Perso, les rides, je m’en fous un peu.

Si, si j’vous jure!

Ce qui me fait vraiment ch…, c’est ma peau. Sa perte d’élasticité et surtout d’éclat qui me donne une mine “je vis dans une cave”. Sans parler de mes pores (rien que le nom est moche) qui se cratérisent !

Mais pourquoi?

Notre peau est sans cesse soumise à des agressions multiples qui induisent une accumulation de radicaux libres à sa surface provoquant un stress oxydatif. Les composants responsables de la qualité de la peau se dégradent = apparition progressive d’un teint terne.

Pour prévenir le vieillissement de notre peau, on le sait,  il faut d’abord et avant tout se protéger de la pollution et des toxiques (alcool, tabac…) et avoir une alimentation saine en buvant beaucoup d’eau.
Dit la parisienne pur jus qui fume comme une caserne entière et qui perd tout sens de la mesure (et surtout celui de l’indice) au moindre rayon de soleil.

 

Blog femmes 50 ans - quinqua - peau- âge- vieillissement

 

Mais, youpi ! La médecine esthétique a deux types de solutions :

  • les stimulations mécaniques de la peau et la bio-révitalisation cutanée: toutes les techniques destinées à “rajeunir” la peau en stimulant la fabrication du collagène et en améliorant la micro-circulation.
  • Les exfoliateurs (lasers, peelings..) Ces soins ont pour but de forcer la régénération du derme en lui enlevant sa couche la plus superficielle. Ils lissent la peau, affinent son grain, resserrent les pores.

J’ai alors demandé au Docteur James Schinazi, le nouvel homme de ma peau (celles qui me suivent régulièrement le savent déjà) de nous expliquer les différentes techniques appliquées dans son cabinet.

 

Blog femmes 50 ans - quinqua - âge - vieillissement - peau

 

 

 

” – Le peeling superficiel.  Il dégrise vraiment les teints ternes. On utilise la force des acides de fruits pour nettoyer la peau en profondeur et resserrer les pores. C’est un traitement qu’il faut envisager sur le moyen terme. En prévoyant 3/4 séances à 3 semaines d’intervalle. Il n’y a pas d’évitement social, mais il faut le faire en période hivernal. “

120/150€ la séance. Ça picote pas mal, mais pas vraiment douloureux.

Le mesolift.  La mésothérapie pour tonifier, hydrater et donner un coup d’éclat. Une multitude de minuscules petites piqures sont appliquées au pistolet à la surface de la peau. Lui apportant un cocktail de vitamines, d’acides aminés, d’anti-oxydants et d’acide hyaluronique.”

120€ la séance. indolore. Mon soin préféré, rien d’invasif et vraiment un effet “je suis sortie de ma cave!”

– Le mesopeel. Je le recommande car il est vraiment complet. Un peeling, suivi d’un mesolift et d’une séance de LED après application d’un masque hydratant. C’est le même protocole que pour un peeling simple. Mais, l’efficacité est potentialisée par la combinaison des traitements. Mais, Il faut bien avoir à l’esprit que ces différents traitements, pour obtenir de bons résultats pérennes, ne peuvent pas être envisagés en “one-shot”. Il faut faire plusieurs séances. C’est vraiment de l’entretien“.

240€ la séance

“- Les skin boosters. Des injections en sous-cutanée pour déposer sur les zones qui plissent de l’acide hyaluronique.Cela hydrate en profondeur et apporte une vraie luminosité. Les résultats sont visibles au bout d’une semaine. Il faut faire au moins deux traitements par an.”

400€ la séance.

“- Le laser. Il s’agit de photorejunevation (stimulation lumineuse par laser. On chauffe la peau pour stimuler la synthèse de collagène. Il y a des petites rougeurs pendant une journée. Mais, l’effet est tonifiant, les pores sont resserrés et teint est plus lisse.”

