La rétrospective Alaïa.

10 av Pierre 1er de Serbie, 75116 Paris. Jusqu'au 26 janvier.
10 av Pierre 1er de Serbie, 75116 Paris.
Jusqu’au 26 janvier.

Je ne pouvais pas rater cette expo.

Alaïa est le premier couturier à m’avoir contaminé.

Avant, je n’étais absolument pas intéressée par les marques, à part Lévi’s peut-être. Pour moi, le plus grand couturier du monde, c’était mon papa, qui avait un petit atelier de tailleur sur-mesure.

Et, Alaïa créa LA robe

Que j’ai eu pour mes 20 ans, et que je vous ai présenté dans mon post Suis-je vintage?

Pour sa réouverture le Palais Galliera, musée de la Mode de la ville de Paris, accueille 74 modèles du créateur d’origine tunisienne. Venu s’installer dans la capitale vers la fin des années 50, il présente sa première collection en 1979.  Il révèle les mannequins Naomi Campbell et Stéphanie Seymour. Et, connaît un succès immédiat dans le show-biz

Avec Tina Turner et Grace Jones
Avec Tina Turner et Grace Jones
(oui, Azzedine est petit)

La scénographie ( signée Martin Szekely, designer français qui donne plutôt dans le minimaliste) est très belle et épurée. Les robes ont l’air de flotter telles des sculptures de tissus précieux (Alaïa a d’ailleurs une formation de sculpteur).

ensemble

Tout au long de la visite, on sent que le créateur s’est beaucoup investi dans la préparation de cette rétrospective. Les “petits” textes de présentation de chaque modèle sont très précis.

rrobes Zebrés

“Je ne fais pas la mode, je fais des vêtements, ce sont les femmes qui font la mode”.

robe tressé

On réalise vraiment, qu’en inventant de nouvelles morphologies, il a eu une influence considérable sur la mode contemporaine, même s’il se fait de plus en plus discret.

La robe rouge exposée et portée par Rihanna pour les Grammy awards en 2013
La robe rouge exposée et portée par Rihanna aux Grammy awards en 2013

En sortant de l’expo dont on fait  (trop) vite le tour,  je suis tombée sur eux, ils en sortaient aussi et ils looooooovent Alaïa! He’s a geeeeeeenius. This exhibition is faaaaabulous.

Couple
Des modeux from Singapour

Et, puis sur ça:

mugler
La Comedia, à partir du 10 déc.

Décidément,  les créateurs  des années 80 sont toujours à la mode! Mugler qui se fait désormais appeler: Manfred Thierry Mugler (???) se lance dans le “music-hall” avec le “Mugler Follies, en promettant, bien sûr de revisiter le genre.

PS: 

Les ciseaux du plus grand couturier du monde.
Les ciseaux du plus grand couturier du monde.
  • 0

    Overall Score

  • Reader Rating: 0 Votes

Share

About virginie

You May Also Like

14 comments on “La rétrospective Alaïa.

  1. Azzedine Alaia, petit bonhomme, immense talent..c’est d’ailleurs un ami de Thierry Mugler!

  2. Les robes noires d’Azzedine Alaia…un de mes fantasmes modesques inabordables!!! Cool tes nouveaux amis 😉

    • J’avoue que je ne mets plus la mienne. J’ai pris qq kilos depuis mes 20 ans. Puis, j’ai dû grandir aussi. Car, je la trouve très courte!!!!. Bref, je la garde pour ma fille…

  3. On se rappelle trop de sa robe – moulante et plus que près du corps, ce qui expliquerait peut-être la vague d’aérobic qui s’est abattue sur nous !:)

    • Oui, c’était des robes vraiment “double-peaux”. Falliat même pas avaler une cacahuète….

  4. Alaïa faisait la robe Grace Jones en était l’âme indissociable, est-ce que Grace est exposée aussi…….. I’m kiding……

    • Heureusement, elle m’a toujours un peu foutu les jetons cette nana

  5. Ai vu l’expo auj (2 salles uniquement et manque d’illustration sonore) mais on est transporté dans ces années 80….on imagine Grace Jones sortir de la silhouette en robe capuche. Dire que j’ai donné un fuseau moulant et son pull épaulette pour lesquels j’ai cassé ma tirelire à 18 ans.

    • le pull épaulette certainement hyper moulant: n’ai pas trop de regret. Mais le fuseau……

  6. Alaia, Mugler…
    Queles que soient leurs dérives et fantaisies (!!), voici des couturiers qui ont, malgré tout, magnifié et aimé le corps des femmes, même si c’étaient des Alaia, Mugler…
    Queles que soient leurs dérives et fantaisies (!!), voici des couturiers qui ont, malgré tout, magnifié et aimé le corps des femmes, même si c’étaient des femmes “rêvées”.
    J’ai la chance de posséder une pîèce de chacun et, bien que petit modèle, je rentre tout de même un peu le ventre…femmes “rêvées”.
    J’ai la chance de posséder une pîèce de chacun et, bien que petit modèle, je rentre tout de même un peu le ventre…

    • Je dois avouer que je connais très mal les création de Mugler. Ms je possède tjs également une jupe Alaïa, qui malgré un corps qui a changé, me va tjs aussi bien. Elle est magique!

  7. superbe article si je n’étais pas aussi prise cette semaine j’aurais ete voir cet expo biosus

  8. Merci Nicole. Alors, Zanzibar? Bon, j’ai un peu suivi ton voyage sur FB… En revanche, je ne reçois plus de post de ton blog. Et, surtout, si un jour tu as un peu de temps, rencontrons nous. Bonne fin de journée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.