Timide ? À mon âge?

Maturité et timidité ! Ça rime toujours,

 

L’autre soir, j’étais invitée à une fête. Youpi !

 

blog femmes 50 ans - blog quinqua - cinquantaine

 

 

Pas un événement en soi, me direz-vous. Mais, je ne croule plus vraiment sous ce genre d’invitations. Une vraie soirée, une cinquantaine de personnes, qui vont se parler, rigoler, danser…

H-4 : Tétanisée à l’idée d’y aller seule. Je sais que je ne vais connaître quasi personne. J’essaie de rameuter les copines pour m’accompagner. Pas une de libre! J’ai carrément les jetons !

 

blog femmes 50 ans - blog quinqua - cinquantaine

 

H-2 : J’y vais pas?

 

H-1 : T’es conne ! Rencontrer des “têtes nouvelles”, danser, ça ne se refuse pas. Tu vas regretter.

H : J’y vais. Franchir la porte fut une épreuve.

 

blog femmes 50 ans - blog quinqua - cinquantaine

 

 

J’ai 54 ans, j’ai l’impression d’en avoir 14 ! Comme lors de mes premières booms (#situconnaiscetermetuasbienplusde50ans), angoissée à l’idée de rester planter là, à jouer les plantes vertes, d’être la nana loose à qui personne ne parle, qui fait tapisserie (#situconnaiscetermetuasbienplusde50ans). Merde, en 40 ans rien n’a changé!!!

MAIS ELLE VIENT QUAND CETTE PUTAIN DE CONFIANCE EN SOI ? 

 

Quand je parle de vieillissement autour de moi, quand je lis sur le sujet, beaucoup de personnes disent gagner en assurance avec l’âge, apprendre à se dégager du regard des autres.

????

Et, là gros paradoxe :

Pour revenir sur l’exemple de ma soirée, on ne peut pas dire que je suis rentrée chez moi avec la sensation d’avoir été harcelée de regards dans cette assemblée d’hommes entre 50 et 60 ans.

Vieillir, pour une femme en tous les cas, peut parfois donner le sentiment de tomber dans le domaine de l’invisibilité…

Je devrais être contente.

NOOOON !

Je déteste cette sensation ! Au contraire, cela me met encore plus mal à l’aise. Finalement, je ne m’en rendais pas compte à l’époque, mais “ma jeunesse ” me donnait plus d’assurance en société qu’aujourd’hui.

 

De la timidité dont on ne guérit jamais?

 

blog femmes 50 ans - blog quinqua - cinquantaine

Oui, je suis réservée, souvent gênée, parfois parcourue d’un fort sentiment d’insécurité.

Je crains le regard des autres, j’ai souvent l’impression que mes faits et gestes sont observés. Est-ce que l’on me trouver bien habillée, jolie, est-ce que l’on va me trouver intéressante? Etc.

En fait, j’ai surtout peur de ma timidité, peur que justement elle me mette mal à l’aise.

Pffff.

 

blog femmes 50 ans - blog quinqua - cinquantaine

 

Et, encore, j’ai de la chance. Je n’ai aucun signe physique, je ne rougis pas. Je suis même plutôt une timide extravertie!

Peur de dire des platitudes. Peur ne ne pas briller?

Encore un paradoxe.

Je crains d’être terne, mais je n’aime pas “m’afficher”. J’envie toutes mes amies blogueuses qui arrivent à se prendre régulièrement en photo (faut avouer que j’ai la photogénie d’une huître, ça n’aide pas).

En fait, je suis surtout une petite “oseuse”. Je manque de culot, d’aplomb. J’admire les personnes dont on dit “quand on leur ferme la porte, elles sont capables de rentrer par les fenêtres”. Moi, quand on me ferme la porte, je file les clefs pour être bien sûre de rester enfermée dehors.

 

blog femmes 50 ans - blog quinqua - cinquantaine

 

 

À l’heure où mes ovaires me lâchent, j’aimerais avoir un peu plus de couilles. Que vieillir me permette enfin de dire tout haut ce que je pense tout bas. Et, de ne plus m’embarrasser de ce ce que les autres, eux, peuvent penser.

