Le mois où j’ai eu 58 ans.

Ne jamais oublier que dans Vie.illir, il y a vie.

Je suis une fille de janvier. Depuis quelques années, 7 exactement, ce mois est aussi le mois de la mort de mon mari et de son anniversaire aussi.

Le 17, il est parti. Le 24 il aurait eu 53 ans. Le 25, je continue à vie..illir.

J’ai souvent parlé de mon anniversaire sur un ton léger ici ou . Mais chaque année, il résonne toujours aussi avec beaucoup de mélancolie. J’ai une année de plus et cela me rajoute une année de moins de lui.

 

Pensée(s).

« La vie n’est pas ce que l’on a vécu mais ce dont on se souvient. »

Gabriel Garcia Marquez.

J’ai une excellente mémoire 🙂

 

En/vie d’ailleurs…

Alors cette année, pas de bougies mais envie d’un week-end à Gand avec ma fille (mon fils étant toujours à Tokyo).

Gand (ou Gent) se situe au nord-ouest de la Belgique en région flamande. Un vrai dépaysement à 3 heures de voiture de Paris. Son centre historique est vraiment ravissant et majoritairement piéton, pavé avec un panorama de jolies façades. La présence de la Lys, la rivière qui y coule, donne également tout son cachet à la ville.

 

la ville de Gand

 

On a souvent le sentiment de se balader en plein Moyen-âge. Mais la ville est  particulièrement vivante avec plein de café/restaurants hyper sympas et originaux. Et beaucoup de boutiques dignes de la « belgian touch ». En revanche, j’ai été un peu frustrée car TOUT est fermé le dimanche !

 

vues de Gand, blog quinqua

 

 

Belgique, musee du design, Gand

 

Le design Museum Gent.

Quand je dispose de peu de temps pour connaître une ville, je préfère parcourir ses rues que ses musées. Mais j’aime toujours beaucoup ceux du Design.

Voyage en Chine.

Ma passion d’un ailleurs se traduit aussi le plus souvent dans les salles obscures. J’aime le cinéma qui me fait voyager, découvrir des vies si éloignées de moi.

 

L’adieu de Lulu Wang. 

Une grand partie de la famille (enfants, petits-enfants) de Nai Nai est exilée au Japon ou aux Etats-Unis. Atteinte d’une maladie incurable, ses proches, selon la tradition chinoise (pour ne pas lui faire porter ce fardeau), décide de lui cacher et d’utiliser le mariage du petit-fils pour tous se réunir autour d’elle sans éveiller ses soupçons.

 

film L'adieu

 

Comment de pas aimer cette grand-mère? Et ce film qui traite de thèmes aussi variés que la fin de vie, la famille, les traditions, l’exil, l’identité culturelle, les liens inter-générationnels…

 

Le lac aux oies sauvages de Diao Yinan. 

Là, on est dans le polar pur et dur !

Un chef de gang se sachant « perdu » tente de passer un étrange pacte avec une prostituée. Mais est-il possible de faire confiance à qui que ce soit dans un monde si désespéré ?

 

 

film le lac aux oies sauvages

 

Les images sont justes magnifiques. Une mise en scène virtuose. On a vraiment l’impression de plonger dans la noirceur et la violence de la Chine ou de certains de ses quartiers. J’avoue que je me suis moins passionnée par les personnages.

 

Mais qui est-il?

Messiah sur Netflix. 

Qui est cet homme qui sauve Damas des troupes de Daesh et une jeune américaine d’une tornade dans un bled paumé du Texas entièrement détruit où seule l’église est restée debout. ?

Beaucoup le prennent pour l’envoyé de Dieu mais du quel? Les médias et surtout les réseaux sociaux amplifient le phénomène au delà de la raison. Un agent des services israéliens ne croit pas aux miracles et une responsable de la CIA est persuadée d’être face à un terroriste d’un nouveau genre…

 

série Messiah sur Netflix

 

Cette série soulève un tas de questions mystiques et sociaux mais reste avant tout une série hyper bien foutue au suspens soutenu grâce à de multiples rebondissements et des personnages secondaires tous aussi mystérieux. 10 épisodes qu’on ne peut pas lâcher!

 

Ma vie de blogueuse !

J’ai parfois du mal à me présenter comme blogueuse, encore moins comme influenceuse. Je reste profondement une journaliste qui aime partager certaines choses de ma vie avec le paradoxe d’avoir du mal à se montrer et « jouer le jeu » d’Instagram (qui reste malgré tout le principal moyen de faire connaître mon blog).

