Changer : être soi en mieux?

En reprenant mes cours de stretching après la trêve estivale, j’ai réalisé que cela faisait plus d’une quinzaine d’années que j’en faisais…

… Et, que je n’arrive toujours pas à m’allonger sur mes jambes ! Rien à changer?

Faudrait peut-être que je fasse autrement ! Que je change quelque chose.

 

 

FullSizeRender

 

 

La résistance de ma colonne vertébrale me permet une bonne métaphore. C’est la rentrée, une période où l’on ressent tous le besoin de changer « quelque chose » pour ne pas avoir le sentiment de repartir vers l’hiver la tête dans le guidon sans que rien ne bouge.

Il y a les bonnes résolutions de la nouvelle année et les envies de ne pas repartir dans la même routine jusqu’au prochain bain de mer à l’heure où l’on commence déjà à débronzer.

Dans le même ordre d’idées :

Plus de 20 ans que je me dis qu’il faut que j’arrête de fumer… D’ailleurs, à la quarantaine, je me disais  : « OK, aujourd’hui, j’arrête, mais à 60 ans, je reprendrais. » Alors, finalement, pour quelques années, est-ce que cela vaut le coup de s’emmerder?

Plus de 20 ans également que je suis au régime, sans jamais atteindre le poids désiré. Date de ma première grossesse, 9 mois passés avec un bâton de Justin Bridou à la main.  Gain = 28 kilos ( à la fin je me déplaçais à 4 pattes dans mon appart) et un bouleversement hormonal qui ne me permettra plus jamais de manger à ma faim gourmandise.

 

blog femmes 50 ans - quinqua - bien-vieillir

 

 

Premier réflexe quand on veut « changer quelque chose » : aller chez le coiffeur. Couper mes cheveux ou les teindre en roux?

Non.

Je suis coiffée pareil, la raie sur le côté droit et les cheveux mi-longs depuis… Toujours. Et, toutes mes tentatives de changement capillaire se sont soldées par un traumatisme suivi d’un syndrome dépressif.

On peut aussi lire ces horoscopes qui pullulent à la rentrée (comme à la nouvelle année) auxquels on ne croit pourtant pas une seconde. Le magazine Elle me dit que je suis sur une pente ascendante vu que Mars et Uranus bousculent mes habitudes en m’insufflant une belle énergie. Pour Marie-France, c’est Jupiter qui entre dans mon secteur voyage et qui m’appelle à parcourir le monde (si Jupiter pouvait passer un petit coup de fil à mon banquier ).

 

Au moment où je me pose ces si sérieuses questions sur cette souplesse qui me résiste, je tombe sur cette citation d’André Malraux (pas la moitié d’un con).

 

 » IL NE S’AGIT PAS DE SAVOIR SI LES CHOSES CONTINUENT AINSI, IL S’AGIT DE SAVOIR COMMENT ELLES CHANGERONT POUR DEVENIR MEILLEURES. »

 

Alors, voilà, je ne vais pas le lancer dans une classique liste de bonnes résolutions (même si j’en ai pris quelques unes: consacrer plus de temps à la lecture, cuisiner les légumes, marcher le plus possible… ).

Je vais essayer de vraiment me concentrer sur ce que j’aime, sur ce qui m’apporte du plaisir.

J’aime ma vie, mais je pense que je peux mieux faire. Je peux redistribuer quelques cartes, lui donner de nouvelles couleurs.

J’aime le stretching, ça me fait du bien. Mais, je vais enfin VRAIMENT me concentrer sur mon « inspi et mon expi », et cesser de passer ma séance à mater l’horloge.

Je vieillis : plus  le temps de procrastiner. De me dire comme j’ai le plus souvent tendance à faire :

 » Bon, là, je ne me donne pas à fond, mais demain je déchire tout ».

« Bon, là je fais ce que j’ai à faire, je réfléchirais demain à ce que je veux vraiment. »

« Bon, ok, ce soir, je mange ces 4 carrés de chocolat, mais demain, je ferais gaffe ».

