Trouver l’amour ! (Un mec, ça serait déjà bien…)

Trouver l’amour un mec après 50 ans… La mission est… compliquée.

Serait-ce devenu impossible à QUE 55 ans de trouver chaussure pantoufle à son pied?

Force est de constater que la vie d’une célibattante de plus de 50 ans = un réel no man’s land !

Comment on rencontre des mâles aujourd’hui? Hein?

Au boulot?

Je bosse de chez moi.

Et, quand je vais à des réunions de travail, la moyenne d’âge est largement en dessous du mien.

Les sorties?

Je vous assure, je ne ménage pas ma peine. Je dis toujours oui à un dîner, un vernissage, une soirée (3 fois par an). Mais à nos âges, on s’est constitué ses cercles et du coup, on tourne un peu en rond. Et quand, enfin, on tombe sur des têtes nouvelles… Et, bien on ne leur parle pas en fait. Faut dire que l’on a quand même un peu perdu l’assurance de ses jeunes années. Je perds mes moyens puisque j’ai le sentiment de ne plus en avoir. J’ai finalement de plus en plus tendance à me faire discrète.

Quand je racontais ce ” je regarde mes pieds quand je rentre dans une pièce”, une amie m’a demandée de lui citer un nom d’actrice dont j’admirais la prestance.

“Sophie Marceau.

“Voilà, maintenant quand tu arrives quelque part, dis-toi que tu ES Sophie Marceau.”

Alors, je préviens tous les habitants et vacanciers de La Baule et Biarritz... Attention, Sophie débarque pour le mois d’août !

(Et, d’ailleurs comme Sophie Marceau n’écrit pas dans un blog pour les plus de 45 ans, je fais une pause estivale, mon prochain post sera 1er septembre.)

Des lieux pleins de célibs de plus de 50 ans?

Rires.

Je pensais à la Fnac, mais il faut reconnaitre que Netflix a complètement flingué le marché de la drague au rayon DVD.

Si vous avez des idées…

Les sites/applis de rencontres?

Que j’ai baptisé :  “Si, je t’assure, j’ai une copine qui a rencontré un mec super”,

Rebaptisé après plusieurs mois de pratique “cela n’arrive qu’aux autres”.

C’est marrant à quel point, messieurs, vous aimez montrer que vous êtes hyper actifs ! Que des photos d’hommes à ski, en moto, en bateau, en rando.. Un petit problème avec l’âge?

Et, à quel point vous n’avez pas la culture de vous mettre en valeur. Car, non, un mec en débardeur à 60 balais, ce n’est pas glam. Les lunettes de soleil ne vous donnent pas un air “Top gun”. L’auto-portait dans le miroir de la salle de bain blafarde n’est pas très vendeuse non plus. Et, évitez les clichés avec vos enfants, votre femme, votre mère (je vous jure, je l’ai vu !)

Bref Tinder Surprise a plutôt viré à : voyage au bout  de la lose. Et n’a fait que me mettre face à l’évidence : je ne plais plus du tout à ceux qui me plaisent. Et, ça, c’est ballot !

Le hasard?

Tiens, justement à propos de hasard.

Je vais l’autre soir au cinoche avec une copine. On arrive un peu à la bourre, la salle est bondée, obligées de se séparer. Le hasard m’assoit auprès d’un homme seul d’une soixantaine d’années. Pas un sourire, pas un regard. Il a même râlé quand je lui ai furtivement et très malencontreusement frôlé le bras sur l’accoudoir.

Ca ne m’était jamais arrivé. Q’un mec soupire (de mécontentement) parce que je le touche !

Cela dit, le hasard s’est mis à ronfler bruyamment au bout de 30 minutes de film, pourtant passionnant (Le Caire confidentiel que je vous conseille fortement).

J’ai quand même l’impression d’être devenu invisible pour la tranche âge qui m’intéresse les 55/60 ans. Décalage que j’avais déjà évoqué dans un ancien post sur L’âge ingrat.

Il faudrait que je cible au-delà. Trop au-delà.

Et là, je bloque !

En fait quand j’y réfléchis bien.. Après m’être flagellée pendant des mois. Je ne plais plus, j’ai trop de rides, ma peau est trop relâchée, je ressemble de plus en plus à mon père… Je réalise que le “problème” vient peut-être de moi. De mon propre regard sur vous, messieurs. Moi qui vous ai tant aimé, finalement je supporte encore moins bien votre vieillissement que le mien.

 

Envie d’un grain de folie

 

Share

About virginie

17 comments on “Trouver l’amour ! (Un mec, ça serait déjà bien…)

  1. Tellement, tellement vrai…Merci pour cette vision, ce témoignage, qui donne le sentiment de ne pas être l’unique et la seule…Merci pour ce partage…

    • J’aime tellement ce genre de commentaire ! Que l’on se reconnaisse dans ce que j’écris. Merci beaucoup et bon we. Virginie

