération peut vraiment apporter une solution.

 

Un lifting, c’est plus naturel en fait ?

 

“Grâce aux injections, on peut palier au vieillissement du visage.  Mais arrive un moment où il faudra injecter trop de produits.

On ment à la patiente en lui disant que l’on peut réussir à « retendre » son visage. Trop de piqures, injections trop profondes ou trop chargées en produit et le résultat n’est plus du tout naturel. L’harmonie du visage est déformée.”

 

Un lifting, c’est quand même un peu radical comme solution, non ?

 

“Il s’agit d’une opération chirurgicale qui permet de retrouver un visage plus jeune en corrigeant l’affaissement cutané et les rides. Le résultat : un visage reposé et rajeuni, sans effet « figé ». En France on parle de « french touch ». Les chirurgiens français ont une approche tout à fait différente des américains. Là-bas, il faut que cela se voit. Ici, on opte pour un geste plus léger. Nous voulons respecter les contours, les lignes et les expressions du visage. En gros, quand un lifting se voit, c’est qu’il est raté !”

 

Il y a 3 types de lifting.

 

  • Le lifting temporal pour lisser leur front et rehausser la partie supérieure duvisage. Mais, souvent le Botox est suffisant pour le front et permet de l’éviter.
  • Le lifting cervico facial pour corriger l’affaissement des bajoues et enlever l’excédent cutané au niveau du cou
  • Le mini lift est indiqué chez les personnes ayant peu d’affaissement. Certains se pratiquent même en ambulatoire sous anesthésie locale.