Etc. Etc.

Il est plus que temps d’aller au bout des choses, de les faire en pleine conscience pour employer une notion à la mode.

Et, je suis même sûre que si je fumais une clope en pleine conscience, en l’appréciant vraiment, j’en fumerais 10 fois moins.

 

 

blog femmes 50 ans - quinqua - biien-vieillir

 

Et, croire en son horoscope.

5
Share

Les hormones en vrille!

Une humeur très fluctuante (avec parfois dans mon cas, de vraies envies de mordre)

Un mal-être sans raison valable

Un questionnement permanent. qui suis-je (en train de devenir)? où vais-je (maintenant)?..

Des envies de tout remettre en cause. De tout envoyer ch…

Cela vous rappelle quelque chose?

Notre adolescence !

 

Jeune Vieillis Pas - blog femmes 50 ans

 

Hé oui, aujourd’hui, je ne suis plus une enfant une jeune ! Ça commence même à faire un petit moment!

Mon identité est en plein bouleversement. Ma deuxième partie de vie : c’est l’inconnu. Se projeter peut même être assez flippant.

Le  NO FUTURE de nos années punks prend, aujourd’hui, une toute autre dimension. Moi qui est une grande tendance à la proscranisation… Tout remettre au lendemain devient carrément une faute.

Il devient vraiment temps de se trouver.

Alors, je me cherche !

Vestimentairement parlant, j’en ferais d’ailleurs un prochain post. Je continue parfois à me taîner un style un peu ado attardé. Et, j’ai l’angoisse de faire « dadame ».

Comme j’ai lu que cette crise est une aussi une occasion de trouver sa vérité, de mieux se connaître…

Je me cherche

Je teste tout. Je bouquine des livres sur la pleine conscience, je colorie des mandalas, mon ostéo m’initie à la méditation, j’assiste à des conférences de développement personnel, je pratique le « repos actif »… Je délaisse Elle, Gala, Voici (de toute façon, je ne sais plus de qui ils parlent) pour Flow, Happinez, Simple Things…

Jeune Vieillis Pas - blog femmes 50 ans

 

Je rêve de devenir bouddhiste et d’être totalement insensible devant un pavé de bœuf.

Si avec tout cela, je n’arrive pas à ne plus sous-estimer ma richesse intérieure…  Je vais devenir la sexa la plus zen au moins de mon quartier. Ou en tous les cas, la plus allumée.

Je me cherche. Comme les deux teen-agers que j’ai à la maison.

Ipsos a même créé un néologisme : « les quinqu’ados ». Selon leurs  études, 2/3 des quinquas se sentent parfois rebelles (marqueur généralement associé à l’adolescence).

Bon, je n’aime pas ce terme. Il sous-entend que l’on s’accroche à un état qui n’est plus du tout le nôtre. Comme certaines stars qui le prennent au pied de la lettre.

 

John & Mado
John & Mado

Le côté rebelle me parle plus. Une Rock & Roll Agitude! D’ailleurs, la nouvelle rébellion chez « les vieux », comme une certaine jeunesse à une époque, passe par les cheveux. On a grandit en entendant: à 40 ans, faut les couper.  Alors, on les garde longs!

 

Jeune Vieillis Pas - blog femmes 50 ans

 

Les hommes ne sont pas en reste. Quitte à avoir des coupes franchement « Djeuns »!

Jeune Vieillis Pas - blog femmes 50 ans

 

Alors, crise oui. Pas d’adolescence mais de maturescence!  Comme on dit de nos enfants, ils ont enfin acquis une certaine maturité. Volià, je suis mature! Si on en prend la définition au pied de la lettre: « état de ce qui est parvenu à son complet développement ».  Une InMature revendiquée !

La preuve, je peux même reporter un sweat à messages. 

Damart - Jeune Vieillis Pas - blog femmes 50 ans.

 

Collaboration Damart x Isabelle Oziol de Pignol ( ACCRO DE LA MODE).

