Humeur(s)

Vieillir, oui. Mais avec panache!

Jeune Vieillis Pas

 

 

Là, bien sûr, c’est une appli sur mon I Pad (Aging Booth) qui m’a mise dans cet état. Ce qui d’ailleurs me réconcilie pleinement avec l’idée de lifting!

Quoiqu’il en soit, contrairement au nom de ce blog : je vieillis !
J’en profite pour re-préciser ma « déclaration d’intention » derrière ce blog « antirides »!

En aucun cas, je ne prône la jeunesse à tous prix.

Oui, je me ride, je me fripe, je me ramollis…

Et, on ne va pas se mentir: ça m’emmerde!

Mais globalement, dans ma tête, ma façon d’être, je ne me sens pas si différente de celle que j’étais il y a 10, 20, 30 ans…

Alors, vu que l’on n’a pas le choix: autant garder la tête haute et fière allure. Allez du panache, les filles!

J’adore suivre sur Instagram @avancedstyle.  (Je ne suis pas la seule, 56k abonnés.)

Advanced style

Ari Seth Cohen, trentenaire US photographie des seniors ultra-stylées dans les rues new-yorkaises. Et, en a fait un blog. Jouissif!

Advanced Style

 

Il vient de réaliser un doc consacré à ces fashionistas aux cheveux gris (ou rouge, ou rose…).

 

Advanced style

 

Toutes ces belles femmes dépoussièrent carrément la représentation de la vieillesse. Moi, cela me fait un bien fou.

Pourquoi?

Parce qu’elles continuent d’oser? Se sont affranchies du regard des autres. Parce qu’elles ont su trouver leur style (moi, pas toujours, pas tous les jours). Parce qu’elles assument tout : leur âge, leurs goûts, leur coquetterie ?…

J’ai posé la question sur ma page Facebook : « qu’elles sont les femmes qui vous donnent envie « d’y aller? »

Quelques exemples.

Jeune Vieillis Pas

Et, aussi:

– Sœur Emmanuelle qui m’a toujours étonnée par son dynamisme. Oui, je veux bien vieillir comme elle et avoir sa joie de vivre malgré les horreurs qu’elle a pu voir.

– Ma maman.

– Julianne Moore.

– Toi ( c’est ma préférée).

– Comment peut-on avoir envie de vieillir? On peut admirer la façon dont certaines femmes le font, mais de là à en donner envie!

– Catherine Ringer… Enfin, elle n’est pas si vieille que cela.

– Engagée, sans concession, intelligente, classe, belle et intemporelle, c’est Elizabeth Badinder qui me donne envie de vieillir.

-Giséle Casadesus qui vient de fêter ses 100 ans. Un modèle de simplicité.

– Louise Bourgeois. Plus elle vieillissait, plus sa créativité était profonde.  

– Ines de la Fressange, Robin Wright… Il y a dans leur visage une expression du temps passé qui a laissé une empreinte. Ce qui leur donne une force, une sérénité, une profondeur dans le regard, comme au delà de leur beauté. Elles semblent posées, sûres de leurs choix. Elles ont la classe de celles qui maîtrisent leur apparence, qui acceptent et tirent parti du temps qui passe.

(Toutes les autres réponses sur ma page Facebook. )

Ce dernier témoignage, de Madame Peel, résume finalement bien les choix de chacune. Et, pourrait rentrer dans le dico comme définition du bien-vieillir.

Finalement, il nous reste toute une palette de nuances possibles. Entre l’extravagance d’une Iris Apfel et la classe d’une Francoise Fabian qui ont toutes 2 plus de 80 ans.

 

 

Jeune Vieillis Pas

Les Règles de base:

Continuer à s’aimer (et même si pour cela, il ne faut plus jamais se tenir à moins de 50 cm d’un miroir)

S’accepter et se réinventer en permanence.

Se regarder avec bienveillance.  Si déjà, on se regardait comme on regarde nos amies que l’on trouve toujours belles. (Y’a que les nanas que l’on n’aime pas qui ont pris cher!)

Le philosophe Eric Deschavanne (Philosophie des âges de la vie chez Grasset)  affirme, qu’aujourd’hui: « être âgée n’a rien à voir avec le fait d’être vieux ».

Voilà, Jeune Vieillis Pas, c’est un blog de philo.

Son credo:  le « olding out »: assumer son âge sans tenter d’imiter la jeunesse. Ce qui rend Madonna (enfin) totalement has been!

Ce que je veux surtout, c’est rester dans la coolitude, cultiver une certaine rock&roll attitude (c’est ma culture), garder l’esprit ouvert…

Je ne ferais jamais :

-Engueuler un jeune dans le métro qui ne me laisserait pas sa place. ( Je ne suis pas sûre de le prendre bien, d’ailleurs, la première fois que cela m’arrivera.)

– Parler de mon arthrose ou dire que j’ai Alzheimer dès que j’oublie un truc.

