Et c’est reparti !

Une rentrée stimulée

Ce qui me gène le plus en vieillissant est que chaque rentrée ressemble comme deux gouttes d’eau de pluie automnale à la précédente (passons sur le fait, que contexte sanitaire oblige, je préférai quand même celle de l’année dernière).

La rentrée est un concept un peu bizarre finalement. Il reste profondément ancré en moi ce sentiment de « partir vers de nouvelles aventures » plutôt que de rentrer. Qui me vient de ma vie « d’avant ». J’ai une vraie nostalgie de mes années scolaires et étudiantes où une année de  « tout est nouveau » (les camarades, les lieux, les apprentissages…) s’ouvrait à nous. Un cahier de texte vierge parfois angoissant mais toujours excitant.

Alors, remplissons cette rentrée de stimuli.

Stimulus : cause externe ou interne capable de provoquer la réaction d’un système excitable, d’un organisme vivant.

Le manque de nouveauté, de nouveaux stimuli fait que le temps semble nous échapper et passe de plus en plus vite à chaque nouvelle rentrée. J’avais fait un post la-dessus : Mais pourquoi le temps passe plus vite à mesure que l’on vieillit? 

Alors, trouvons toujours de quoi être stimuler sans avoir besoin de partir à l’autre bout de la planète ou sur n’importe quel côte française. Il suffirait juste de faire les choses autrement que d’habitude. Voilà ma grande résolution de la rentrée (faire mes courses dans un autre quartier, cuisiner indien, m’inscrire à un cours de dessin… )

 

Quelques concepts japonais pour « zénifer » cette rentrée.

(lu dans Flow)

Dans un de mes posts printaniers, je vous avais parlé du wabi-sabi ( Retour à l’anormal : la liste de mes envies) ou l’art de rendre belle l’imperfection. Dans la plupart des « philosophies » japonaises, on trouve l’idée d’harmonie : avec la nature, son corps, sa maison…

Le Mono No Aware :

Ce concept nous pousse à porter notre conscience sur la nature transitoire des choses. C’est parce que les choses sont fugaces qu’elles sont belles. « Après l’été vient une période où les arbres perdent leur parure et les feuilles se décomposent sur le sol et retournent à la terre. Ce dépérissement nous rend mélancoliques, mais en se désagrégeant les feuilles nourrissent d’autres micro-organismes présents dans le sol, qui n’en deviennent que plus vivants. » Écrit Annette Lavrijsen dans Shirin Yoku, la forêt qui guérit le corps et l’esprit. Bref, vivement l’automne !

Hara Hachi Hu :

On peut traduire par manger jusqu’à être rassasié à 80%. Cela serait un des secrets de longévité (en bonne santé) des vieux japonais qui s’arrêtent de manger avant d’avoir le ventre plein. En ce qui me concerne confinement + été apéro/resto : il est temps d’apprendre à rester sur ma faim.

Kakebo : 

Les japonais utilisent un kakebo (livre de comptes pour les économies domestiques). Ils y notent tous les lundis leurs dépenses et au bout d’un mois, ils voient clairement où va leur argent. Perso, je me pose cette question le lundi, le mardi, le mercredi… Pour eux, il ne s’agit pas tant de gérer leurs finances que d’apaiser leur esprit. J’achète, j’adhère !

 

L’atelier des lumières.

L’atelier des lumières à Paris est un endroit assez magique (surtout quand il est « malheureusement » déserté par les touristes). Cette ancienne fonderie du XI arrondissement accueille des expositions numériques immersives dans un espace de 300 m2 de surface sur des murs de 10 mètres de haut.

 

Atelier des Lumières, Paris, blog 50 ans

 

 

Programme long : Monet, Renoir, Chagall… Voyages en Méditerranée.

 

Atelier des lumières, Paris, blog quinqua

 

Projections numériques de L'Atelier des lumières

Programme court : Yves Klein, l’infini bleu.

Assez étonnée de ne pas y voir que du bleu d’ailleurs, mais comme expliqué dans la plaquette, c’est toute la peinture qui est couleur pour cet artiste originaire de la méditerranée (Nice).

 

Yves Klein, Atelier des lumières, musée parisien

Une série militante et bouleversante.

Stateless. 

Une série ultra-prenante sur la crise migratoire et les détentions abusives interminables en Australie. Un casting high level avec en tête Yvonne Strahovski et Cate Blanchett (qui a également crée et produit ce programme)

Un petit groupe d’immigrés (dont on a suivi le parcours) se retrouve enfermé dans un centre de rétention établi en plein désert australien. Parmi eux, une australienne borderline qui ment sur son identité. 

série de la rentrée, Stateless, blog femmes 50 ans

 

 

In Matures archi stylés.

 

 

In Matures stylés, blog 50 ans, Want show as young

 

Il ne sont pas juste géniaux ces taïwanais de 84 et 83 ans ? Ils tiennent une laverie et s’ennuyaient ferme pendant le confinement. Leur petit-fils les a immortalisés sur Instagram dans des vêtements jamais récupérés. Leur sens du style a explosé les compteurs. Avec en base-line de leur compte : N’oubliez pas de venir chercher vos vêtements.

Want Show As Young.

Une journée à Bilbao.

J’ai passé mes vacances à Biarritz. C’était top, mais parfois envie de fuir ses plages bondées.

Alors direction l’Espagne, si proche. D’habitude, je me fais une virée Zara à San Sebastian, cette année,  j’ai décidé de miser sur la culture en allant visiter le musée Guggenheim de Bilbao, « capitale » du pays basque espagnol.