J’aurais aimé être une extravagante. Alors que je n’arrive même pas à porter un chapeau ( je trouve cela sublime… sur les autres).

Alors, vive ces vieilles comme Debra Rapoport ou Iris Apfel qui osent tout !  Qui en font même un art de vivre,  Bon, il me reste encore une vingtaine d’années pour apprendre à porter des chapeaux farfelus, des lunettes oversize et de gros bijoux très colorés.

Parce que, si bien vieillir, c’est gagner en confiance en soi, ben, pour le moment,  je suis vraiment dans la merde! 

 

blog femmes 50 ans - blog quinqua - cinquantaine

 

blog femmes 50 ans - blog quinqua - cinquantaine

Share

About virginie

49 comments on “Timide ? À mon âge?

  1. Excellent Virginie !!! Tu m’as fait bien rigoler , dommage pour le café une autre fois !!bises

    • Oui, avec plaisir !

  2. Je te comprends moi je rougissais au téléphone ! Lol ! Avant je parlais beaucoup pour lutter contre mon malaise et maintenant je ne comble plus les vides, je suis ce que je suis, tu me prends comme ça, peux pas faire mieux de toute façon !
    J’adore tes articles

    • Merci beaucoup pour ta fidélité en tous les cas. Bonne fin de we.

  3. Super article drôle et réaliste !
    Je peux te comprendre, car aller toute seule dans un endroit où l’on ne connait personne , c’est flippant !
    Par contre , je ne connais pas la timidité, je ne suis absolument pas sûre de moi, mais je fais en sorte que ça ne se voit pas .
    Et cela depuis toujours .
    L’âge n’a rien changé et je finis par être assez à l’aise partout , même si souvent je suis loin d’être à la hauteur des grands discours qui s’y tiennent .
    Mais si je ne me sens pas bien dans un endroit par rapport à la population qui s’y trouve je peux aussi rentrer dans un mutisme complet quitte à passer pour une sauvage .
    Bon , on ne se refait pas, et il est difficile de changer , on peut faire des efforts.
    En tout cas tu me surprends , car je ne te pensais pas timide.
    Comme quoi , toi aussi sur le papier, tu donnes bien le change 😉
    bonne soirée !

    • Oui, je pense bien donner le change et je pense que mon côté “extraverti” contrebalance ma timidité.

  4. Merci de dire tout haut ce qu ‘on pense tout bas ! je n’ai pas gagné en assurance à la cinquantaine non plus…toujours une gamine dans la tête ayant peur d’être jugée…je déteste les mondanités,mais ne dirais pas non à une bonne vieille boum! ah les slows de mes 15 ans!

    • Un slow… #situconnaiscetermetuasbienplusde50ans, c’était vraiment sympa quand même!

  5. Bravo ma Virginie. Tu partages tes émotions avec toujours autant d’humour, de sens de la dérision et de finesse.
    Il y a aussi des hommes timorés qui n’auront osé te regarder ou t’approcher…
    Et les autres, comme disait une amie commune:” c’est eux qui perdent!”.

    • merci Claude, ton regard est toujours rassurant !

  6. Bonsoir,

    Je me retrouve dans ton sujet et pourtant à 55ans , on devrait ….
    Je préfère m’effacer ….
    Bonne soirée. Bises

    • Merci de votre commentaire, lui ne s’effacera pas!

  7. Comme Janachete, je suis surprise par cet aveu de timidité qui ne se devine pas du tout au travers du blog. J’ai toujours préféré les discrets aux arrogants qui ont tout vu, tout fait. Quand je sors, j’ai toujours une phase d’observation où je suis muette et je vais vers les gens qui me font rire; Je suis capable de répondre à l’humour mais pas à ceux qui veulent nous ‘enfumer’ avec leur savoir.

    • Alors, on se retrouve vraiment autour de l’humour. Et, effectivement, je préfère la discrétion à l’arrogance….