120/150€ la séance. Je l’ai fait il y a quelques années pour “gommer” les tâches. Et, j’en avais été assez contente.

“- Venus Viva. De la radiofréquence fractionnée. On va aller chauffer en profondeur la peau pour atteindre le tissu conjonctif. La contraction des fribroblastes va alors stimuler la production de collagène. Un vrai effet tenseur ressenti au bout de 2 séances. Pour un résultat optimal, il faut en faire 3/4 à un mois d’intervalle.”

400€ la séance. Compte tenu de son coût élevé, James le recommande plutôt pour des problèmes de peaux sévères.

 

Blog femmes 50 ans - quinqua - âge- vieillissement

 

Le petit conseil en plus de James :

“Attention au démaquillage! En ce moment, c’est la grande mode des eaux micellaires. Préférez-leur plutôt les huiles démaquillantes. Contrairement aux idées reçues, elles ne graissent pas la peau, mais elles lui préservent son film hydrolipidique. Essentiel à la belle qualité de la peau. Je conseille également de ne pas abuser des gommages. 2 à 3 par mois, max”. 

 

 

8
Share

L’acide hyaluronique, on pique ou pas?

On a tous et toutes entendu parler d’acide hyaluronique !  On a une copine qui “s’est fait piquer”. On a déjà testé. On est tenté. Alors, c’est quoi?

C’est, à la base, une substance que notre organisme fabrique de façon naturelle. Un sucre qui par définition attire l’eau. Il est donc l’agent majeur de l’hydratation de la peau. Mais, sa synthèse diminue avec le temps (dès 25 ans). D’où dessèchement cutané, peau qui s’affine…

Synthétisé, pour être injecté, il possède un certain nombre de propriétés :

– une forte hydrophilie. Une molécule d’acide hyaluronique peut attirer jusqu’à 1 000 molécules d’eau. D’où un fort pouvoir hydratant, comblant et volumateur.

– une bonne élasticité.

– une activité anti-oxydante (ralentissant le vieillissement cutané).

 

 

tiré du site du Docteur Schinazi
tiré du site du Docteur Schinazi

 

Il est donc utilisé:

Pour hydrater la peau (Skinbooster, mésolift)

Perso je fais, depuis 3 ans, tous les 2/3 mois, du mésolift. Des tas de minuscules injections superficielles qui redonnent un vrai coup de frais. Comme ce sont des petites molécules, elles ont un fort pouvoir d’hydratation. Idéal pour le fripé ou plissé des joues, les rides péri-bucales (au-dessus des lèvres). Totalement indolore, la tenue moyenne est de 3 à 6 mois. L’effet bonne mine est instantané.

Pour combler les rides.

Configuré pour combler ridules, rides profondes ou creux, on parle alors de “filers”. La tenue moyenne est de 9 mois à un an. Son indication principale: les injections des sillons nasogéniens, des plis d’amertume, des lèvres et de la vallée des larmes…

Pour restaurer des volumes.

Quand il est dit volumateur, l’acide hyaluronique est essentiellement composé de grosses molécules. On l’injecte alors dans les pommettes, la vallée des larmes, le menton, les joues… Sa tenue moyenne est de 12 à 18 mois.

 

Pour la “pratique”, je me tourne vers le docteur Schinazi qui en a fait sa spécialité.

 

James Schinazi - blog femmes 50 ans - quinqua - bien-vieillir- acide hyaluronique

 

Alors pourquoi l’acide hyaluronique? 

C’est la méthode la plus douce pour avancer dans le temps de façon naturelle. Ses injections permettent de modifier des choses sans passer par la chirurgie.

C’est du remodelage. La patte du médecin est d’ailleurs très importante. Et, chez nous, on parle de French touch. Aux USA, pour que les gens ne soient pas déçus, il faut que cela se voit. Pour nous, un bon résultat ne doit pas se voir !

Il a un effet liftant, il permet de modifier les contours du visage. D’ailleurs, il n’est pas utilisé qu’en anti-âge. On l’utilise aussi en esthétique pur et simple. On peut modifier un nez même !