  2. J’ai lu ça il n’y a pas longtemps : “On ne séduit pas de la même manière à 20 ans qu’à 50 ans parce qu’on n’attend pas les même choses selon les différentes périodes de nos vies”. Et c’est le coup de grâce total.. Et bien : SI, on attend encore la séduction, le battement de cœur, de plaire au premier coup d’oeil etc. La résignation n’est pas bonne.
    Les hommes pathétiques se regardent avec une bienveillance déconcertante, c’est au moins aussi compliqué que le statut de réseaux dits sociaux : donc ” C’est compliqué !”.
    Bon, je suis en couple qui fonctionne très bien, je reconnais ma chance dans cette deuxième vie que d’ailleurs certains/certaines me jalousent parfois même méchamment, c’est pour dire que refaire sa vie c’est compliqué pour beaucoup. Ton post humoristique mais pinçant le cœur, me renvoie les propos de mes amies quiqua célibataires idem.
    Je reste convaincue que le hasard est la seule méthode qui fonctionne pour que ça fonctionne justement.. mais où et comment ? C’est justement le hasard, donc n’importe où.
    Ma grand mère à refait sa vie à 78 ans (jusqu’à ses 96 ans) avec le seul mec bien de la maison de retraite.. Deux tourtereaux à couper le souffle. Il n’y a pas d’âge pour le hasard, au moins cet espoir là fait vivre. 🙂
    Bon week end Virginie et Bon hasard à toi (demain si possible) !

    • C’est tout à fait cela, on veut séduire point barre. Pas pour notre tranche d’âge. En tous les cas, merci Veronica de ta fidélité et de ta bienveillance envers moi… et le blog. Et quelle histoire inspirante que celle de ta grand-mère !Un très bel été à toi. Virginie

  3. Très drôle ! et très vrai (moins drôle). V.

  4. Vaste sujet…
    L’amour est parfois au coin de la rue… s’occuper de soi, rayonner, être ouverte à la différence, regarder l’âme au-delà des rides de l’autre, se dire qu’un homme qui pose en marcel, ou avec des lunettes de soleil top gun, montre ses failles, et que c’est touchant.
    Une rencontre se fait aussi dans un club de loisirs où on est réuni par une passion commune. Et je crois beaucoup à internet, ayant plusieurs personnes autour de moi qui ont rencontré de belles personnes via ce media. Persévérez!
    Croyez en vous, ayez un sourire intérieur en permanence, et partez à la découverte! Vous écrivez bien, vous pouvez séduire un homme via une annonce et des échanges sur le net, puis la rencontre peut se révéler charmante car vous êtes “riche” de votre personnalité, vous vous occupez de vous et vous êtes classe, et vos petites rides au coin des yeux sont la preuve que vous aimez rire, moi si j’étais un homme je serais immédiatement sous le charme! Positivons, et fonçons.

    • Merci de votre bienveillance.

  5. bob

  6. Haaaaa.Ton article est tellement bien écrit que j’ai eu le sourire instantanément !

  7. Bonjour Virginie,

    Votre article (et bien d’autres publiés avant sur votre blog) me donne envie de vous conseiller une chose: allez voir à l’étranger, oubliez la France.

    Vous n’imaginez pas combien le charme français opère sur les étrangers. Je vous recommande le nord de l’Europe (Pays-Bas, Allemagne, etc.). Des hommes relativement peu machos. Un paradis!

    Et en plus, ce sera l’occasion de parler anglais (ou d’apprendre une autre langue). Vous découvrirez des régions inconnues, des villes passionnantes. Des cultures bizarres parfois.

    Bon courage…

    (J’ai retrouvé l’âme sœur en la personne d’un charmant Hollandais.)

  8. Comme Marie, je me retrouve complètement dans ton témoignage (internet, entre autre), je me sens donc moins seule…. on se console comme on peut ;-).

    • Merci, l’idée de ce blog est bien d’avoir le sentiment de se sentir moins seule 🙂

  9. Je découvre au réveil votre blog , puis cet article si bien écris, plein de justesse et de douceur aussi même si le sujet peut être sensible, voir douloureux.

    Je me suis tellement reconnue dans ces quelques lignes.
    Même expérience, même constat.
    Je suis devenue exigeante (a force de vivre seule)
    Je ne cherche plus , je crois au hasard. . même si ça peut prendre du temps .. provoquer les choses n’a jamais été mon fort ..
    les belles rencontres arrivent quand on est bien et qu’ on si attend le moins a ce qui il paraît ….
    10 ans de solitude pour moi .
    57 ans cet été et j’y crois encore .
    Merci car j ai commencé ma journée avec le sourire en vous lisant ..
    Ça c est précieux.
    Mim.

    • Si j’ai pu vous permettre de démarrer votre journée avec le sourire, la mienne en est aussi illuminée. Bon we. Virginie

  10. Bonjour Virginie votre post que je viens de lire m interpelle au plus au point. J aime vous lire et je vous lis depuis longtemps.
    J ai 47 ans et je viens de me faire plaquer au bout de 22 ans de vie commune 15 de mariage et 2 ados en pleine force de l age.Loin de moi l idée de refaire ma vie aujourd hui mais un jour je l espère
    Et voyez vous votre article est loin de me rassurer car je pense pareil. Même si les copines disent mais si tu verras t es mignonne t es sympa……il n en demeure pas moins qu’ avec le temps on est super exigeante surtout quand la douleur d avoir été trahie est présenté. Mais comme j ai un naturel optimiste je pense qu’ un jour que ce jour arrivera et je vous le souhaite également. Belles vacances .

    • Il est vrai que nous avons toutes et tous notre vécu qui détermine notre vision parfois moins optimiste de l’avenir. Bon dimanche et merci de me lire. Virginie

  11. no way !

Laisser un commentaire