Question de confiance !

Cette fameuse confiance en soi….

Sur cette photo, je trouve que j’ai l’air d’avoir vraiment confiance en moi

et

elle me donne confiance en moi parce que je me trouve bien dessus, ce qui est rare (que je me trouve bien).

Cette notion de confiance en soi met en lumière toutes mes contradictions.

J’aimerais être la nana vraiment sûre d’elle. Mais, j’ai dû mal à supporter ceux qui donnent le sentiment de se sentir supérieur.

J’ai toujours l’impression que je ne vais pas y arriver, que l’on ne va pas m’aimer etc. Mais, au fin fond de moi, se cache malgré tout un paquet de prétention.

Je ne supporte pas cette femme parfois un peu gauche. Mais, j’aime aussi mon côté, qui doute, qui, je le sais, me pousse à donner le meilleur de moi-même.

Pffff

Comme le savez peut-être, j’aime assister aux lundis philo de Charles Pépin.

Le dernier thème abordé :

LA CONFIANCE EN SOI EST-ELLE UNE QUALITÉ?

Evidemment, on a envie de lui crier OUI !

Qui ne rêve pas d’avoir cette assurance dans la vie lui permettant de se savoir capable d’affronter moult situations?

Mais Charles, lui, se méfie de l’idée même de confiance en soi !

Car :

Confiance = se fier totalement = ne pas chercher la contradiction

→  Trop confiance en soi = ne pas avoir besoin des autres.

Alors qu’il il faut avant tout croire en sa capacité d’être en lien avec les autres.

Et, puis, mon philosophe préféré (je dois avouer que je trouve Charles tout en intello sexytude) n’aime pas la notion du SOI !

Trop restrictif.

Pour lui, la vraie confiance en soi serait une confiance en quelque chose de plus grand que soi.
Là, j’avoue, Charles m’a un peu perdue.

Et, il se méfie de ce qui serait de l’ordre de l’ego. Qui risque d’amener à l’orgueil, l’arrogance.

Puis, il cite Foucault pour évoquer la notion de “souci de soi”.

Ça j’aime bien !

L’idée de prendre soin de soi, de s’entretenir dans le souci de s’améliorer. La confiance en soi vient alors de surcroit.

Donc, ce n’est pas une qualité mais une conquête ! 

Avec la conscience de soi  = se faire confiance même si je sais qu’une grande partie de moi m’échappe.

Et, bien en voilà, j’ai enfin trouver un sens à donner au fait de vieillir.

Il s’agit d’une quête de s’améliorer.

En ayant toujours confiance en ses capacités et en sa capacité à apprendre.

Ce que confirme Anita Pinato, coach et créatrice du site Science du bonheur présentée dans ce post.

“La confiance en soi n’est ni une qualité, ni un défaut. C’est une aptitude. Qui s’apprend par l’action. Comme le sport, c’est un entrainement.

Alors, je ne vais plus vieillir, mais

  • Je vais, quel que soit l’évenement, de plus en plus savoir que j’ai la capacité d’y faire face.
  • Je vais pouvoir de mieux en mieux mobiliser, quelle que soit la situation, mes nombreuses ressources pour la traverser.
  • Je vais être de plus en plus consciente que je ne peux pas plaire à tout le monde (même si en vrai, j’aimerais vachement).

Vieillir = Une bonne confiance en soi.

Alors, je ne vous dis pas comment on va se la péter, tous, à la maison de retraite dans nos couches Confiance (désolée, pas pu m’en empêcher). Et, d’ailleurs, la petite vieille qui fait ses courses au Franprix aux heures de pointe, je la trouve d’UNE ARROGANCE !

En attendant, vous pouvez assister à un atelier d’Anita Pinato ou télécharger son ebook sur la confiance en soi.

” QUE VOUS PENSIEZ Y ARRIVER OU NON, VOUS AVEZ RAISON DANS LES DEUX CAS”.

 Henry Ford.

Share

About virginie

20 comments on “Question de confiance !

  1. Trouver le juste milieu.

    • Absolument !

  2. Donner du sens au vieillissement à travers la recherche de l’amélioration de soi…en voilà une belle motivation pour mes prochaines années…

    • Voilà, ça motive, ça donne un sens ! Bon we.