« La cinquantaine, c’est comme l’adolescence, mais avec une carte bleue.« 

Florence Foresti.

 

 

 

 

4
Share

Jeune Vieillis Pas / Blog 50 ans.

 

La communication de la cosméto, et l’ensemble des messages de la société, sont formels: notre vieillissement est un combat!

Avec en première ligne : les rides!

Mais, une nouvelle tendance se dessine (et elle m’arrange bien!).

Le pro-aging! 

Késaco?

Quasi une philosophie de vie. Passé 50 ans, les femmes ne chercheraient plus à faire plus jeunes. Elles souhaiteraient juste paraître en bonne santé en étant honnêtes sur leur âge. J’ai vu récemment Madonna à la tv, pour une fois, une tendance qui lui a totalement échappée.

Alors, fin de la lutte des âges? Paix dans nos sillons? 

J’ adhère. Je ne souhaite absolument pas faire plus jeune! Je veux juste être bien!

Communication Seven Seas  UK
Communication Seven Seas UK

 

J’ai des rides? Pas de problème. Toutes ne sont pas bonnes à jeter botoxer.

Oui il y a les bonnes et les mauvaises. Les bonnes : : celles qui ne fatiguent pas particulièrement le visage.  Plutôt autour des yeux,  elles signifient:  « ma vie est une extase, je souris depuis  la naissance. » Et les mauvaises comme celle de la colère (la ride du lion) ou de la tristesse (sillons naso-géniens ou la vallée des larmes).

Malgré cela, quand je suis de mauvaise humeur, ou que j’ai vraiment une sale gueule, j’ai plutôt tendance à partager ce post de mon amie La femme de George sur son Instagram.

Jeune Vieillis Pas / Blog 50 ans.

 

Mais, bon, une chose est sûre, l’avenir de mon vieillissement est de l’accepter. Il serait temps. Compte tenu qu’il commence à partir de 25 ans, j’ai déjà passé la moitié de ma vie à vieillir. L’anti-âge ne veut plus rien dire. Être anti, contre, ne sert à rien, la bataille étant perdue d’avance. Et, les femmes qui sont trop dans ce combat atteignent un no-âge franchement gênant (perso, je ne peux même plus aller voir un film avec Nicole Kidman).

Jeune Vieillis Pas / Blog 50 ans

 

J’ai quand même un peu l’impression qu’avec ce nouveau discours, on  me refait  le coup de la « beauté intérieure »… Pour me rassurer. Même s’il est vrai, que sur le front du vieillissement (encore un terme guerrier), il se passe des choses positives. Plus je vieillis, plus j’ai l’impression que ça devient tendance comme le nom d’une de mes catégories ( que je viens de rebaptiser In Matures).

Il y a de plus en plus d’égéries « silver ». Hellen Mirren, Jane Fonda, Diane Keaton  pour L’Oréal, Jessica Lange (Marc Jacobs Beauty), Charlotte Rampling (Nars)…

Les  » quinquas et bien au-delà » sont de plus en plus présentes dans les pages de nos magazines.

Pub American Vintage, Elle, Grazia.
Pub American Vintage, Elle, Grazia.

Mais, on reste toujours dans une certaine confusion, voire une vraie contradiction.

À l’image du Elle qui annonce:

Jeune Vieillis Pas.

Et, qui appelle son dossier de ses « 22 pages de conseils stylés, de produits bluffants, d’astuces forme et de soins délicieux pour profiter du temps qui passe »: Spécial rajeunir  »

Alors moi aussi, je suis en pleine contradiction.  Certes, je ne cherche pas à faire plus jeune. Mais, il y a des jours, où franchement, j’aimerais faire moins vieille.

Car, si je me sens « jeune » dans ma tête, j’aimerais que l’ovale de mon visage ressente la même chose!

 

 

1
Share

Frieda, 51 ans.
Frieda, 51 ans.

Frieda est une fidèle lectrice du blog, donc une femme super !