  8. tu as un humour fou Virginie ah la confiance en soi , je te rejoins un peu en société surtout lorsque je ne connais pas j’ai peur de ne pas dire de choses interessantes, je suis assez timide en fait bien que je me montres en video mais …. bisous ma belle

    • On peut être timide et se montrer. Beaucoup d’acteurs se définissent d’ailleurs comme de grands timides.

  9. je viens de lire les commentaires de janachete et de ride rieuse et je me retrouve en elles je n’ai pas confiance en moi et pas plus qu’20 ou 30 ans mais je sais le cacher et je prefere ecouter que parler

  10. 54 ans et je rougis toujours horrible !! A 20 ans c’est mignon ! Mais à 54 !!!

    • J’avoue que je suis contente de ne pas “rougir”. Au moins, le plus souvent ma gêne ne se voit pas. Surtout que je prends en général un air très sûr de moi.

  11. Je trouve ça très bien de rougir.
    Et puis cette timidité…ça fait partie de ton charme!
    Moi j’aime!

    • Mais, toi tu es mon amie…

  12. bonjour.Cet article ,c’est moi!
    je viens de comprendre apres 46 ans que je suis une timide qui s’ignorait.Des annees a vouloir passer inapercue tout en voulant etre “remarquee”(paradoxe d’enfer dont moi seule connait l’existance).Si on me parle trop longtemps,j’abrege,trop peur de ne pas etre a la hauteur!Quant aux (petits )talons ,je mis suis mise apres 40 ans,malgre une folle envie depuis l’age de 18 ans,mais,surtout… ne pas attirer l’attention,alors les chapeaux!!!!!!!!!!juste en reves!Certains m’ont dit d’arreter de croire que le monde tourne autour de moi (eh oui ,il parait qu’en fait je ne reve que d’attirer l’attention!!!!!!mais je refute cette explication car je ne me rends nulle part,ni mariages,ni fetes,aussi basiques soient-elles et si je vais a des concerts,je m’eclipse la plus rapidement possible).Moi aussi je suis une bonne vivante qui amuse et aime rire et donc ,je passe souvent pour snob.
    Vous lire m’a fait du bien.Je me suis regardee dans un miroir,le temps de quelques lignes.
    Continuez a partager vos sensibilites,c’est genereux.

    • C’est quand même fou ce paradoxe : vouloir passer inaperçue et vouloir se faire remarquer… Trop bizarre.J’avais du mal à l’expliquer mais je suis contente qu’on le comprenne. Et, comme vous, je crois que je peux parfois passer pour quelqu’un de désagréable (ou snobant les autres).

  13. Certaines timides sont aussi discrètes.. par élégance ! .. On peut toujours se trouver de la classe dans la réserve, Non ?..
    Beaucoup de femmes ou hommes sont timides en groupe ou en société mais pas en tête-à-tête, voir se révéler fougueuses dans l’intimité. Le problème restant si l’on se doit de passer par le groupe pour atteindre le tête-à-tête. Bon, je ne peux donner de conseil car j’écris ce commentaire à la lueur d’une lampe à huile, dans une cabane en bois, en pleine forêt accompagnée de mes amis les écureuils, après le retour d’une soirée tapisserie.. 🙂
    Merci pour le blog Virginie, les billets de qualité, de bonne humeur, dans les réalités qui font ‘mouches’.
    Pour se rassurer, il faut quand même se dire que la même chose est totalement transposable au masculin.

  14. merci de tous ces compliments… je vais rougir! Mais quel “courage” de dormir en pleine forêt ! Mais, la lampe à l’huile, so romantic !

