,

Un homme, une femme… Chabada bada !

Frédéric (50 ans) est photographe, Sandrine (48 ans) diplomate. Ils viennent de créer ensemble ISLAND SPIRIT qui ouvre l’œuvre photographique au “grand public”. Ils y proposent une large collection de photographies réalisées par Frédéric à l’occasion de reportages destinés à la presse magazine ou dans le cadre de projets d’expo. Avec une identité spécifique, une certaine vision du monde :

” … l’homme à l’écoute de son environnement , en accord avec une nature gratifiante, source de bienfaits et d’émerveillement.”

(Un bon plan pour Noël en fin d’article)

 

 

 

Pour vous les présenter, je me suis amusée à inverser mes portraits habituels. C’est à Frédéric que j’ai demandé de répondre aux questions Agitude de Sandrine et à Sandrine de répondre à celles Des hommes aussi pour Frédéric

 

Alors, une femme vue par son homme. 

 

 

 

Comment décrieriez-vous son look? 

Une élégance sobre. Elle n’est pas dans l’excès, les effets de mode. Elle a une vraie envie d’être élégante tout en attachant une grande importance au côté pratique des vêtements. 

Sa routine pro-âge? 

Depuis 3/4 ans, Sandrine est très attachée au sport. Elle pratique la natation 2 à 3 fois par semaine. Elle fait également très attention à notre alimentation. Elle privilégie le bio. Nous avons la chance de vivre à Saint-Malo où il y a beaucoup de produits locaux excellents.
Je ne pense pas qu’elle soit très “crème”. Cela m’étonnerait qu’elle croit en leur efficacité et elle se méfie de leur coté chimique.

Ce qui l’angoisse le plus est d’avoir les cheveux blancs. Pour elle, ils signifient le vrai coup de vieux ! La plupart de nos amis lui disent qu’elle ne change pas. Je crois que c’est parce qu’elle est toujours bien brune et qu’elle garde le même poids.

Ce qui la gène le plus dans son âge? 

C’est probablement liée à notre fille. Elle a 15 ans. Et, elle partira probablement de Saint-Malo, après son bac, faire ses études. Elle va se retrouver sans enfant à la maison à à peine 50 ans.

Et, sa vue qui baisse est quelque chose qui la travaille beaucoup.

 

Et, un homme vu par sa femme. 

 

 

Ça lui fait quoi d’avoir 50 ans? 

Pas grand chose, je pense. Je le connais depuis 17 ans. Je le trouve même plus serein aujourd’hui.

Peut-être que l’approche de la cinquantaine lui a donné l’envie de se lancer dans ce nouveau projet qu’est Island Spirit. Je ne pense pas que son âge ne le gène ni pour se lancer dans de nouvelles aventures, ni pour faire de nouveaux voyages.

Ce qui l’ennuie le plus est la perte de cheveux. Il préférerait certainement avoir des cheveux blancs !

Sa définition du bien vieillir?

Surtout rester le plus mobile possible en restant en forme physiquement. Ce qui implique de faire du sport et bien se nourrir. Et, toujours avoir l’envie de faire des choses. Quand il voit des gens en forme qui ne font rien, qui n’en profitent pas, il trouve cela dommage.

Hommes/femmes : même combat?

Je pense qu’il est encore capable de trouver une femme mûre séduisante :). Au fil de nos voyages, on rencontre souvent des expats d’un certain âge fiers d’avoir à leurs bras des femmes beaucoup plus jeunes. Il craint qu’ils soient bien naïfs.

Les femmes aujourd’hui vieillissent tout aussi bien que les hommes parce qu’elles s’entretiennent. C’est un fait. En revanche, si les cheveux gris ne le dérangent pas chez les hommes, il est un peu moins emballé pour les femmes.

BON PLAN NOËL

Pour vous faire découvrir les trésors d’ISLAND SPIRIT (www.islandspiritphoto.com) Sandrine et Frédéric vous offre les frais de ports et 15 % de réduction sur l’ensemble du site avec le code KC8MZ7HL.

Et, n’hésitez pas à  les encourager en likant leur page Facebook. 

 

Share

About virginie

2 comments on “Un homme, une femme… Chabada bada !

  1. Finalement c’est une histoire de cheveux, lui commence à le perdre, et elle a peur de le voir blanchir !

    • Oui, j’ai failli sous-titrer: un homme, une femme et leurs cheveux !

Laisser un commentaire