Expo AI WEIWEI, artiste chinois dans les airs du Bon Marché : féerique ! 

 

Des In Matures, de l’intelligence… et Elton John!

Ma première quin(qua)zaine de février.

Une soirée Tribe :

Je vous ai déjà parlé de ces soirées Tribe (to be inspired). Cette fois-ci nous avons débattu sur le thème :

Sortir du cadre ou pas?

 

Tribe - blog femmes 50 ans - quinqua - cinquantaine

 

3 témoins très « stimulants » sont venus partager leur histoire et raconter comment ils se jouent des limites.

Jacques Auberger nous a d’abord expliqué que :  non, sa coiffure n’est pas le résultat d’un pari, puis nous a embarqué dans son monde créatif et décalé. Frédérique Bedos, femme d’images nous a confié son parcours hors de l’ordinaire et nous a parlé de son projet enthousiasmant : éclairer des héros ordinaires, des personnes qui « sortent du cadre » pour faire le bien : Le projet Imagine. Et, Pascale Ourbin, transsexuelle franco-algérienne, comédienne aux engagements politiques tranchés. On se répartit ensuite en ateliers pour approfondir tel ou tel sujet. Et, on conclut par un exercice « d’intelligence collective« . Par groupe de 3 (la condition : ne pas se connaître) : on explique quel est « son cadre »  les « sorties » que l’on pourrait en faire.

J’adore ce genre de soirée. Quand j’en sors, je me sens moins con.

Détails :

 

blog femmes 50 ans - cinquantaine - quinqua

 

Jupe Sinéquanone, pull Balsamik, mules d’hiver (on ne dit plus sabots) Agnès B. 

Dîner chez les Raffin :

La pétillante maîtresse de maison nous raconte avec malice comment elle a commandé une carte senior à son mari qui vient de fêter ses 60 ans pour qu’il ne lui reproche plus d’être trop dépensière !

Concert : 

1973 : j’achète mon premier disque de « grande »: Goodbye yellow brick road.  40 ans plus tard, je vois Elton John pour la première fois sur scène.

 

Elton John - blog femmes 50 ans - quinqua - cinquantaine

 

Inutile de vous dire que j’ai adoré Elton « Papinou » John. Alors, OK, on ne peut plus parler de « bête de scène » mais le timbre de voix est absolument intact.

 

Elton John - blog femmes 50 ans - cinquantaine

 

Et comme j’y suis allée avec ma copine Katia « les bons plans », nous nous sommes retrouvés backstage. Pas vu Elton, mais ses costumes de scène « qui piquent les yeux »!

 

Elton John - blog femmes 50 ans - cinquantaine- quinqua

 

La claque : 

J’ai ma fixette du moment : l’ovale de mon visage et ses espèces de petits plis tombants sous le menton. Vous le savez, je ne suis pas contre une petite injection par-ci par-là. De l’acide hyaluronique, je n’aime pas le botox qui je trouve, fige trop. Je suis donc allée voir un médecin esthétique pour voir ce qu’il pouvait faire :

« Ha ben là, rien! Il ne reste plus que le lifting. »

UN LIFTING ! Putain, je pensais jamais entendre ce mot-là me concernant. Trop les boules, je garde mes plis !

 

Mature street style : Paris vs New-York :

 

blog femmes 50 ans - quinqua - cinquantaine

 

Paris: Ginette, 84 ans. NY: Photo Vaness aux US .

 

 In Mature stylée :

 

blog femmes 50 ans - cinquantaine - quinqua

 

Mon amie Valérie, 52 ans. Mais pourquoi moi, je n’assume pas de porter un chapeau?  Je trouve cela sublime… sur les autres.

 

Un film : Steve Jobs 

 

 

 

Le film de Danny Boyle montre les coulisses des 3 lancements des produits emblématiques de la carrière de Steve Jobs, du Macintosh à l’iMac. Un peu bavard mais très intéressant et porté par Michael Fassbender, juste génial (mais à qui j’interdis quand même de piquer l’Oscar à Léo (DiCaprio) les deux étant nominés à la cérémonie du 28 février) et ma chouchoute Kate Winslet (qui vient d’obtenir pour ce rôle un Golden Globe).