  15. Je pense que les gens qui semblent plein d’assurance ne sont pas toujours plus à l’aise que ceux qui se sentent timides. Et c’est dur pour eux quelquefois de faire l’effort de se mettre en avant et de ne pas forcément “faire mouche”. Personnellement, je suis plus à l’aise en tête à tête voire en comité restreint. Je suis plutôt timide aussi mais j’ai une de mes sœurs qui a toujours aimé être populaire et qui a été à l’occasion déçue de ne pas obtenir l’effet escompté alors j’ai pris mon parti d’être comme je suis. Par contre, où j’ai gagné en assurance, c’est que je me laisse moins faire dans le cadre d’une négociation pour un achat par exemple. Il faut dire que mon époux est libanais alors je suis à bonne école et il est réservé aussi de prime abord mais pas timide et a le contact beaucoup plus facile que moi. Je pense qu’on apprend en savoir-être au contact des personnes avec lesquelles on vit. J’avais une mère très timide dont j’étais très proche et j’étais très très timide mais je me pose moins de questions avec le temps de ce que les autres peuvent penser. On a tous le droit d’exister et de faire ce qu’on veut tant que l’on ne cause de tort à personne après tout. Et toi tu nous fais du bien avec ton blog tellement intéressant et riche au travers duquel on te devine pleine de qualités, hyper sympa et chaleureuse au fond de ton cœur. Si tes lectrices qui ne te connaissent pas t’apprécient tant, c’est bien que tu es une nana super et je serais très heureuse de faire ta connaissance si l’occasion se présentait comme celle de Nicole ou de Jo qui te suivent aussi et dont j’aime bcp les blogs aussi.

    • Merci Sissi de tous ces gentils mots, ça me touche beaucoup et c’est pour entendre ce genre de choses que l’on fait un blog en fait. Te rencontrer un jour, avec grand plaisir

  16. Dans notre entourage nous avons quelques spécimen qui monopolisent la soirée, c’est elles ou ils qui parlent, ils ont tout fait et tout vu – on n’a qu’à se taire ou à partir !
    Alors nous préférons les gens un peu plus équilibrés qui n’écrasent pas les autres !
    C’est un portrait surprenant que vous nous livrez, parce que vraiment, par votre style d’écriture, on ne pensait pas que vous étiez timide ! D’ailleurs, il y a encore quelques phrases que nous garderons en citations…

    • Je m’amuse beaucoup à écrire “sans contraintes”, et comme je parle de moi comme “d’un personnage”, il est plus facile d’exprimer ce que je ressens. Bizzare, non?

  17. CC Virginie,
    Je ne te voyais pas timide … comme quoi mais bon on ne se refait pas à 50 ans.
    Moi je suis moins timide en vieillissant comme quoi j’ai du mal à engager la conversation mais après ça va sauf si je me sens mal à l’aise dans ce cas là je me fait toute petite dans un coin.
    Bonne fin de dimanche.
    amicalement

    • Pareil, une fois que je suis lancée ds une conversation, pas de problème. Bien que je peux avoir parfois le sentiment de ne pas être “claire”

  18. Bcoup de sincérité dans cet article que je trouve touchant. La timidité et la réserve sont des atouts majeurs pour séduire ( les hommes adorent !) difficile de plaire quand on est très trop sûre de soi ! Et puis les timides savent se reconnaître entre eux: un bon moyen de faire de nouvelles connaissances. Sur les doutes qui nous envahissent lorsque on n’a plus la beauté de nos 35 ans: c’est affreux mais c’est un faux problème ! Les femmes sont élevées pour être les jolis objets du désir masculin, c’est le problème et lorsque l’on ne sent plus ce désir partout autour de nous, nous sommes désespérées. Or nous devrions nous réjouir de ne plus être que des objets ! Les hommes n’ont pas ces doutes, parce qu’ils savent qu’ils ont d’autres atouts que la fraîcheur à mettre en avant ! Il faut juste changer de point de vue. ( facile à dire, plus difficile à faire !)
    Et pour les chapeaux, je trouve que cela ne va personne après 18 ans, et quand, comme vous, on a une jolie chevelure, il ne faut pas la cacher !
    Merci en tout cas pour ces billets d’humeur un peu amers , un peu doux…

  19. Merci Stef. Il est vrai que nous vivons une période d’âge où il faut changer de point de vue. Pas toujours facile! Belle semaine