L’effet est immédiat à 70%. Il y a ensuite 30% d’amélioration dans le mois qui suit.

Que vous demande en premier les femmes?

Le naturel.
En fait, elles arrivent en me disant qu’elle trouve leur visage fatigué alors que ce n’est pas ce qu’elles ressentent dans le fond. D’ailleurs le type de compliments recherché après l’intervention est “tu as l’air reposé, tu as bonne mine”.

Beaucoup viennent avant un entretien d’embauche par exemple. Certaines parce que leur couple est un peu bancal. Mais, il y a aussi de plus en plus d’hommes

Moi, je leur demande de me donner 3 adjectifs pour qualifier leur visage.

Les plus cités sont : relâché, fatigué, triste, sévère.

En fonction des rides, je vais cibler ce qui va permettre de corriger ces adjectifs.

Finalement, on recherche quoi en venant chez vous?

On ne va pas se mentir. Le peur de vieillir est au centre des différentes démarches. C’est dur pour une femme de prendre de l’âge dans la société actuelle. La pression professionnelle est forte.

Il y a aussi un vrai changement de la société. Ces injections rentrent de plus en plus dans l’ordre de l’entretien. À la cinquantaine, les femmes se sentent dans une nouvelle vie, où il serait temps de s’occuper plus d’elles après s’être toute leur vie occuper des autres. 

On vient aussi chercher chez moi du bien-être, en fait!

Faut connaissez mon sens du dévouement pour mon blog, (non?). En vrai, c’est parce que je l’ai fait que j’ai voulu en parler.

J’ai une vrai angoisse avec ce type de traitement : avoir “l’air tirée”,  Être trop lisse (ce que je déteste avec le Botox). Là, ce n’est vraiment pas le cas.

 

anti-rides - acide hyaluronique - blog femmes 50 ans - quinqua

 

Et, même pas mal (sauf mon portefeuille, faut compter entre 600 et 800 € pour tout  le bas du visage).

Mais, je suis très contente du résultat. Un effet bonne mine, un ovale moins affaissé. J’aime particulièrement le petit effet “commissures des lèvres qui remonte”.

Peur de devenir accro? Allez voir ce qu’en dit Le journal de mon corps.  

Et, alors, que j’écrivais ce post, j’ai été à une présentation presse d’Ellansé. Un nouvel inducteur tissulaire qui va “bouleverser” le monde des injections !

Le facteur premier du vieillissement d’un visage est l’atrophie de ses volumes. On perd notre capacité à produire du collagène, la protéine la plus importante de la peau. Ellansé va donc stimuler la production du collagène. Et, recréer du volume. Avec une amélioration (régénération) de la peau. Son effet est de 1 à 2 ans en fonction des formes utilisées.

 

3
Share

UN PEU DE PROVENCE, DU MESOLIFT ET NOAH QUI A COUPÉ SES DREADS…

 

 

Au marché d'Aix-en-Provence
Au marché d’Aix-en-Provence

J’adore les marchés!

Une vraie découverte = une nouvelle addiction: la série True Detective!

True detective

Des images d’une qualité cinématographique, l’ambiance bien moite du sud américain, un serial killer…. et deux acteurs géniaux: l’oscarisé Matthew McConaughey et l’inclassable Woody Harrelson. Bref de la testostérone plein mon écran TV. Et comme je regarde aussi le toujours aussi burné, Jack Bauer, Live another Day… Dans la salon la “chaleur” qui ne fait toujours pas dehors!

th

Une citation.  

“Everything you see, i owe to spaghetti”

Tout ce que vous voyez, je le dois aux spaghetti

Sophia Loren au temps de sa splendeur.

Allez, mangeons 5 pennes et tagliatelles pas jour!

Camaïeu de bleu. 

Jeune Vieillis Pas

Chino Sessun. Slip On Rivieras.