Une jolie découverte déco :

blog femmes 50 ans - quinqua - cinquantaine

 

Les Fleurs, 5 rue Trousseau, Paris 11e.

Donc petits achats :

blog femmes 50 ans - cinquantaine - quinqua

 

 

Science-fiction?  

Un article dans Le Monde du 5 février met en avant les « résultats spectaculaires d’une équipe américaine parvenue à prolonger de 30 % l’espérance de vie moyenne de souris en nettoyant leur organisme des cellules sénescentes. Mieux : avec cette opération, ils sont parvenus à éliminer de nombreuses pathologies liées à l’âge. »

????

L’angoisse de vieillir : 

 

blog femmes 50 ans- quinqua - cinquantaine

 

Un peu flippant! Mais, je n’ai jamais trouvé Pamela Anderson aussi belle que quand elle se montre sans artifice. Pour voir ce court métrage, c‘est ici. 

2
Share

Sylvie est auteur, consultante marketing et créatrice de bijoux. Elle raconte également des histoires de bijoux dans son blog Les Précieuses.

 

– Comment décrieriez-vous votre style?

Casual et confortable.

Je privilégie toujours le confort. Et, j’aime l’épure. De plus en plus. Je ne porte jamais plus de deux couleurs différentes. Bon, je me lâche un peu plus l’été. Mais, j’aime vraiment les choses simples. Comme en bijoux, je n’aime pas l’accumulation. D’ailleurs, si tu as trop de beaux trucs, on ne voit plus rien! Vraiment: « less is more ». Et, à nos âges, il faut être plus exigeantes sur la qualité.

Je suis toujours à plat. Je suis grande. Si je mets des talons, je dépasse les hommes, ce qui me met très mal à l’aise. 

– Votre routine Pro-Âge?

Je fais énormément de sport. J’ai fait beaucoup d’athlétisme plus jeune. Je continue de courir au moins 1 heure, deux fois par semaine. J’aime beaucoup marcher en montagne. J’ai besoin de bouger, de respirer. Le sport, c’est ma thérapie, du corps et de l’esprit.

Sinon, je fais attention au soleil. Toujours un indice 50. J’ai arrêté de fumer et, j’ai toujours eu tendance à manger sainement. Ce qui est de plus en plus facile car vraiment dans « l’air du temps ». 

J’achète plutôt mes crèmes en pharmacie, celles conseillées par ma dermato. Je ne crois pas trop en fait aux produits de beauté anti-âge… 
Je crois que je dispose d’un bon capital génétique. Ce qui ne m’empêche pas de lui donner parfois un petit coup de pouce avec des petites injections chez ma dermato esthétique. De façon mesurée et surtout préventive. Je déteste les fronts figés et les bouches de canard. Et, je me suis fait enlever les tâches sur les mains au laser.

– Ce qui vous gène le plus, finalement, dans votre âge?

Les tendinites! 

Je suis une sportive qui a de plus en plus de « blessures ». Un rhumato m’a dit de me calmer. Impossible, je suis quelqu’un de physique. J’ai besoin d’être bien dans mon corps. Alors, quand j’ai le sentiment qu’il « suit moins », ça m’emmerde vraiment. 

Sinon, je me sens beaucoup plus équilibrée aujourd’hui. Mais, j’ai la chance d’avoir un mariage heureux et stable. Je sais que c’est moins facile pour mes copines célibataires. Les hommes de nos âges regardent les femmes de 10 ans de moins. 

 

2
Share

Caroline, 54 ans.
Caroline, 54 ans.

 

1- Comment décrieriez-vous votre « quinqua-look »?

On me dit souvent que j’ai un look un peu « baba cool », genre années 70.

J’adore les fringues, mais je me fiche un peu des diktats de la mode. J’essaye d’être un peu originale. J’apporte toujours une petite touche « perso » à une tenue.

Celle dans laquelle je me sens le mieux : une jolie blouse, une belle veste, un jean et des boots. Je porte beaucoup de décolletés pour le côté sexy. Il faut savoir jouer sur ce que l’on a…

Je ne m’interdis rien par rapport à mon âge. Je fuis juste tout ce qui ne me met pas en valeur. Je sais mieux, aujourd’hui, exactement ce qui me va ou pas.