– Dire c’était mieux avant ou de mon temps…

– Penser quand il y a de la musique « ce n’est pas un peu fort là?  »

– perdre tout sens de l’auto-dérision.

– Dire j’ai 3 X 20 ans quand je soufflerai mes 60 bougies en rajoutant LOL. (De toute façon, je ne dis jamais LOL)

En fait, une figure de notre jeunesse avait, déjà  l’époque, tout compris. Une avant-gardiste sous-estimée!

Alice Sapritch

Commentaires

christine z c
10 octobre 2014 à 14 h 59 min

Tu es bien jolie ,non belle..Viens jusqu’en Belgique ..je te recevrais avec plaisir .Tu verras qu’on peut à la fois être chef d’entreprise ,grand mère rockabilly et punkette à chiens surtout à chiens d’ailleurs.



Chris
10 octobre 2014 à 17 h 32 min

J’ai dit à mes enfants (des grands tanguy et tanguette de 22 ans) et ma mère que je voulais être une « vieille » dame indigne et rock’n roll qui ne se prend plus le chou avec les obligations 😉



10 octobre 2014 à 18 h 36 min

Flattée je suis d’être citée dans un article tellement déridant !
Talent !
Vieillir en te lisant ça passe tout de suite mieux !!!!
Bises plein



Sylvie
10 octobre 2014 à 19 h 24 min

Alors vieillissons avec panache! Très bien ton article Virginie!



10 octobre 2014 à 20 h 23 min

Bravo pour cet article qui nous réconcilie avec certains diktat ! La jeunesse à tous prix non merci surtout quand on voit des bouches déformées et des yeux tellement tirés que cela en devient ridicule. On s’assume même si certains matins sont difficiles !!!



france
10 octobre 2014 à 22 h 09 min

Un vrai bonheur de te lire. Merci.
Dans ma tête j’ai 30 ans mais en mieux ! car je sais que j’ai 60 ans et qu’il n’y a plus une minute à perdre.
Sympa de rendre hommage à Alice Sapritch : star de l’auto-dérision.
Plus sérieuse : Elisabeth Badinter. Son livre EMILIE,EMILIE ou l’ambition féminine au XVIIIème siècle est pour moi une bible. Je le relis régulièrement. Il me suit toujours dans mes déménagements et voyages.



11 octobre 2014 à 6 h 27 min

… avec panache, à l’instar d’une Françoise Fabien et son amant qui pourrait être son fils – mais cela se passe au cinéma, dans le film « Le Prénom »…!



Régis Bégué
11 octobre 2014 à 7 h 34 min

Je m’en vais de ce pas télécharger Aging Booth. J’adore le concept !



11 octobre 2014 à 8 h 01 min

Trop bon moment de lecture. Merci à toi, ça me donne la pêche pour ce week end qui commence bien !!



11 octobre 2014 à 8 h 14 min

Je n’arrive pas à réaliser que j’ai passé 50 ans ! dans ma tête je suis restée la même qu’à 40 ans, un bel âge !



11 octobre 2014 à 19 h 56 min

A reblogué ceci sur TheMouse et les MouseCatchers…et a ajouté:
Ok… Je note la consigne « jeune vieillis pas »… Le panache!

– Mes cheveux désormais gris et assumés (même si régulièrement je me dis que je devrais peut être refaire des teintures…mais j’aime ces reflets d’argent dans mes cheveux…)

– mon tour de taille qui ne sera plus jamais celui de mes… Allez je dis 30 ans!

– mes cernes qui me font peur le matin au réveil (enfin pas qu’au réveil, aussi a chaque fois que je me vois dans une glace!!! Heureusement avec la presbytie, on les voit moins!)

Bref… Mon point de mire reste Meryl Streep… Il paraît que je lui ressemble de loin et au fond d’un couloir!… Information confirmée par mon adoadorée quand elle l’a vue dans des films récemment!
Eh bien je l’ai pris comme un compliment dans la bouche d’une ado… Car elle a un sacré panache!

Xoxo

TheMouse



14 octobre 2014 à 20 h 30 min

Excellent ce billet, je suis une quinqua, donc concernée par ton billet
Pas simple de vieillir mais bon cela ne me stresse pas
Bisous



Lilly
15 octobre 2014 à 14 h 41 min

Je suis contente que tu aies cité notre petite soeur Emmanuelle, tellemnt rock’n roll, tellement pétillante même là où elle est..



luisasi
15 octobre 2014 à 15 h 36 min

Super billet, comme tous les autres! J’ai du mal à dire quel âge j’ai dans ma tête. Je ne sais pas.Je ne me « vois » pas vraiment avec ce critère là..Sauf, parfois, quand le passé resurgit, j’ai l’impression d’avoir 1000 ans!

Quel que soit l’âge que je pense avoir, que l’on me donne, ce qui compte c’est l’âge que j’ai.La soixantaine passée, et que j’essaie de vivre le mieux possible !



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

LES INVIOCKS

5 octobre 2014

50-Life/50-Style

15 octobre 2014

%d blogueurs aiment cette page :