Detox et rando !

Detox, yoga et rando pour se remettre à neuf !

15 jours après mon retour de vacances : gros coup de mou ! Idées embrouillées (où vais-je, que fais-je???), je me sens “lourde” (hyper bien tenu mes mauvaises résolutions de l’été niveau bouffe). Faut que je fasse quelque chose pour me faire vraiment du bien, pour repartir comme en 14 (l’expression “vieille peau” du papier…). Des amis m’avaient parlé de La Pensée Sauvage, un “centre de detox bien-être” dans le Vercors, dont ils étaient revenus amincis et en pleine forme. Je ne réfléchis pas trop, je m’inscris. 5 jours plus tard, je suis dans le train.

Jour J

Depart  pour Valence pour rejoindre le centre en milieu d’après-midi. Censée être en descente alimentaire depuis quelques jours (diminuer et éliminer au fur et à mesure les excitants, les sucres, les protéines.), je me goinfre de bonbons et de Coca. Mon côté rebelle? Non! Une vraie toxico (accro au sucre) qui part en cure de désintox.

 

À mon arrivée je découvre un cadre idyllique !

 

detox - la pensée sauvage - blog quinqua - blog femmes 50 ans

 

Et, ma chambre, très spartiate. “Putain, y’a pas de télé !” Bon, je m’en doutais un peu. Mais, devant le fait accompli, une vague dépressive me submerge!

 

detox - la pensée sauvage - blog quinqua - blog femmes 50 ans

 

 

Ma très sympathique naturopathe “référante” ( ici, ils sont tous beaux, enjoués et respirent la santé!) me fait un  bilan et un programme personnalisés. Et, m’expose l’organisation de la semaine. Réveil : 7H!!!! 7H30 : yoga et méditation. 8H45 : petit dej. 9H30: départ en randonnée. 13H30: déjeuner. 15H15: séance d’étirement. Puis détente: choix entre sauna, hammam, ateliers cuisine ou méditation ou soins. 19H : dîner. 19H30: bouillon avec les jeûneurs. 20H30 : soirées “conférence” sur la detox, l’alimentation…

Le premier soir, on se retrouve donc tous autour d’une “eau de légumes” (beurk). On se présente. Nous sommes 15. Certains sont des habitués. Un groupe plutôt sympa, à peu près dans la même tranche d’âge. Les motivations sont diverses (maigrir, se “purifier”, recharger les batteries… ).10 ont choisi de jeûner complètement.

J1. 

Je découvre “3 instruments de torture” à ce stade de mon récit.

detox - la pensée sauvage- blog quinqua - blog femmes 50 ans

 

À 7 H. du mat résonne le bol tibétain dans les couloirs. Les vibrations de “cet instrument” utilisé dans les cérémonies bouddhistes me glacent le sang. La vache, c’est une secteQu’est-ce que je fais là? Au saut du lit : bain de bouche de 10 m (une éternité, c’est dégueu ! ) avec de l’huile de sésame: le gandush ( pratique indienne qui permet de désintoxiquer l’ensemble du corps par l’intermédiaire des muqueuses). Puis, tout le monde dehors: nettoyage de nez avec le lota, cet espèce de petit arrosoir. On se penche en avant en levant la tête d’un côté (puis de l’autre) pour faire faire passer l’eau d’une narine à l’autre. Je m’en mets partout. J’ai  avalé la quasi totalité d’eau salée. J’ai le nez qui coule… En groupe, ça resserre tout de suite les liens! Mais, qu’est-ce que je fais là???

Mon vrai défi perso arrive: le départ en randonnée. Je suis plutôt une petite marcheuse… parisienne (terrain plat).

 

detox - la pensée sauvage - blog quinqua - blog femmes 50 ans

 

C’est presque ce dont je suis le plus fière, j’ai réussi à marcher (sans râler) plus de deux heures chaque matin. Les paysages sont magnifiques. L’ambiance est très joyeuse.

J2

Franchement, la bouffe est top. Nos repas “detox végétale”, constitués de fruits et  de légumes bios de saison, sont hyper bien préparés et très joliment présentés. Même si l’apport calorique est calculé pour ne pas dépasser les 800/1 000 calories par jour, je n’ai que peu ressenti la sensation de faim. Et, le plus étonnant : je me passe du Coca beaucoup plus facilement que je ne l’appréhendais (j’en bois 6 à 8 canettes/jour).

 

detox - la pensée sauvage - blog quinqua - blog femmes 50 ans

 

 

L’après-midi, je vais dans la yourte pour une réflexologie plantaire. L’extase !

 

detox - la pensée sauvage - blog quinqua - blog femmes 50 ans

 

 

 

J3

Je ressens réellement de la détente. Le yoga et les étirements me font vraiment du bien. J’arrive à peu près à trop “mouliner du cerveau “pendant la méditation.

 

detox - La pensée sauvage - blog quinqua - blog femmes 50 ans

 

J’ai dû faire 2 instas depuis le départ, très peu consulté mes mails et appelé personne (à part mes enfants). Je joue aussi le jeu de la detox digitale.

J4

Totalement habituée au bol tibétain (même plus peur). Et une pro du lota, ça passe d’une narine à l’autre les doigts dans le nez (pas pu m’en empêcher !).

Deux jeûners se sentent assez mal. Ils sont blêmes, continuent à marcher comme des automates. Ils finissent par passer en mono-diète de pommes (matin, midi et soir).

Quant à moi : je n’ai plus d’ego.