 

Bilbao, capitale du pays basque espagnol

Le musée Guggenheim dessiné par Frank Gehry, ouvert en 97, a redymamisé la ville entière. Philippe Starck y a également réhabilité un ancien entrepôt à vin en un immense centre culturel et de loisirs : l’Alhondiga.

Plus que les expos temporaires qui ne m’ont pas subjuguées, c’est le bâtiment qui vaut vraiment le détour avec ses courbes, son revêtement en titane et son chien monumental (Puppy) en fleurs de Jeff Koons qui en garde l’entrée.

Musée Guggenheim de Bilbao

 

Le musée Musée Guggenheim de Bilbao

 

Very desperate housewife.

Dirty John : The Betty Broderick story (Netflix)

Le mental d’une mère de famille de 4 enfants qui a soutenu toute sa vie son mari s’écroule en même temps que son mariage. Elle ira jusqu’au meurtre. 

 

Série Netflix, Dirty John : The Betty Broderick story,

 

Tirée d’une histoire vraie, cette mini-série est une plongée dans les années 80 (un ravissement mode/déco). Le destin et le « basculement » de Betty quand elle est quitté pour une plus jeune par un homme qui en plus, en tant qu’avocat, arrive à « manipuler » la loi en sa faveur sont fascinants. Je ne connaissais pas Amanda Peet qui interprète l’épouse bafouée et vengeresse, elle est époustouflante.

Oublier la rentrée en prolongeant l’été.

Été 85 de Francois Ozon.

 

Ce film est aussi solaire que sombre et est porté par deux jeunes comédiens merveilleux.

 » Alexis a 16 ans et vit sur la côte normande. Il y rencontre David dont la liberté, l’aisance le subjuguent. »

 

Le film de la rentrée, Été 85, blog quinqua

 

Avec une BO géniale. Perso, Sailing de Rod Steward a été mon tube de mon été.

 

Share

About virginie

22 comments on “Et c’est reparti !

  1. Toujours très sympa de vous lire et merci pour les bonnes idées

    • Et c’est toujours très sympa de me le dire

  2. Votre mail tombe bien j’avais besoin que l’on me remonte le moral, j’adore le couple de taiwanais.
    Guggenheim ça fait un peu coquille vide quand on se rabat sur la superbe architecture c’est que on s’est bien emm… dans les expositions. Je dis ça je dis rien !

    • C’est un avis très perso. Les expos temporaires du moment (Lygia Clark, Olafur Eliason…) ne sont pas de ma sensibilité. Mais j’ai des amis qui en ont vu des passionnantes.

  3. J’ai tout noté! Yapluka! Merci Virginie!

    • Yapluka : très bon concept japonais/Universel 🙂

  4. Merci pour tes idées..je vais faire semblant de décider d’en appliquer quelques unes..et j’adore le chien fleuri

    • Oui, Puppy est vraiment sublime. J’espère qu’il ne fane pas 🙂

  5. Merci pour ces mots / réflexions que je partage aussi a bien des égards.
    Presque les mêmes goûts…sauf pour l’ histoire de compter ses sous !!! Jsuis toujours ricrac niveau fric ( thème très bien expliqué dans ma numérologie personnel et familiale )
    J ai adorée Bilbao .. musée et lieux de vie et hôtel magnifique.
    Le Wabi Sabi est une philosophe chez moi.
    Adorée la mini série australienne sur l émigration !!! Grosse claque même.
    Je n n’aime plus l automne en bonne Lionne que je suis !!
    Plus depuis que je vis en ville ..
    Mais j’aime beaucoup votre idée de faire / essayer du moins de nouvelles choses pour ne pas se sentir dans cette Vague de la Rentrée !!!
    Au plaisir de vous lire ( prochain post)

    [ Désolée pour la longueur de mon commentaire surtout que je n ai pas votre aisance rédactionnelle….]
    Mim.
    Thevert38 Instagram

    • Merci de me lire surtout et aussi d’exprimer aussi ce que vous pensez/ressentez. Ces feed-back sont très importants pour moi. C’est vrai que vivre l’automne en ville ou à la campagne, ce n’est pas la même chose. Bon dimanche.

  6. Cette année c’est ma première « non rentrée » et je me suis inscrite à un cours de danse classique ! À 57 ans c’est chouette, non?

    • C’est carrément génial !

  7. Merci de votre coup de pouce pour la rentré sans rentré en se focalisant toujours sur une différent façon de aborder notre quotidien et le rendre plus fun.

    • En fait, il y a plein de petites choses que l’on peut essayer de faire différemment.

  8. Ma mère me disait toujours qu’il faut se lever de table avec encore une petite faim, mais que c’est difficile!
    Les taïwanais sont merveilleux
    Et merci pour les conseils sur les bonnes séries à voir, je m’y plonge dès ce soir.
    Plein de coups de coudes !

    • Tu me diras ce que tu en as pensé. Bises.

  9. Les principes d’harmonie et de sagesse sont toujours bons à prendre, d’où qu’ils viennent. Merci pour les conseils Netflix. Nous avons tendance à nous perdre dans l’immense catalogue…

    • Je suis ravie de vous avoir donné des idées.

  10. Bonjour merci pour toutes ces pistes de rentrée…. à explorer pour ne pas s’encrouter dans la routine.
    Au plaisir de vous suivre !
    marion
    PS sur Netflix bonne serie brésilienne Coisa mas linda…. incroyable de voir comment la place des femmes a évolué en 60 ans….

    • J’ai vu deux premières saisons. La musique…. Bonne journée.

  11. Toujours très agréable de vous lire
    Et de vous suivre

    • Merci Monique. Bonne soirée. Virginie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.