Elle est surtout elle-même blogueuse, passionnée de mode. La légende familiale veut qu’à 18 mois, elle s’occupait déjà avec les Elle de sa grand-mère. 

Comment décrieriez-vous votre look?

J’aime profondément la mode. J’ai essayé beaucoup de choses dans ma vie. Aujourd’hui, je ne peux plus être trop excentrique. Je resserre donc mon vestiaire autour de pièces intemporelles comme le jean ou le leggings en cuir. Et, je mixe avec des choses un peu plus « fantaisistes ».  L’angoisse est de faire « vieille ado déguisée ».

Je viens de m’acheter un blouson avec des manches bleues à motif léopard (j’aime beaucoup le léopard). Comme cela, je peux porter une jupe classique, des escarpins, sans faire « madame ».

Voilà :  j’essaye d’être dans une fantaisie maîtrisée!

Et, de face, de petites confessions à faire?

J’ai été très longtemps une non-sportive revendiquée. Mais suite à des problèmes de dos, j’ai été obligé de me muscler. J’ai dû me mettre à pratiquer la gym en piscine. Aujourd’hui, je trouve cela génial: ça muscle, c’est anti-cellulite, cela fait la peau douce…

Sur le visage, rien d’invasif. J’ai bien trop peur.

J’ai eu la chance, grâce à mon blog, de découvrir le LPG (palper/rouler). Cela me faisait vraiment du bien. Je me suis donc offert la machine Wellbox (3 séances de 25 bonnes minutes par semaine). Elle est chère, mais je suis super contente de son effet bonne mine. D’un autre côté, je ne sais pas quelle tête j’aurais si je ne l’utilisais pas.

Mais le plus important c’est l’hydratation. Et, grâce à ma mère, je m’hydrate depuis que j’ai 14/15 ans.

Et, ce qui me rendait dingue plus jeune se transforme en avantage. Je fais de grosses allergies au soleil. Donc, je me suis toujours hyper protégée.

Qu’est-ce qui vous gène le plus dans votre âge?

Ne plus pouvoir lire mes SMS sans lunettes. Ne plus pouvoir faire grand chose sans lunettes en fait.

Mais surtout, je n’aime pas cette idée qu’il y aura de moins en moins de première fois. J’ai peur de perdre ma curiosité. Je fais tout pour garder ma jeunesse d’esprit!

 Le blog de Frieda:  doucement le matin 

2014-05-21 20:22:11 +00001

 

Son Instagram @frieda_lecuyere

 

0
Share

Un peu de quinqu’attitude de la première quinzaine de mai.

– 4 détails:

jeune Vieillis Pas

Si, si, il a fait un peu beau en début de mois!

Pochette Proenza Schouler; chemisier H&M; veste Kookaï; pantalon  Mango.

– Une quinzaine assez cinématographique ( y voir un rapport avec le temps).

Jeune Vieillis Pas

 

Le premier, franchement pas terrible. Sophie Marceau en mode « je souris béatement tellement je suis contente de rentrer dans du 34 à mon âge » et François Cluzet: « je souris niaisement tellement je suis content d’avoir autant de cheveux à mon âge! »
Barbecue, j’ai bien ricané et une brochette d’acteurs au top.

Joe, bon film mais univers très noir (un ex-taulard secoure un jeune à la dérive et maltraité au fin fond du Texas). Mais, j’y retrouve avec bonheur Nicolas Cage, acteur d’un de mes films préférés : Birdie.

– Le jour de son anniversaire, une des mes amies reçoit, sur Instagram, un message d’une de ses connaissances trentas:

« A la plus belle des cougars » »

Ça l’a DÉ.VAS.TÉE !

Elle ne postera plus jamais une photo de gâteau d’annif.

– J’ai lu pour la première fois de ma vie un livre sur mon I Pad! Beaucoup plus agréable que je ne le pensais.