Le choc de cette quinzaine: Noah a coupé ses dreads!

th-2

Avec son nouveau CD Combats ordinaires, on est au-delà de “l’album de la maturité”. Quelques titres: Je n’aurai pas le temps, Mon dernier amour… C’est l’album de la “séniorité”.

Un peu d’anti-âge.

Mon soin préféré ( le seul que je fais régulièrement en fait): le mésolofift.

Mesolift Jeune Vieillis Pas

Des tas de toutes petites piqures indolores qui viennet “déposer “sous la peau tout plein de vitamines. Un vrai effet bonne mine.

Licensed to pique
Licensed to pique

Et, comme la peau est au max de sa capacité d’absorption, un masque d’acide hyaluronique vient parfaire le soin (80€). Je le fais tous les 3 mois à peu près.

Anti-âge Une bonne séance cinoche.

J’adore les films qui me font aussi voyager. Là : l’Inde! Bon, le voyage n’est pas rose, le film est très noir. Il porte bien son nom Ugly, mais génial. (je ne vous donne pas le noms des acteurs, de toute façon, on ne les connait pas et je vais faire 40 fautes d’orthographe)

Ugly

Une enfant disparaît de la voiture de son père, acteur raté alors qu’il en à la garde. Le beau-père de la petite, chef de la police, se charge de l’enquête.

Passage au salon Vivre Côté Sud à Aix en Provence. J’y allais avec ma casquette cousu de fil blanc.

Jeune Vieillis Pas

 

Et, j’en ai profité pour m’acheter un chapeau fait main en raphia Ibeliv.

Avec un parcours culinaire du ver grillé  à la truffe! Les vers croustillent sous la dent mais n’ont, finalement, pas beaucoup de goût. Mais,trop fière de moi d’avoir oser!

Lu:

Femina
Version Femina

 

Ben alors les jeunes?

 

 

0
Share

Virginie, 52 ans.
Virginie, 52 ans.

Comment décrieriez-vous votre look?

J’adore les fringues! Mais, je pense ne porter que 20% de ma garde-robe. Je vais souvent au plus simple: pantalons, boots ou Converse, pull over-size. Et, c’est un style qui n’a pas vraiment évolué avec les années (le pull est peut-être plus souvent en cachemire). Là, je me sens bien. Je fais attention à avoir toujours un truc un peu original. Un bijou, un sac ou un chèche (je suis une vraie névropathe de l’écharpe/foulard/étole…). Et, je suis très soucieuse de l’harmonie des tons. Je me dis souvent que je devrais plus “m’habiller”. C’est comme le maquillage, je suis bien souvent trop “nude”. Je ne suis jamais vraiment coiffée non plus. Maintenant que je suis “grande, j’ose affirmer au coiffeur: “non merci, pas de brushing”. Avant, je fonçais faire un shampoing en sortant du salon pour effacer l’effet mémère!

Et, de face, des petites confessions à faire?

Ma mère m’a offert pour mes 40 ans ma première séance de Botox (c’était une grande flippée du vieillissement… Tiens tiens, et aujourd’hui j’ai crée un blog qui s’appelle jeunevieillispas… vite: un divan!).  J’en ai fait pendant une dizaine d’années. J’ai arrêté. Trop bizarre d’avoir le front lisse et pas le reste. Je fais tous les ans un peeling et tous les 3/4 mois un mésolift, des tas de petites piqures de vitamines qui rebostent la peau et donnent bonne mine.

Ce qui vous gène le plus dans votre âge?

Mon âge!

Le chiffre en fait!

J’ai tellement le sentiment qu’il ne me correspond pas.  Et, je trouve que tout s’accélère. J’ai une vraie tendance à la procrastination. Toujours remettre au lendemain devient de plus en plus débile!

Physiquement, sans l’ombre d’un doute : la perte de tonicité. Tout chez moi se ramollit. Je me “guimauvise”!

0
Share