 

detox - la pensée sauvage - blog femmes 50 ans - blog quinqua

 

Au top du glam: le cheveu gras (un massage ayurvédique à l’huile dans la journée), une bouillotte sur le ventre (pour aider le foie) et le bain de pied au sels pour vider les toxines via les reins (oui, son méridien part du pied!!!), j’assite à la conférence : “Le ventre, notre deuxième cerveau.”

 

J 5

Mes nouvelles drogues :

 

detox - la pensée sauvage - blog quinqua - blog femmes 50 ans

 

Je pense avoir bu dans les 10 litres d’eau infusée. J’ai fait pal mal d’essais.  Mon best of: le matin: eau chaude avec citron pressé plus bâton de cannelle ou morceaux de gingembre, après-midi : verveine/menthe poivrée. Un peu dur sans sucre. Mais, j’avoue avoir parfois “voler” du miel réservé aux coups de mou éventuels des jeûneurs.

J’assite à l‘atelier cuisine. Top. On nous file plein de ” trucs ” et d’idées. Comme cette sauce au citron délicieuse pour agrémenter une salade, des légumes ou du poisson.

(Dans le blendeur: un citron coupé en 4 (sans les entames), une gousse d’ail et de l’huile de colza)

J6

La dernière matinée, chacun fait avec son naturophate le bilan. On nous donne les conseils pour une reprise alimentaire dans les règles. Et, on nous rappelle le triangle de la santé.

Pour agir sur le corps, nous disposons de 3 leviers interdépendants:

– L’alimentation. “Que ton aliment soit ton premier médicament”, Hippocrate.

– L’aspect psychologique. Réfléchir à l’impact du stress dans sa vie et à sa manière de le considérer. 

– L’activité physique. “La vie, c’est le mouvement”, Andrew Taylor Still (père de l’ostéopathie).

 

Il fait grand beau, l’immense table est installée dehors et tout un rituel est organisé pour déguster tous ensemble (le premier vrai repas des jeûners) un dej “de gala”

.

detox - la pensée sauvage - blog quinqua - blog femmes 50 ans

 

 

Le bilan est hyper positif. C’est une vraie expérience. Un moment pour soi qui permet prendre du recul. Et, même si le but n’était pas (vraiment) de maigrir, hyper contente de mes moins 2, 5 kilos.

Dans le taxi qui me ramène de la gare à chez moi, le chauffeur avant de me déposer me demande:

“- Vous n’êtes pas parisienne, vous?

Ben si

– Ha. Alors, vous êtes hyper cool pour une parisienne.”

Ce que cela vous fait à l’intérieur.. se voit à l’extérieur!

Share

About virginie

19 comments on “Detox et rando !

  1. Ça donne “en vie” Virginie! Bravo.

    • Joli !!! C’est tout à fait cela!

  2. J adore .. Ça donne envie d y aller ! Et surtout avent d’entrer dans l hiver !
    Bravo virginie pour cette semaine

  3. Ca donne faim !!!! je veux dire tes photos sont appétantes je parle des assiettes, l’arrosoir me tente moins …
    C’est une période qui peut franchement être démotivante la rentrée … tu sembles avoir trouvé de nouvelles énergies (renouvelables) pour ton moteur personnel.
    Nous attendons tes recettes qui vont décoiffer les idées reçues sur la infusions et les tisanes ….

    • Oui, c’était vraiment bon. D’ailleurs, ils ont promis de nous envoyer les recettes…

  4. Why not ? Un peu de calme et de sérénité, ça ne peut que faire du bien ! .

    • On en a tous besoin de temps en temps, non?

  5. Cela donne vraiment envie, j’aime beaucoup les couleurs du dernier repas!

    • C’était toujours très “joli”.

  6. Bon je be sais pas si j’irais mais bon sang qu est ce que j’ai rigolé ! Bravo pour la dérision ,, .. Je m’imagine bien sans Tv sans wifi sans séchoir à cheveux et sans mes capsules de café … Bref on a droit au RAL ?

    • C’est surtout le matin que les gens étaient le plus mal… sans leurs cafés! Mais, il y avait de la wi fi quand même!

  7. Dans ce contexte il est étonnant qu’il y avait de la Wifi…peut-être se couper de tout serait trop lourd à supporter, après la diète et une vie plutôt spartiate…bravo pour avoir tenu le coup ! L’idée d’une telle retraite nous effraierait mais lorsqu’on lit votre bilan, cela donne presque envie. Mais nous ne sommes pas des parisiennes…

  8. ça me rappelle mon séjour en maison de santé( dépression ), le café en moins… que de bon souvenirs mais rien à voir avec la “vraie vie”…

  9. La Pensée Sauvage, quelle belle expérience !! Un vrai nettoyage du corps, de la tête et de l’esprit. Des jolies randonnées, des moments rien que pour soi. A 50 ans il est temps d’être un peu égoïste. Je rempile l’année prochaine ..

    • moi aussi, probablement!

  10. Cela a du te faire un bien fou
    Bisous

  11. Une vraie pause qui a dû te requinquer pour affronter l’automne. As-tu gardé la tisane ? Pour ce qui me concerne j’ai passé plusieurs semaines à boire de l’ortie, conseillée pour la reminéralisation post fracture.

    • J’ai surtout gardé tous les matins un citron pressé dans de l’eau chaude avec un baton de canelle, des morceaux de gingembre et du miel. Top!

  12. Bravo, moi j’adore La pensée sauvage, un jeune par an fait un bien fou !! Cette année je suis allé dans les calanques jeuner aussi.C’était top, essaye le jeune c’est une expérience à faire

Laisser un commentaire