2- Votre routine anti-âge?

Pour l’instant, aucune injection! J’ai super peur des piqûres. Et, ce que je vois autour de moi ne me donne pas vraiment envie. Mais, il ne faut jamais dire jamais…

Je prends soin de ma peau normalement. Les « marques » du temps sur le visage explique une vie. C’est beau aussi!
En revanche, ma vraie cure de jouvence : c’est la danse africaine. J’en fais depuis plus de 10 ans. OK, cela m’apporte un peu plus de tonicité au niveau du corps, mais c’est surtout dans la tête que cela se passe.  C’est un tel plaisir! Je viens également de me mettre au théâtre.

3- Qu’est-ce qui vous gène dans votre âge?

Ça dépend des jours.

Si je suis un peu « down », je vais me regarder dans la glace et me dire: « merde, j’ai bien 54 ans. »

Mais, quand j’ai la pêche: rien ne me gêne. Je me suis en « vieillissant » quand même bien libérée du regard des autres. Et, puis, j’ai une fille de 21 ans, faut bien laisser la place aux jeunes.

Il y a que le passage de la ménopause qui est pénible. Les bouffées de chaleur etc. Et, je me suis pris 3 kilos. Que je n’arrive pas à perdre. Déjà, que je n’ai jamais fait partie du clan des minces.

Mais, je crois aussi que l’amour rend belle… En ce moment, c’est le calme plat, et j’avoue qu’à mon âge, je ressens encore plus le besoin d’un regard bienveillant et amoureux d’un homme.

0
Share

Jeune Vieillis Pas

Nous vieillirons aussi bien ensemble!

Homme:femmes.g

J’ai toujours entendu dire que les hommes vieillissaient  mieux que les femmes.

Mais, dernièrement, ma vie sociale m’a conduite à divers évènements (vernissages,« fifty parties »…). Et, bien très sincèrement, sans la mauvaise foi dont, je l’avoue, je peux parfois faire preuve : j’ai trouvé de manière générale les femmes plus belles que leurs hommes. Est-ce que l’homme vieillit moins bien finalement ? On m’aurait « menti » pour me faire flipper et découper depuis 20 ans toutes les fiches recettes des magazines parce que l’on m’a aussi assuré que l’on tenait  son homme par l’estomac ?

BW
Le sauveur de la planète….
BW 2eg
… s’est fait trop de cheveux.
Gg
Gerard, le loulou…
GG 2
….devient Gégé le « russe »
Val kilmer
A poussé un peu trop loin…
Val Kilmer 2
… son identification à Jim Morrison

Ok, j’ai un peu forcé la dose pour ma démonstration (et encore je vous ai épargné Mickey Rourke). Et pour certains, les ravages de l’alcool sont supérieurs à ceux des années.

Vous pouvez aussi y voir une petite vengeance féminine quand on connait ce que les garçons disent de nous pour « imager » un léger coup de vieux :

« Elle a fait une sortie de route »; « Elle s’est pris une châtaigne ( ???) » ;

« Elle a pris cher, grave « ; « Elle a coulé ». « Elles ont morflé les Spice Girls (version groupe) …

Mais, en fait, messieurs, vous avez moins de chance que nous, finalement.

Primo, il y a ça: Tonssureeg

Pas grand chose, à faire: les implants ne sont pas encore très au point

Ensuite, il y a cela, et parfois assez tôt dans votre avancée vers la maturité.

DSC_2543

Si, nous,  maîtrisons la coloration capillaire depuis le berceau. Pour les hommes, ça ne passe toujours pas.

Nous, pouvons nous faire une petite piqure par ci par là. Les hommes sont plus hésitants. Même si ma dermato m’a balancé que de plus en plus de mâles franchissaient la porte de son cabinet. A savoir: ils ne le font pas pour nous, mais  pour « assurer » dans leur milieu pro.

Et quand on sait que implants + coloration + chirurgie esthétique

                                                         =

Berlusconi

Y’a de quoi hésiter à se lancer dans l’aventure d’un petit ravalement.

