Portrait(s)

Confinement (n.m.) : État d’être confiné, enfermer dans un lieu.

Se limiter, se borner à une activité unique ou restreinte. 

C’est mon troisième post de « confinement« .Vous pouvez lire le premier ici (Ceci n’est pas un journal de confinement), le second là (Ce que cette vie (entravée) m’a appris).

Mais je n’avais toujours pas vérifié la définition. C’est bien ce que je pensais 🙂

Et comme cette période confinement ne m’a toujours pas permis de m’introspecter plus loin que le bout de mon nez, je me suis amusée à me tirer le portrait.

Façon questionnaire de Proust.

Le principal trait de mon caractère ?

L’intranquilité. Je pense en boucle.

La qualité que je préfère chez un homme ?

La fantaisie.

La qualité que je préfère chez une femme ?

L’empathie.

Ce que j’apprécie le plus chez mes amis ?

Qu’ils m’aiment. 

Mon principal défaut ?

Soupe au lait. Je démarre assez vite…

Ce que je voudrais être ?

Romancière. J’adorerais écrire des histoires. Des bons polars bien haletants.

Le pays où je désirerais vivre ?

Mon pays, c’est Paris. Je rêve tous les jours d’en partir, de voyager mais je serais incapable de vivre ailleurs sur le long terme.

La couleur que je préfère ?

Le bleu.Le marine en particulier.

La fleur que j’aime ?

Les bougainvilliers.

3 importants souvenirs de lecture ? 

La nuit des temps (Barjavel)

Le monde selon Garp (John Irving)

Cent ans de solitude (Gabriel García Márquez)

Les films qui ont laissé une trace ? 

Voyage au bout de l’enfer.
Le livre de la Jungle.

Birdie

Midnight express.
Peau d’âne.

En fait, il y en a tellement. C’est aller au ciné qui me manque le plus avec le confinement. 

Les 3 albums (vinyles) ayant forgé mes goûts musicaux : 

Yellow brick road (Elton John)

Harvest (Neil Young)

Handsworth Revolution (Steel Pulse)

Ce que je déteste par dessus-tout ?

Les idées courtes. 

Le don de la nature que je voudrais avoir ?

Savoir dessiner. 

Façon Le questionelle (magazine Elle)

Mon état d’esprit du jour ?

Il s’emmerde.

Le menu idéal de ce soir ?

Tout ce que je n’aurais pas à cuisiner. J’en peux plus !

Un plat préféré ?

Des pâtes. Nature avec du parmesan. Et de la roquette pour me donner bonne conscience. 

À quoi je ne résiste pas ?

Un paquet de bonbons. Les crocos Haribo en particulier. Je suis cap de le finir en 15 m chrono. Avec une chance sur 2 de faire une crise d’hypoglycémie quelques temps après.

Un regret ?

Je vais reprendre la réponse de Zabou Breitman dans Le questionelle du 17 avril.

 » Celui de ne pas avoir compris à temps que ma mère était une femme avant d’être une mère. »

L’endroit où je me sens le mieux au monde ? 

Dans mon lit. Ça tombe bien ! 

Un tic ?

Plutôt un toc. Je suis quasi en permanence avec une canette de Coca zéro à la main.

Ce que je fais en cachette ?

Ben je ne vais pas le dire !

Ma nuit d’amour idéale ?

Avec un homme déjà, ça serait bien

#CelibDepuisTrèsLongtemps

Les fautes qui m’inspirent le plus d’indulgence ?

Toutes celles de mes enfants.

Un geste pour sauver la planète ? 

Rester chez moi ? 

Ma devise.
« Sois toi-même, tous les autres sont déjà pris ». Même si j’ai beaucoup de mal à vraiment me l’appliquer, je suis encore bien trop inquiète du regard des autres.

Façon portrait chinois.

Si j’étais…

Une qualité ? 

L’audace (j’aimerais tellement en avoir plus). 

Un objet?

Une télé. Même quand je ne suis pas « en confinement », je suis téléphage. Capable de regarder n’importe quoi. 

Un vêtement? 

Une jupe crayon un peu stretch mais longueur genou (de mon temps, on disait une jupe tube)

Un sentiment? 

La mélancolie. J’adore m’y complaire. 

Un être imaginaire ? 

Une fée. 

Une odeur ? 

Mon parfum Habanita (Molinard). Je le porte depuis mes 20 ans. Je suis incapable d’en changer. D’ailleurs, il est temps qu elle confinement cesse, je vais être en manque. 

Un voyage ? 

L’Italie #OriginesRitales. 

Un des cinq sens ?

La vue.

La femme idéale ?
Plus 10 cm. Moins 5 kilos.

Un super pouvoir ?

L’invisibilité. 

Spécial confinement.

Je me suis inspirée de page Facebook « 3 kits par jour » de Florence Servan-Schreiber.

La qualité que j’ai développé ?

Savoir mettre de la lenteur dans mon hyperactivité. 

Les 3 choses préférées du confinement ?

Avoir peu de contraintes, en fait (= pas de culpabilité)

Ne pas me maquiller. 

La météo. On a quand même eu un temps de dingue à Paris. Et c’était quand même plus gai à voir par la fenêtre. 

Ma tenue de confinée ?

Pieds-nus.

Ce que j’ai le plus détesté ?

Ne pas arriver à penser positivement l’après.