Barbacane de Régis Bégué
Barbacane de Régis Bégué

Tu télécharges sur Amazon, tu l’as direct sur ton appli Kindle. Cela permet, en plus, à des personnes, comme cet ami, de pouvoir être publié facilement. Là, pour 1€, vous avez un bon petit polar très ancré sur la psychologie de ses personnages qui vous plonge dans les années 80.

– Pensée(s): 

« La beauté, c’est de devenir vieux avec satisfaction et imagination »

Michèle Lamy, muse du créateur Rick Owens, conceptrice visuelle et consultante mode (lu dans Stylist 6/05).

– Pont du 6 mai à Guéthary, sur la côte basque, entre amies (prochainement un post: Jeune Vieillis en week-end nanas).

Jeune Vieillis Pas

 

Cartes postales dessinées par Soledad diffusées par Agathe de Lastic (diffusion d’objets illustrés: snob.fr).

– Lors de ce we, dans la maison de mon amie, je suis tombée sur un trésor.

Jeune Vieillis Pas

Des vieux Elle des années 60 qui sentent bon le papier jauni.

Jeune Vieillis Pas

Jeune Vieillis Pas

Jeune Vieillis Pas

Mais qu’est-il arrivé à cette femme????

Jeune Vieillis Pas?????

2014-05-13 10:32:58 +00001

Merci maman(s), y’avait du chemin!

– Mon bouquet final: les Home Sessions, concerts privés produits pas H.O.M.E. (House of Music & Entertainement).

Home sessions

 

Avec Irma, chanteuse folk/pop, originaire du Cameroun, qui accompagnée de sa guitare est juste « lumineuse ».

Et, Leeroy, ex Salan Supa Crew (Angela) qui chante un hip hop plein d’humour.

Pour écouter les concerts du Home Sessions Club, c’est ici, sur leur page FB.

home sessions

Et, Leeroy entame une de ses nouvelles chansons:

 » Dans la jungle, quand vient le soir, les cougars sont de sortie… »

Merde, ils font ch… ces mecs avec les cougars..

J’ai voulu lors du diner/ cocktail qui suit les performances, demander au chanteur: pourquoi? Mais, j’ai eu peur qu’il me prenne pour une féline affamée. En fait, je n’ai juste pas osé. Ma timidité n’a pas pris une ride.

0
Share

image

La presse féminine nous le rabâche sans cesse :

( mention spéciale au magazine Elle et son Spécial rajeunir avec une Carole Bouquet en couv qui clame : Je refuse de cacher mon âge).

Elle, 31/12/14.
Elle, 31/12/14.

Notre ovale devient flou, nos joues se creusent ou tombent, notre teint est de plus en plus terne, nos traits se durcissent, notre expression se  « sévèrise , notre menton est atone, notre cou se fripe…

Mais, rassurons-nous les filles, les vieilles!

Les nouvelles crèmes nous promettent un « flash back cellulaire » (Elle). « Des crèmes qui inversent le temps ». Adieu collagène, élastine… (on commençait à trop bien en comprendre la signification). Bonjour: génomique, épigénétique, télémètres et cellules souches. Les expériences seraient faites sur des morceaux de peaux vivantes (des peaux de quoi???).  Un nouvel ennemi est identité : la glycoxydation, responsable de l’altération irréversible des protéines de la peau.

Isabelle Petropoulos du laboratoire de biologie cellulaire du vieillissement de Jussieu.
Isabelle Petropoulos du laboratoire de biologie cellulaire du vieillissement de Jussieu.

C’est beaucoup plus clair! Non?

Alors, la pub part en campagne ! On nous fait croire qu’il y a plein d’espoir en jouant sur nos angoisses.
Vous ne le saviez peut-être pas : vous avez aussi des rides verticales! Celles qui, pour Vichy (Liftactiv), nous donnent un air triste et fatigué. Mais, au moins la marque nous présente des visages qui ont effectivement quelques petites rides (mais, horizontales) autour des yeux.

Campagnes Vichy
Campagnes Vichy

Tout comme la femme Clarins clairement post-pubère. Mais, toujours sans ride verticale.