Mais je suis ravie de participer à certains événements organisés par de belles marques. Comme là avec Shiseido,  invitée par Marie-Claire pour tester la nouvelle gamme Vital Perfection.

Cette soirée était une ode aux peaux matures 🙂 C’est toujours agréable !

Et des rencontres le plus souvent inspirantes !

mannequins senior, soiree Shiseido et Marie Claire

 

Là, je suis vraiment avec 3 belles femmes mannequins silver : Gaby, Caroline Ida et Sybille.

Vital Perfection est une nouvelle gamme de soins proactifs pour booster le potentiel de la peau.

La présentation a aussi mis l’accent sur, quelque soi la crème finalement, le plus est important est de prendre soin de soi. C’est de l’amour de soi. Il faut toucher son visage, le masser, le stimuler…

« Le visage compte une cinquantaine de muscles à l’origine de nos expressions ». Écrit dans son livre Yoga du Visage, Sylvie Lefranc, présente à la soirée.

«  Lorsque nous sommes jeunes, le collagène et l’élastine de notre derme sont très denses  et marquent une frontière entre les expressions de notre visage… À mesure que nous vieillissons, cette barrière aqueuse entre les muscles et l’épiderme s’affine et la peau va se mettre à garder la trace de nos mouvements musculaires… « 

C’est vrai que sont des émotions qui nous gênent le plus dans notre vieillissement : avoir l’air sévère, triste… J’en parle ici d’ailleurs.

Sophie Fontanel, présente à la soirée enfonce le clou :  » On est obligé d’être souriante pour bien vieillir. »

Mettre une crème est un quasi protocole. L’automassage va stimuler la production de collagène, d’élastine et d’acide hyaluronique. On doit aussi apprendre à détendre son visage.

Et importance d’un double démaquillage le soir. Le zapper, c’est le coup de vieux assuré !

Pour le magazine Marie-Claire, je vais tester la crème Lift Fermeté à appliquer matin et soir et leur faire un retour d’expérience. Je reviendrai donc également vers vous.

 

La plus belle pour aller me crémer.

 

look femmes plus de 50 ans, blog quinqua

Jupe Zara. Sac Germaine Aya. Boots pluie Lemon Jelly avec collants + chaussettes qui dépassent (mon nouveau tic dégaine).

La vie, quoi !

Une histoire d’amour d’Alexis Michalik à La Scala. 

 

Je suis fan d’Alexis Michalik ! J’avais été subjuguée par l’écriture et la mise en scène de la pièce Edmond. Intra Muros, beaucoup plus intimiste sur le rôle du théâtre en prison m’avait passionnée… Cet auteur, metteur en scène donne le sentiment de savoir tout aborder avec le même talent.

Je me suis donc précipitée voir sa nouvelle pièce dans laquelle, cerise sur le gâteau, il joue (le mec est en plus hyper beau gosse).

« Comment l’amour peut-il finir? Comment surmonter l’abandon, le deuil… ? Entre deux femmes, une homme et une femme, un frère et sa sœur… « 

Le pitch n’est pas hyper gai. Mais il me touche particulièrement. Et l’auteur a l’intelligence de nous présenter un spectacle empli de poésie où l’on rit aussi beaucoup. D’ailleurs, comme il le dit : «  C’est ça, la comédie humaine. »

 

une histoire d'amour, théâtre, blog quinqua

 

Allez, je vous laisse avec cette chanson d’Aznavour que les acteurs de la pièce chantent en tout début de spectacle. Et en plus Michalik chante hyper bien ! Y’a un truc que ce mec ne sait pas faire bien ?

 

Share

About virginie

27 comments on “Le mois où j’ai eu 58 ans.

  1. En dépit des circonstances ,j’espère que tu as envisagé avec sérénité cet anniversaire..;Moi aussi je compte encore et toujours l’âge que mon mari aurait ,55 ans en l’occurrence..Et j’ai décidé que j’avais déja 62 ans même si ce n’est que fin mars…J’adore Michalek ..j’ai dévoré son dernier roman ,jubilatoire et en plus c’est vraiment un beau gosse tu as raison.;J’espère que tu as aimé flâner à Gand..un de ces jours passe chez moi je ne vis pas loin

    • Ha je ne savais pas que le « beau gosse « avait aussi écrit un livre !

  2. Tout simplement MERCI pour ces tranches de VIE!

    • Ce « simple » merci est un vrai cadeau.

  3. Cela fait un moment que je te lis et j’étais loin d’imaginer cette souffrance derrière ce masque de générosité. Je n’en dirais pas plus .merci pour ta pudeur et pour m’avoir fait découvrir Michalik dont j’étais passé à côté
    Malou

    • Merci Malou et ravie de te faire découvrir Michalik. Si tu as l’occasion d’aller voir la pièce Edmond, fonce.