Mais, une injustice face aux années persiste toujours.  Je n’ai pas un seul pote  qui flippe à l’idée que sa femme puisse se tirer avec un trentenaire ( cela ne leur traverse même pas l’esprit). Alors que nous, si on pouvait établir un cordon de sécurité autour de vous, interdisant tout franchissement à ce qui a moins de 45 ans…  Mais attention messieurs, si vous en choisissez une trop jeune, vous risquez vite de tomber dans le pathétique. De devenir juste un vieux beau accompagné d’une jeunette dont « je suis à la recherche du père » est écrit sur le front. Bref, ça finira pas vous coûter une blinde en séances de psy…
Alors, la maturité: notre nouveau combat pour l’égalité hommes/ femmes?

0
Share

Jeune Vieillis Pas

Nom de code de cette petite virée entre amies : le week-end « poulettes ». Une bande de femmes de filles ( impossible de dire femmes quand je parle de mes copines,  ce sont des filles for ever) qui ont réussi à plaquer leur boulot, leur maison, leur chéri, leurs enfants…  pour se retrouver entre elles, le temps d’un pont du mois de mai, sur la côte Basque.

Jeune Vieillis Pas

Un week-end de filles, avec du vécu: c’est un vrai sens de la planification associée à une certaine nostalgie de la colo:

De: Béa

Objet: WEEK-END POULETTES.

À : Marie U, Marie R, Clem, Béné, Diane, Barbara, Charlotte.

Hello, hello

Le WE approche, les prévisions météo ne sont pas tops, mais soyons optimistes!

J’aimerais booker par avance quelques activités, dites-moi ce que vous en pensez.

1- J’ai une super coach l’été qui va nous faire faire de la gym sur la plage. Je propose qu’on la prenne 1 h le vendredi matin à 10 H.

2- Sandrine, une super masseuse, peut venir vendredi aprem (il faut que je sois précise sur le nombre, un massage dure 1 h – 50 euros).  J’ai une table à la maison, elle s’installera dans une des chambres.

3- Possibilité d’expédition en montagne ou virée shopping en Espagne.

4- Dîners: je propose jeudi soir à la Cucaracha et vendredi soir au Madrid par exemple.

Voici le planning des arrivées de chacune: 
Mercredi, je viendrai chercher Diane à 14H50, Clem à 19H45, Barbara et Marie U (à distinguer de Marie R qui sera autonome) à 21H55. Béné arrive le lendemain.
Merci de me répondre sur point 1 et 2

biz

Béa (GO club med à ses heures)

PS: n’oubliez pas vos mayo de B1 (hé oui, nous maîtrisons aussi un certain langage SMique)

Nous avons immédiatement répondu sur le point 3 avec une grosse unanimité pour le shopping en Espagne!

Et, finalement, une organisation dont nos ados n’auraient pas à rougir:  8 sur 7 vols différents! Mais quand on est 8 gonzesses hyper-actives, multitâches…

Un week-end de filles, c’est d’abord beaucoup de discussions.

On parle, on cause, on se raconte, on converse …  On refait toujours le monde en fait.

Jeune Vieillis Pas

Les sujets de conversation changent quelque peu.

On a démarré dans le top glamour: Les bouffées de chaleur, la définition d’un andrologue (non, je ne balancerais pas l’H concerné), les bourrelets qui s’incrustent, la médecine esthétique (avec ce grand paradoxe: on veut bien payer cher, mais faut surtout pas que cela se voit)…

(Ça c’est fait, on peut passer à autre chose.)

… Les ados qui ne foutent rien à l’école, les origines familiales russes, italiennes.., la politique, le job… La vie quoi!

 

Jeune Vieillis Pas.

Nous avons aussi parlé « quéquette ». Hé oui, à nous 8, avec grosso modo 30 ans de vie sexuelle, on sait vraiment, tout, tout tout sur le zizi !