  20. Comme cet article est bien écrit, je m’y suis tellement reconnu, mais je n’ai pas les mots pour exprimer les maux, même cette phrase n’est pas de moi 🙁 Tourner en dérision les situations douloureuses, voilà tout l’art des femmes mûres, j’suis pas sûre que ça me console. la naïveté de la jeunesse, celle qui fait venir le rouge au joues, est tellement craquante, mais il parait qu’il n’y a rien de pire que de refuser son age, alors on fait avec, et Virginie est une prêtresse dans ce domaine

    • Merci beaucoup de ce gentil commentaire et bonne semaine !

  21. Je suis la personne la moins introvertie que je connaisse, 0 problèmes à parler en public, etc. Par contre, quand il s’agit d’arriver dans un endroit où je ne connais personne / peu de monde, c’est le drame, j’hésite pendant des heures et je dois prendre sur moi. Paradoxe? 😉

  22. Timide? et alors? Pour tout les complexés de la vie, on a tous voulu être quelqu’un d’autre, mais aurait-on été mieux finalement, nous sommes ce que nous sommes, avec nos qualités, nos défauts, et il est relativement rare de ce faire un vrai idée de ce que les gens pensent véritablement de nous. A te lire depuis plus d’une année maintenant, je crois que tu dis beaucoup plus que chacun d’entre nous, tu te dévoiles bien plus que tu ne peux l’imaginer, j’ai beaucoup d’admiration pour ce que tu fais, ce n’est pas juste un blog comme parmi tant d’autres, c’est bien plus. D’ailleurs tu devrais un jour te poser la question d’une future publication, tu as une plume, un humour qui fait mouche à chaque fois, moi ça m’éclate bien tes articles et pourtant je suis un bonhomme qui se reconnait à chaque fois dans tes vérités si souvent passées sous silence dans notre quotidien de faux semblant. Il manque juste la cerise sur le gâteau pour toi, dans ta vie, tu le sais bien, et ça ne prendra pas trop de temps j’en suis sûr, pour un changement et un renouveau et une pleine confiance en toi. L’amour, oui, pour vivre cela aujourd’hui, à presque 50 balais, moi qui pensait être au bout de la route, tout me semble maintenant possible, c’est tout ce que je te souhaite, et je ne vois pas pourquoi il en serai autrement. Je ne sais pas si j’ai pu exprimer vraiment ce que je voulais te dire, je n’en ai pas l’habitude, mais de tout cœur un grand merci, Virginie, pour ta présence sur la toile, c’est à chaque fois un plaisir de te lire à bien des égards!

    • Merci de tout mon cœur de ce très gentil commentaire… Tu as bien raison sur la petite étincelle qui me rendra plus sereine! Et, en ce qui concerne, l’écriture, ce blog était d’abord un projet de livre. J’en avais déjà co-écrit un il y a quelques années. Et, en fait, je n’arrivais pas à vraiment l’écrire, à trouver la construction en tous les cas, puis, une amie m’a dit que je devrais faire un blog??? Je me suis un peu lancée comme cela, ne sachant pas très bien ce qu’était un blog en fait. Mais, je pense effectivement, que le projet premier d’écrire un livre refera un jour forcément surface. En tous les cas, merci une fois de plus, parce que c’est exactement ce genre d’échange qui fait toute “la beauté” d’un blog. Belle journée à toi et tout le bonheur possible…

  23. miss.radis dit :
    “Tu exprimes tes craintes avec beaucoup de facilités et il est vrai qu’il est difficile d’imaginer ce manque d’assurance.,
    Le fait de donner des mots à cette timidité te pousse vers une quête d’une vie plus agréable et aussi sentimentale, une vie à deux où l’on peut partager et voir l’avenir ensemble.
    J’ai beaucoup aimé ton article où tu dévoiles tes sentiments. Ce blog te permet de t’exprimer librement et c’est beaucoup, un pas vers tes projets.
    Je te souhaite de trouver l’amour.
    À te lire prochainement.”