Haute Exigence Jour
Haute Exigence Jour

Parce que chez les autres…

Mes préférées:  les « vieilles peaux » Nuxe et Lancôme, parfait exemple de la femme no-âge.

Nuxe. Lancôme.
Merveillance Expert et Visionnaire.

Et, chez Nuxe, ils ont quand même été chercher une plante: le Lys de jour dont les fleurs s’ouvrent le matin et fanent le soir. Jolie symbolique!

Clarins  mise sur l’harungana!

Unknown-3

J’ai toujours été fasciné sur la genèse (jeunesse) de la découverte. Y’a un mec se baladant en Afrique de l’est qui, alors que les feuilles de cette plante étaient utilisées pour contrôler la diarrhée et comme remède pour la gonorrhée ( la chtouille), s’est écrié :  « Mais quel pouvoir anti-âge là-dedans !  »

Dans le genre « botaniste » de l’extrême: La Prairie remporte la palme! Ils ont réussi à trouver quelque chose qui pousse dans « un univers cristallin fait de glace, de neige et de soleil implacable ».  Ok, je me moque un peu, mais eux se foutent bien de ma gueule avec les prix de leurs produits.

Dior, j’adore! Avec Dream Skin, il lance un soin anti-âge à effet « blur », effet Photoshop. Ben oui: CQFD

20 ans séparent ces deux photos.
20 ans séparent ces deux photos.

Eva Herzigova n’a pas pris une ride!

Quand à Julianne Moore, elle rajeunit avec L’Oréal. 53 ans sur la photo de son passeport, âge non-identifié sur celle de la pub Age Expert.

Quand à  Diane Kruger, 37 ans,  elle est hyper photo-tirée chez Chanel !

Diane

Grâce à la  Lift crème, un soin à la technologie intuitive! D’ailleurs, va falloir se fier à la nôtre d’intuition, Chanel, faut les croire sur parole. C’est un soin intelligent ???

Finalement, c’est Garnier qui joue vraiment cartes sur table en nommant sa crème: Miracle! Car, effectivement, dès le premier contact, grâce à : « une texture auto-ajustable, sous mes yeux, ma peau va se lisser, s’unifier »!

Allez, donnez-moi un briquet!

Amen!

En attendant le miracle, cliquez pour voir la métamorphose Photoshop de femmes comme nous.

0
Share

cadeau

Depuis sa création, en avril, ce blog m’apporte beaucoup de bonheur. Je m’amuse beaucoup à le faire. J’ai le sentiment d’être plus en « éveil » depuis. Je cherche, je regarde, j’observe… Qu’est-ce que je peux raconter? Qu’est-ce qui pourrait vous intéresser, vous amuser ? J’apprécie aussi tout particulièrement les échanges qu’il me permet, parfois, d’avoir avec certains d’entre vous.

J’aimerais donc vous faire un cadeau!

J’ai rencontré Françoise qui a crée une marque de voluptueux cachemires au nom évocateur de Doux Dimanche au marché de Noël des Designers de mode. J’y étais pour mon autre  aventure de l’année 2013: Cousu de fil blanc. Cliquez juste sur ce nom et vous découvrirez une très belle collection de savons ( oui, j’en profite pour me faire de la pub, je fais ce que je veux, c’est mon blog). Je lui ai acheté une sublime robe djellaba « plus doudouille tu meurs. » J’ai demandé alors à Françoise de me vendre à prix coûtant une très belle robe d’intérieur (mais pas que) pour que je puisse vous l’offrir. Comme elle a bien aimé Jeune vieillis pas, elle a accepté (on la retrouvera d’ailleurs bientôt de dos…).

Doux dimanche

Alors, c’est bien simple. Si vous voulez gagner cette » douceur », vous avez jusqu’au 31 décembre, minuit bien sûr, pour vous inscrire quand ce n’est pas déjà fait, aller vous balader sur le blog et y laisser des impressions, du ressenti, vos amusements, vos coups de gueule… Je reprendrais tous les commentaires depuis la création du blog. Alors, si vous avez commenté une fois: une fois votre nom dans le chapeau, deux commentaires: deux fois votre nom dans le chapeau etc.

