Je veux avoir bonne ride!

Jeune Vieillis Pas / Blog 50 ans.

 

Je veux avoir bonne ride

La communication de la cosméto, et l’ensemble des messages de la société, sont formels: notre vieillissement est un combat!

Avec en première ligne : les rides!

Mais, une nouvelle tendance se dessine (et elle m’arrange bien!).

Le pro-aging! 

Késaco?

Quasi une philosophie de vie. Passé 50 ans, les femmes ne chercheraient plus à faire plus jeunes. Elles souhaiteraient juste paraître en bonne santé en étant honnêtes sur leur âge. J’ai vu récemment Madonna à la tv, pour une fois, une tendance qui lui a totalement échappée.

Alors, fin de la lutte des âges? Paix dans nos sillons? 

J’ adhère. Je ne souhaite absolument pas faire plus jeune! Je veux juste être bien!

Communication Seven Seas UK
Communication Seven Seas UK

 

J’ai des rides? Pas de problème. Toutes ne sont pas bonnes à jeter botoxer.

Oui il y a les bonnes et les mauvaises. Les bonnes : : celles qui ne fatiguent pas particulièrement le visage.  Plutôt autour des yeux,  elles signifient:  “ma vie est une extase, je souris depuis  la naissance.” Et les mauvaises comme celle de la colère (la ride du lion) ou de la tristesse (sillons naso-géniens ou la vallée des larmes).

Malgré cela, quand je suis de mauvaise humeur, ou que j’ai vraiment une sale gueule, j’ai plutôt tendance à partager ce post de mon amie La femme de George sur son Instagram.

Jeune Vieillis Pas / Blog 50 ans.

 

Mais, bon, une chose est sûre, l’avenir de mon vieillissement est de l’accepter. Il serait temps. Compte tenu qu’il commence à partir de 25 ans, j’ai déjà passé la moitié de ma vie à vieillir. L’anti-âge ne veut plus rien dire. Être anti, contre, ne sert à rien, la bataille étant perdue d’avance. Et, les femmes qui sont trop dans ce combat atteignent un no-âge franchement gênant (perso, je ne peux même plus aller voir un film avec Nicole Kidman).

 

J’ai quand même un peu l’impression qu’avec ce nouveau discours, on  me refait  le coup de la “beauté intérieure”… Pour me rassurer. Même s’il est vrai, que sur le front du vieillissement (encore un terme guerrier), il se passe des choses positives. Plus je vieillis, plus j’ai l’impression que ça devient tendance comme le nom d’une de mes catégories ( que je viens de rebaptiser In Matures).

Il y a de plus en plus d’égéries “silver”. Hellen Mirren, Jane Fonda, Diane Keaton  pour L’Oréal, Jessica Lange (Marc Jacobs Beauty), Charlotte Rampling (Nars)…

Les ” quinquas et bien au-delà” sont de plus en plus présentes dans les pages de nos magazines.

Pub American Vintage, Elle, Grazia.
Pub American Vintage, Elle, Grazia.

Mais, on reste toujours dans une certaine confusion, voire une vraie contradiction.

À l’image du Elle qui annonce:

Jeune Vieillis Pas.

Et, qui appelle son dossier de ses “22 pages de conseils stylés, de produits bluffants, d’astuces forme et de soins délicieux pour profiter du temps qui passe”: Spécial rajeunir

Alors moi aussi, je suis en pleine contradiction.  Certes, je ne cherche pas à faire plus jeune. Mais, il y a des jours, où franchement, j’aimerais faire moins vieille.

Car, si je me sens “jeune” dans ma tête, j’aimerais que l’ovale de mon visage ressente la même chose!

 

 

Share

About virginie

11 comments on “Je veux avoir bonne ride!

  1. Evidemment nous avons envie d’applaudir de deux mains cette philosophie de beauté intérieur, par la force des choses, parce que nous ne pouvons échapper au vieillissement ! Par contre, oui, une attitude personnelle positive, une meilleure acceptation des quinquas et plus dans une vie active et dynamique font que ça passe mieux, nous sommes tendance. Reste la tête défraichie qui certains matins remet les pendules à l’heure !
    Mais nous ne voulons pas paraitre plus jeunes, tout simplement être belles et bien dans notre peau et que ça puisse se voir…rien que ça
    Nous avions un post à ce sujet

  2. Tout à l’heure j’ai encore croisé ma voisine liftée â tête de poisson ..j’ai bien aimé mes rides tout d’un coup..allez savoir pourquoi 🙂
    En fait il n’y a que le code barre.. .au dessus de ma bouche, que je considère comme tout, sauf une bonne ride .
    Bonne soirée ..

    • Oui, pas toujours facile d’accepter certaines de nos rides. Mais, la totale disparition chez certaines nous interpellent encore plus. Bonne journée Lilly

  3. Je suis une sex(y)agénaire qui assume. En fait, Je pense surtout que les magazines, les laboratoires de cosméto etc…savent qu’en France : une femme sur deux (de plus de 20 ans), a 50 ans et plus. Et oui !!! Ils ont donc tout intérêt à ne pas nous oublier, nous, et notre pouvoir d’achat…..Et j’en suis ravie…cela fait mon affaire.

  4. Bonjour France, Bien sûr que nous devenons un vrai poids marketing car de plus nombreuses, alors profitions-en. Laissons-nous chouchouter!

  5. Ta conclusion me fait rire ! C’est exactement ce que je ressens !

  6. Nous cultivons le double paradoxe d’être victimes du diktat du jeunisme et d’être les cibles idéales du marketing, même si je ne suis pas la dernière à me tartiner d’antis-moche pour le plaisir du chouchoutage.
    Voilà pourquoi je ne veux pas jeter le mondre caillou sur celles qui en ont trop fait.
    Comme l’a si bien écrit Mrs Clooney: la vie est injuste.
    À nous de rectifier le tir en existant en tant que telles.
    Jeunevieillispas et les Matching Points, merci :)))))

    • Se tartiner “d’anti-moches”, j’adore…

  7. Ayant lu avec grand plaisir un article dans ELLE (d’il y a trois semaines … je suis en retard) qui traite de ce sujet et je ne peux qu’appaludir ce billet. Moi aussi je lutte mais avec naturel (enfin, j’essaye !!).

    • Merci Lolotte, à très vite sur le blog.

  8. Bravo ! Tout est dit ! Merci.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.