  4. Toujours agréable de venir lire ce blog même si je ne commente pas. J’aime la variété des sujets et le ton parfois léger, parfois mélancolique et toujours juste!
    Marie, parisienne de 61 ans

  5. J’adore comme
    D’habitude je souris en te lisant
    Bisous

  6. Merci, toujours aussi sympa de te lire..

    • Beaucoup d’émotions qui remontent en lisant ton post… mais c’est vrai que si on ne veut pas prendre un coup de vieux, il faut sourire. Sourire de nos vie, sourire à nos proches et à des inconnus dans la rue, le métro, sourire à nos souvenirs. Me voilà nostalgique tout d’un coup, ah la la, ça m’arrivait jamais avant…
      Merci pour les conseils de films, de séries et de pièces de théâtre, c’est toujours inspirant. Et à mon tour de donner un petit conseil spécial sourire : allez écouter Isabelle Georges au bal blomet, ses spectacles sont la bonne humeur incarnée, on en sort…avec le sourire et la pêche !

  7. En dépit de mes silences, chaque deuxième quinzaine de janvier mes pensées t’accompagnent, comme en novembre…
    Je te suis, régulièrement sur ton blog, super vivant qui me donne de tes nouvelles,
    et m’informe.
    Je te lis toujours avec plaisir et intérêt.
    Voilà , je t’embrasse. Marie José de Berchères

    • Je sens ton regard bienveillant sur moi 🙂

  8. Mais pourquoi toutes les personnes à qui l’on tient finissent par nous lâcher. Moi c’est mon frère qui m’a laissé tomber en novembre : un dernier repas entre amis, une ballade au marché et direction l’hôpital d ´où il n’est plus ressorti ( sacré cancer …). Je ne me posais pas ce genre de question il y a quelques années. Mes enfants ont à peu près le même âge que les votres. J’ai fait un tour aussi au Japon et au États Unis.(vive les études ) mais maintenant ils sont occupés par leurs premiers jobs et amours donc je ne veux pas les polluer avec mes états d’âme et mes emmerdes. Je ne veux plus que faire que des trucs qui me font plaisir. Allez hop hop hop

    • Bravo pour cette force de vie suite à ce deuil si proche. Bonne soirée. V

  9. Tu as tellement raison, quand on vieillit c’est QI.on a la chance d.etre encore en vie! J’ai perdu mon premier frère il avait 25 ans, mon « petit frère » a disparu a la veille de ces 50 ans, je le faisait une joie de les lui fêter. Bien sur on pense tellement à nos disparus, et il faut remercier la vie d,être toujours là.

    • Pour eux, il faut vraiment avoir confiance de notre chance. Bonne soirée.

  10. Bonsoir c est très beau de vous lire
    Merci j attends le prochain avec impatience

  11. Bon anniversaire meme si ce jour est aussi un pire souvenir je t embrasse bien fort

    • Merci Nicole. Bonne semaine, je t’embrasse.

  12. Votre post est très touchant, vous vous livrez un peu ; nous vous suivons depuis un bon moment déjà…
    Vous êtes très active, vous faites tellement de choses, c’est peut-être une façon de rester jeune ?
    Une bonne crème peut aider aussi ;), on attend vos impressions !
    Nous avons beaucoup aimé le film L’Adieu, il parle de la vie, de la mort, de l’amour !
    C’est toujours un plaisir de vous lire, tant de choses à partager !

    • Effectivement, merci de votre tendre fidélité. Bonne semaine. Virginie

  13. Bonjour merci pour cet article tres interessant et tres riche comme d’habitude
    Vous etes certes une bonne journaliste mais bien plus encore.

    • Merci beaucoup. C’est très gentil de le dire. Bonne journée. Virginie

  14. Merci pour tous ces partages de moment de vie.

  15. Je vous suis depuis quelques années mais je n’ai pas l’habitude de commenter . Là je suis particulièrement touchée puisque j’ai moi aussi perdu mon mari il y a 10 ans , il avait alors 44 ans mais je tenais à apporter une touche d’espoir et de Vie puisque celle ci m’a permi de rencontrer le second Amour de ma vie , qui est depuis peu mon mari !!!!
    Merci pour vos articles qui sont toujours intéressants et Oui à la VIE

    • Merci pour ce joli témoignage et résilience et d’espoir. Bonne journée.

  16. je ne commente pas mais je suis touchée…désolée de l’apprendre…comme vous des deuils…et la vie. Merci pour vos articles et votre rayonnement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.