Chapeau

Le 1er, alors que je serais sur un plage de Martinique (d’où le chapeau de paille), je ferais un tirage au sort!

En attendant, je vous offre également cette phrase d’Isabella Rossellini , 61 ans, dans Elle Je trouve qu’elle résume très bien l’esprit de ce blog et la plupart des commentaires que vous me laissez.

Isabella
Elle 13/12/13

« Quand on me dit que je ne fais pas mon âge, cela m’agace beaucoup, je trouve que c’est un couteau qui coupe des deux côtés comme on dit en Italie… D’un côté, oui, c’est apparemment gentil de me dire cela, mais d’un autre, cela veut dire qu’on ne m’accepte pas comme je suis, que c’est bien que je me cache. Je suis une femme de 61 ans, je ne veux pas qu’on essaie de l’ignorer en me disant que je suis sexy. Cela m’irrite profondément cette idée selon laquelle les femmes veulent rester jeunes et sexy. Moi, je suis contente quand les gens me disent: tu es élégante, tu es sophistiquée. Sexy, non.  »

Allez, joyeux Noël ! Et, sans modération!

0
Share

La rentrée

J’ai le Carrefour’s blues! 

Début septembre, comme chaque année : « Allez les enfants, tous dans l’Audi, on file chez Carrefour « faire » les fournitures scolaires ».

Regards presque embarrassés de mes deux ados (14 et 17 ans).

« T’inquiète, maman, on gère. On ira au Monop. »

« Bon, ben, venez, on va faire les photos d’identité! »

T’inquiète, maman, on gère, on ira au Monop. »

Mes enfants, mes bébés, n’ont plus besoin de moi pour leur rentrée scolaire… Pas même un livre à couvrir. Mon rôle, cette année, consiste à signer le chèque de cantine et leur communiquer leur numéro de MAE (je m’étais occupée du Pass Navigo en juillet).

J’ai la déprime de la boite à lettres/mail.

Courrierg

Une incitation à aller me faire faire une coloscopie (« Dès 50 ans, c’est le moment »), une pub pour remplacer ma baignoire par une douche au siège ergonomique, un seuil très bas et une barre de maintien. Et des tas de propositions de mutuelles Séniors. Finalement, ma seule gaieté : le troisième tiers des impôts. Je suis encore active et contribue à la société. I’m alive et le premier qui touche à ma baignoire, il est mort!

J’ai le syndrôme du « vieux con ».
Un de mes grands  plaisirs de chaque rentrée est de compulser les « spécial mode » de mes magazines préférés (il y en a de moins en moins…)

iMagazine

ELLE me parle « Rock Fever » avec des looks Lou Reed, Sid Vicious, Brian Jones.. Que des noms que les moins de 20 ne peuvent pas connaitre, mais, que des fringues in-assumables par les plus de 40. L’hiver sera rose Barbie. Mais le Figaro Madame m’assure que le rouge sera la couleur de mon désir. Pour Grazia, je devrais choisir entre me transformer en girly canaille, aristo grunge,  happy goth ou punk solaire. Au secours Mode personnel(le) !  Pour la première fois, j’ai le sentiment que la mode n’est plus faite pour moi.  Je pense à mon père, fan d’Aznavour, totalement insensible à la musicalité des Clash, qui entrait dans ma chambre en hurlant « tu peux baisser ta musique de sauvages! ». Voilà, j’ai l’impression d’être face à une mode de sauvage(onne)s!

Mais, je garde ma rock&roll attitude, je suis allée me racheter un bon vieux Lévi’s. Et, là,  j’ai vraiment le sentiment  que mon cul est rentré à la maison!