Jeune Vieillis Pas

Mais le vrai bonheur, c’est de pouvoir se mettre en Mayo de B1, sans sentir aucun regard de travers . Parce qu’un week-end de filles bourrées de maturité, c’est d’abord un vrai moment de bienveillance! Personne ne pense que l’une ou l’autre a vraiment morflé. En fait, seules celles que l’on n’aime pas se prennent de méchants coups de vieux!

Un week-end de princesses, c’est aussi , et toujours, de la fiesta.

Rejointe par deux autre amies, locales de l’étape, nous avons investi un resto à 10. Et, sans nous vanter: on a mis le feu.

Une salle ambiancée, où tout le monde a fini debout à danser sur les tables ou par terre emboités les uns dans les autres à faire la ola sur l’hymne de l’Aviron bayonnais. Seule une bande de vrais/faux jeunes  nous ont regardé totalement effarés!  Marie R nous a fait un remake de Cabaret en faisant pratiquement l’amour à une chaise. Le patron a décidé de lui installer un poteau de pole dance pour l’année prochaine.

Jeune Vieillis Pas

 

Sur la terrasse, pendant une pause clope (oui, ça fume encore). Un homme s’avance vers nous:

« Hé, ben, vous envoyez du bois. C’est une réunion Tupperware? »

On a dû faire une tête franchement dépitée, car comme pour atténuer ses premiers propos, il rajoute:

« En tous les cas, y’a zéro moche! »

Le week-end poulettes fût immédiatement rebaptisé le  week-end « zéro moche ». Mais, notre working girl, Diane, qui bosse 12 heures par jour, ne s’est toujours pas remise que l’on puisse la prendre pour une femme au foyer!

Bon, cela fait un peu cliché, mais regroupement de nanas dit shopping.

Une virée où chacune devient la personal shoppeuse de l’autre.

Jeune Vieillis Pas

Avec la phrase magique:

« Ça, c’est toi »

Ou à contrario, celle qui renvoie dans la cabine d’essayage

« Ce n’est pas toi du tout ».

Oui, parce que les copines nous connaissent mieux que nous.

Du coup, on a acheté zéro truc moche, et zéro cadeau pour les mômes (de toute façon, à leur âge, ils n’aiment plus rien!)

Jeune Vieillis Pas

 

Le top 3 des meilleures blagues de ce moment de grâce féminine

1- Marie R au moment de ne pas rentrer dans l’océan gelé:

« Non, je ne peux pas me baigner. J’ai mes règles! »

2- Barbara arrive au petit dej avec une marque de dentifrice au dessus de la lèvre.

Béa : « tu as du dentifrice sous le nez. »

Charlotte  : « c’est peut-être du sperme. »

Barbara : » Hou la, alors, c’est vieux. »

3- Clem feuillette un magazine féminin et tombe sur un pub de Carla B pour une célèbre marque de joaillerie.

– « Elle est tellement figée qu’on dirait un selfie ».

Jeune Vieillis Pas

 

La morale de cette petite histoire: qu’importe le nombre des années: mes amies sont des femmes, des filles formidables! Et qui vont, encore longtemps « envoyer du bois »!

 

Jeune Vieillis Pas

Vite un autre!

1
Share

Caro
Caroline, 52 ans

Comment décrieriez-vous votre look « djeun ».

Entre Inès de la Fressange et Kate Moss! Trêve de plaisanterie. Sobre mais un peu rock. Mode mais pratique (je circule en scooter). Je m’interdis les mini-jupes et les blousons en jean. Le blouson en jean, je ne sais pas très bien pourquoi d’ailleurs. Le plus important en fait est de ne choisir que de belles matières.

Et, de face, des petites confessions « anti-âge?

Des injections d’acide hyaluroniques sous les paupières, quelques piqures « effet tenseur ». Et, je n’ai aucun problème à la dire.

Ce qui vous fait prendre 10 ans. 

Les robes. En fait je ne peux plus me permettre la petit robe courte,  très été,  à très fines bretelles comme je les aime. Toutes les autres robes , pour moi, font « robes de vieilles ».

Ce qui vous gène le plus dans votre âge?

Je travaille dans la comm. Être toujours la plus vieille me donne quand même un peu le bourdon. Puis, je dois quand même avouer une petite perte d’énergie pour l’hyperactive que je suis.

0
Share