  3. Coucou Virginie ! Je n’ai pas commenté depuis longtemps mais je lis tous tes articles toujours avec le même plaisir !!
    Tu es très belle sur cette photo, sereine et souriante !
    Cette vieille femme arrogante dont tu parles, j’espère que ce sera moi dans quelques années ! Que j’aurai assez confiance en moi pour continuer à me mêler à la foule, à la chaleur humaine, malgré mon apparence dégradée par l’âge et mes gestes ralentis par l’arthrose.
    Je me reconnais carrément dans ton portrait de début de post.
    Ça me rappelle un film avec mon chouchou Podalydes, “8 fois debout”, qui lors d’un entretien d’embauche, dit que sa principale qualité, c’est le doute. Bon autant dire qu’il ruine ses chances d’être retenu. Ça m’a fait tordre de rire.
    Bises !

    • Mais quel plaisir de te lire. Je t’imagine assez bien en vieille dame (très) indigne !

  4. Vous êtes mieux que çà sur la photo, belle comme le jour, la tête un peu penchée ,un peu comme si vous n’osiez pas encore porter vos habits de lumière. Le chemin de la confiance en soi c’est aussi le mien, j’ai 53 ans et si mon âge m’ennuie souvent il m’apporte la force d’aller plus loin dans ma révolution personnelle. Je m’oblige à apprendre dans mon travail, à vivre dans mon temps, à faire du sport, à enlever les strates qui m’empêchent d’être moi. c’est un boulot très prenant, et qui me donne le sentiment d’exister pour de vrai. Merci pour vos articles, votre humour qui me ravit . Je vous admire et cela me donne confiance …elle est pas belle la vie!

    • Ho merci beaucoup Nadia de ces gentilles paroles. Et, effectivement, je suis tout à fait dans la même démarche que vous : enlever ces strates pour mieux vivre avec soi

  5. Avec l’âge , ça va mieux mais ça dépend aussi des situations !
    Bizzz

    • Mais, c’est sympa aussi de connaître encore des situations où l’on a le sentiment d’avoir 15 ans.

  6. Merci pour cet article . Je me suis bien retrouvée avec mes doutes qui me poussent à être perfectionniste dans mon travail. Très intéressant ! Une piste de réflexions.
    Bon week end

    • Merci Joséphine. Bon week-end également.

  7. Bientôt 64 ans pour moi. J’essaie de profiter de ce que la vie me donne, je fais du sport (marche, randonnées, gym), je perfectionne mon anglais, je sors voir les expos, les concerts, les ballets, et bien sur je m’occupe de ma famille. Ce n’est pas une fuite en avant pour oublier la vieillesse, et maintenant grâce à toi, je peux donner un nom : j’essaie de m’améliorer.
    Vieillir apporte quand même un peu de confiance, on commence à se moquer du qu’en dira-t’on, on ose davantage. Merci

    • Tu es tout à fait dans le vrai, princesse ! Non dimanche !

  8. La confiance, ça s’acquiert! Pour moi, c’est toujours un petit combat: “allez, fais toi confiance, tu vas y arriver, et puis t’es pas si nulle, si moche, si gauche ! Alors la confaince, je crois que ça va de pair avec l’indulgence envers sois même, et ça se travaille. Je te trouve rayonnante sur cette photo, et tu as l’air bienveillante, ce qui est déjà extraordinaire en soi. J’aimerais bien que les gens aient ce sentiment en regardant une photo de moi, et pas sure que ce soit le cas, car bien difficile de trouver une photo où je suis bien et qui ne date pas de plus de 3 ans! 😉
    Quant à Princesse cricri bravo, tu as toute mon admiration, et j’espère marcher dans tes pas dans 19 ans! Bises

    • C’est hyper dur, je trouve de s’aimer en photo. En fait, comme je râle beaucoup sur mon manque de photogénie, des amies m’on offert pour mon anniv une séance photo avec un pro. Et, j’avoue que pour la confiance en soi, c’est top. Bon dimanche Géraldine.

  9. De bonnes pistes de réflexion mais cela reste un vaste sujet !!!
    Merci pour ces belles idées à méditer

  10. Comme Erica, vaste sujet une bonne piste de réflexion
    Bisous

  11. Coucou Virginie ! ton sourire sur la photo qui me rend pleines de vie, bel article !
    Voila des bisous !! ♥ ♥ ♥

    • Merci mille fois. Bonne semaine

Laisser un commentaire