Bon, je passerais sur les séparations Douglas/Zeta Jones, Cassel/Bellucci qui me laissent assez indifférente ( ne suis toujours pas complètement remise de celle Paradis/Depp). Mais Louis Bertignac ne fera pas The Voice… Je suis effondrée.

Et, le coup de grâce:

iNoah

Yannick a coupé ses dreads.

Il a peut-être succombé à la pression : après 40 ans, tu coupes tes cheveux.

Au moins, c’est cool, je suis toute bronzée.

Non. Ce n’est pas cool.

En fait, je suis « bousillée ».

Tous les féminins sont unanimes: l’été m’a flingué la peau, les cheveux, les ongles, les pieds … Je dois passer l’automne à faire peau neuve.

En attendant je vais aller m’acheter mon Uvedose et me stocker en yaourts enrichis en calcium. Prende RV pour me faire ratatiner/écrabouiller les seins comme chaque année impaire depuis 10ans. Et, je dois résoudre mon grand dilemme de cette rentrée: frange ou botox contre les rides du front?

Et, puis, je vais aller mettre le boxon dans la chambre des enfants (anormalement bien rangées : bonnes résolutions de chaque rentrée). Rien que pour le plaisir de pouvoir gueuler ce soir:

« Les enfants, rangez  vos chambres. Et, dépèchez-vous, les coquillettes vont refroidir. »

0
Share

Dans le Elle Du 19 juillet.

Vu; lu ElleDans l’article: Bien vieillir, ça tient à quoi?  de Laure Teller, plusieurs « spécialistes  tentent de percer le » secret des femmes qui resplendissent à tout âge ».

Mon préféré:  Sébastien Dalgalarrondo, sociologue, chercheur au CNRS:

« D’après une étude réalisée auprès de 200 femmes, celles qui vivent le mieux le passage du temps se sont affranchies des modèles extérieurs.. Elles ont envie de continuer à fumer? A boire du vin? Le sport n’a jamais été leur dada? Tant pis, c’est comme ça qu’elles aiment leur vie. Elles savent qui elles sont. Elles n’ont pas l’intention de se résigner ou de se conformer à la pluralité de discours sur le bien-vieillir véhiculés par la pub, la médecine, la politique, l’art… »

Sébastien, vous êtes ma nouvelle idole! 

0
Share

 » La véritable insolence vient avec l’âge »

Nous déclare Fanny Ardant dans le Femme Majuscule de mai-juin.

21002476_20130430154340876.jpg-c_100_100_0-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

 » Je vis et je pense comme à 20 ans mais les autres me voient autrement. L’interêt à cet âge, c’est d’avancer masqué, d’être irréductible et laisser les autres penser « eh, la vieille! « en ne se laissant surtout pas emprisonner par les codes voulus par notre âge. On a coutume de dire que la jeunesse est insolente, mais c’est plutôt l’apanage de l’âge! ».

Sans être indélicate, Fanny Ardant a dépassé la soixantaine. Mais, on a toujours adoré Fanny Ardant, sa beauté, sa voix, son air mystérieux… Aujourd’hui, elle nous rassure (comme une Meryl Streep) qui sont justes belles ( et pas « encore vachement bien pour leur âge »).

Et si en ce moment, on l’a voit partout en blonde platine, c’est qu’elle assure la promotion de son nouveau film  » Les beaux jours ».

affiche du film
Le vrai feel-good movie pour la catégorie 45/55. Oui, on peut, à plus de soixante balais vivre une passion torride, sensuelle et sexuelle. Ouf!  Et, de porter pour la première fois un jean. Comme elle le déclare dans le ELLE DU 7 juin. « Je pensais qu’il fallait s’allonger pour les enfiler, même pas! »

Mais Fanny Ardant est aussi une icône pour les djeuns. Mika l’a choisit comme maman dans son nouveau clip « Elle m’a dit ». Et, là on se reconnait vraiment en maman d’ado qui essaye de lui faire comprendre que sa parole est « d’évangile » alors que lui,  pense tout à fait le contraire.

0
Share