Ce que je continuerai à faire ?

Promener longuement mon chien. Je ne te lâcherais pas Lilou 🙂

Ta série préférée du confinement ?

Alors, j’en ai regardé un paquet. La dernière en date Kalifat sur l’islamisme au féminin.

Le compte Instagram qui m’a fait marré ?
@Elza Ziberstein. Je n’aimais pas particulièrement cette actrice. Mais sa façon de s’inventer une vie (#LesMythos) est pleine d’humour, de dérision et de fantaisie.

Le truc que j’ai fait de plus idiot ?

J’ai rasé une dizaine de pulls. Je suis une névropathe de la bouloche.

Avant, je ne me serais jamais cru capable de :

Trouver des idées de menu 2 fois par jour.

Ce qui m’a le plus énervé pendant ce confinement ?

Être incapable de ne pas regarder les chaînes d’infos en continu. Et dommage collatéral : qu’il y ait toujours eu autant de pubs « Comme j’aime ».  Ils auraient pu nous offrir une trêve. Je suis quand même hallucinée par leur budget pub. Ça fait au moins 2 ans que ça dure, non? De quoi renflouer les caisses de l’hosto…

La phrase la plus énervante ?

« La nature reprend ses droits. »

confinement, la nature reprend ses droits.

 

La première chose que je ferais une fois le confinement terminé ?

Organiser la première soirée masquée chez moi pour voir enfin mes amis. 

Feels like a sunday.

 

 

Share

About virginie

24 comments on “Portrait(s)

  1. Une belle façon de se dévoiler, ces petites questions.
    Nous avons des points communs, sans doute une question d’âge. Pour moi, pas de coca et peu de télé.
    Vivement la fin de ce confinement. On ne va pas se précipiter dans les magasins ou chez nos amis, mais l’idée de ne plus avoir ce document à remplir à chaque sortie sera une libération

    • Oui, au niveau des goûts, c’est générationelle 🙂

  2. On se questionne pendant le confinement. Si ça ne dure pas trop longtemps c’est bien ! Mais le manque de contact, le faux rythme qu’on se crée pour rester vivant est débilitant ! Vivement le retour de la vie même plus lente !

    • Tout a fait d’accord sur ce fais rythme que l’on se crée.

  3. Ahlala j’adore! ça m’inspire terriblement! Merci notamment pour ce coming out d’être soupe au lait, c’est le truc que je n’aurais jamais avoué, mais tel que vous le dites, ça devient presque une qualité! Bon dimanche!

    • Faut pas nous faire « déborder » ! 🙂

  4. Merci, je viens de découvrir Elderbrook, je danse toute seule dans ma cuisine, super pour commencer un dimanche matin !! j’adore vos articles et le regard que vous portez sur la vie ! Merci et bon dimanche

    • Merci Isabelle. Dansez bien, cela bien un bien fou.

  5. Merci pour ces petits questionnaires et leurs réponses dans lesquelles je me retrouve bien souvent excepté pour le cocalight et les promenades du chien .J ‘ai la chance de vivre dans une petite maison avec un grand jardin que je partage avec un gentil félin qui répond au nom de Comète.Le confinement n’a pas le même sens pour moi d ‘autant que 5 jours /semaine je prends la direction de l’hôpital pour m’occuper de mes patients .Alors 48h /semaine je savoure le confinement qui m’apaise ,me fait oublier l’atmosphère particulière du monde médicale; ce n’est pas une atmosphère triste, la gravité de la situation fait souvent place aux rires et les échanges avec les patients et leurs familles sont de jolis moments d’humanité.Pour en revenir à ton poste, je peux partager le souhait 10 cms en plus et 5 kgs en moins ;_))Bon dimanche,

    • Votre confinement est juste du repos bien mérité. merci de prendre le temps de me lire.

  6. Ce portrait, ça, c’est vraiment toi ! J’aime ta réponse « les idées courtes »…
    Dis, tu m’inviteras à ton bal masqué ?

    • bien sûr !

  7. j’adore, je me suis permise de partager sur Facebook car je me suis bien amusée parfois retrouvée en lisant ton post bisous

    • Tu as bien fait, merci beaucoup Nicole. Baisers

  8. Comme toujours j’adore tes posts Virginie un plaisir de les lire
    Bisous

    • Merci Caro. Bises.

  9. J’adore ton post et m’y retrouvé énormément … question de génération aussi ah Barjavel….c’est aussi mon favori….j’ai lâché le coca…le ciné me manque ÉNORMÉMENT et je suis aussi +10 et – 5…la faute au confinement pour le -5 peut rien faire concernant le +10

    • Merci Véronique. Bonne journée.

  10. Extra

  11. De l’humour, comme toujours !
    Beaucoup de points communs, surtout avec celle des deux qui est single 😉
    Et même si on garde l’humour, « Ne pas arriver à penser positivement l’après », nous guette après ces quelques semaines particulières.

  12. Bonsoir
    Toujours aussi agréable de vous lire
    Merci

    • Merci beaucoup. Bonne journée.

  13. Très chouette, cela permet de mieux vous connaître. Points communs avec les lectures :-). Même tranche d’âge (56 for me). Bon courage à vous, et merci pour ces partages à travers votre blog que je lis régulièrement, et que j’apprécie bcp!

    • Merci beaucoup, c’est très gentil de me le dire. Bonne journée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.