  24. Peut être qu’avec le temps et la sagesse la confiance en soi est un peu plus présente ok
    mais qui serait vraiment super à l’aise dans ce genre de situation ?
    Certaines femmes les “grandes gueules” toujours bien partout, avec tout le monde, et tout le temps je déteste aussi
    Donc finalement je préfère regarder mes chaussures que j’adore quand je ne suis pas vraiment à mon avantage …

  25. A l’heure où mes ovaires me lâchent , j’aimerais avoir plus de couilles …..
    Alors là merci cette phrase va me faire la journée ,et peut être même plus ….
    Pourrai je m’en resservir ?
    Je ne commente jamais mais lis souvent ….
    Amitiés , donc .
    Et dites moi , pourriez vous un jour parler de la difficulté que l’on peut avoir à “se voir” vraiment , à savoir “vraiment ” à quoi on ressemble ,j’ai tellement de mal avec ca en ce moment …..comment les autres me perçoivent ils , comme une vieille peau , moi qui ai l’impression d’avoir toujours 30 ans dans ma tête ?Je ne sais pas si je suis claire , mais en ce moment (51ans Et Demi!!!), je suis paumée de chez paumée sur cette question là …..à quoi je ressemble ?

    • Bien sûr, “ce à quoi on ressemble (vraiment)” est un sujet que je vais traiter. Par exemple, j’ai toujours été troublé de voir des photos de ma grand-mère, jeune, que je ne reconnais pas, je n’ai jamais osé lui demander si, elle, se reconnaissait.

  26. Bonjour Virginie,
    Grâce à notre amie “livres d’un jour” (prénom ?) et à Aline (Miss Zapp), je viens de découvrir ce blog.
    Comme pour les moocs, l’univers des blogs apporte une analyse sociologique et surtout anthropologique extraordinaire. En termes humains, ils sont plus simplement un lieu de “dépouillement” et de mise en scène d’alter ego en quête de sens qui se découvrent eux-mêmes dans les expressions et vécus communautaires.
    Merci Virginie pour ce regard bienveillant sur la timidité. En ce week-end Pascal, et en tout bien tout honneur (pour le jeu de mots), je suis ravie d’avoir trouvé cette communauté de ” poules aux yeux d’or”…… 🙂
    Catherine

    • merci Catherine, j’espère te voir très souvent sur mon blog. Bonne fin de we à toi aussi. V

  27. Ah justement moi c’est de pire en pire en vieillissant !

    • Mais moi, aussi!

  28. Bonjour Virginie,

    Vous dites avoir été mal à l’aise à cette soirée ou vous ne connaissiez ni les lieux ni les invités. Et vous en gardez un mauvais souvenir.

    A coté de la timidité il y a des contextes intimidants pour beaucoup de monde, y compris pour les personnes toujours très à l’aise avec les autres.
    Aller à une soirée où on ne connait pas les invités ni les lieux fait partie des contextes intimidants. Encore davantage pour une femme sans doute.
    De même une personne sur deux redoute de parler en public ou d’être dévisagée, timide ou non.

    L’anxiété sociale fait universellement partie de la nature humaine. Dans ces situations particulières c’est tout à fait courant, il n’y a pas lieu de s’inquiéter.

    En revanche quand elle se manifeste tous les jours dans des interactions courantes, là c’est autre chose.

    Bonne journée

  29. Je n’avais jamais lu cet article ! J’aurais du ! J’ai l’impression que tu parles de moi ! C’est fou ça ! C’est exactement ce que j’ai ressenti par exemple quand je suis allée toute au salon des blogueurs voyage à st malo cette année !! Je me retrouve complètement dans ce que tu décris. Ce qui est malheureux c’est que du coup on se fabrique une espece de barrière virtuelle qui intimide ou fait reculer les autres personnes du coup. Enfin, c’est ce que je ressens.
    Bon week-end!

    • C’est très vrai cette “barrière virtuelle” ! Bon week-end à toi aussi. Virginie

Laisser un commentaire