Lifestyle quinqua :

Comme d’hab, un ciné :

LION de Garth Davis avec Dev Patel et Nicole Kidman.

Un pitch « incroyable mais vrai » : Saroo, 5 ans, se perd à des milliers de kilomètres de chez lui. Il finira par être adopté par une famille australienne. 25 ans plus tard, avec quelques bribes de souvenirs, et grâce à Google Earth, il cherche à retrouver sa famille.

Bien sûr, un torrent d’émotions… Le petit Saroo est juste trop craquant, impossible de ne pas vibrer pour lui. Mais, 15 m de trop dans la première partie et 15 également dans la deuxième ont un peu freiné mon enthousiasme. Mais quand même une petite larme à la toute fin du film devant les images des vrais protagonistes de l’histoire.

Et, loin d’être fan de Nicole Kidman (trop figée), je suis obligée de reconnaître qu’elle est excellente dans ce rôle de mère adoptive.

 Lifestyle grignotage : les boules !

Je suis de la famille des écureuils : je grignote tout le temps !

Et, je tombe sur cela au Franprix :

Dans la tendance Power food, ces aliments qui boostent en énergie, je viens de découvrir les boules Funkie Veggie. Dont la promesse est :

Plus rassasiant qu’une pomme, moins culpabilisant qu’un croissant.

Par exemple dans la « boule noix de coco » : des dattes, des noix de cajou, de la noix de coco, des noix de macadamia et une touche de sel rose de l’Himalaya.

Ce n’est pas hyper light (sans sucres ajoutés quand même), mais super bon et ça cale !

#TrucDeVieux !

J’ai refusé une invitation de dernière minute pour un week-end super sympa à Lyon. Parce que je ne l’avais pas prévu. Partir comme cela au débotté (expression également datée) m’a semblé sur le moment insurmontable. Bref, quand je me suis retrouvée comme une conne, seule devant The Voice samedi soir, j’ai eu le sentiment d’avoir 100 ans !

Luminothérapie :

Notre visage, depuis quelques mois, est en vrai déficit de lumière naturelle. Ors, celle-ci est un synchroniseur qui régule l’horloge biologique de la peau. Un manque induit un ralentissement des mécanismes de vitalité cellulaire. D’où des conséquences sur la qualité de la peau et notamment sur son éclat.

Pierre Ricaud mise sur le pouvoir rajeunissant de la lumière avec sa nouvelle gamme Luminexpert.
J’ai eu la chance de pouvoir tester en avant-première la cure Vitalité (4 tubes pour 4 semaines de 13 vitamines et minéraux) et le soin Récupération Eclat-Jeunesse !

J’ai toujours du mal à voir réellement les effets d’une crème sur mon visage. C’est toujours assez subtil. Mais, au bout de 4 semaines, un petit coup de boost  parfait en ce changement de saison. Bref, pas le sentiment d’arriver vers les beaux jours verte.

Et, bonne texture souple et légère de la crème.

Lifestyle réveil !

Vous avez peut-être entendu parler de cette nouvelle tendance, suite au succès du livre La magie du matin. Qui consiste à se lever (très) tôt pour prendre vraiment un temps pour soi (lire, faire du sport, méditer…) pour changer sa vie.

J’aime bien l’idée.

Moins celle de mettre mon réveil à 6H30.

Alors pour essayer de gruger au niveau des heures de sommeil, j’ai assisté à un atelier de La minute Papillon :  « Comment démarrer la journée du bon pied » animé par Gaëlle Tuffigo.

En voici les principaux conseils.

  • Remplacer sa sonnerie de réveil habituelle (souvent assez flippante) par une musique pour aider à se réveiller en douceur —————————————————————————————————–Done
  • Boire un grand verre d’eau ——————————————– ———————————————--Facile
  • N’allumer ni téléphone, ni ordi, ni TV, ni radio…. pendant au moins 30 m————————Je tiens 10 m 
  • Prendre quelques minutes pour consulter sa météo intérieure, prendre conscience de son humeur                                                                                                             ——————————————————————————————————————–Rarement bonne ! 
  • Donner une intention à sa journée. De quelle humeur ais-je envie d’être? Quelles qualités humaines ais-je envie d’incarner?… —————————————————————————————————Top à faire 
  • Prendre son petit déj en pleine conscience sans tel, sans radio, sans journal————————-Impossible. 

Sincèrement, c’est facile à faire et assez agréable de prendre un peu de temps pour faire un petit-check-in de ses émotions, chasser ses pensées négatives et démarrer la journée d’un bon pied positif !

Lifestyle sport :

Je m’étais plus ou moins jurée que le jogpant, cet espèce d’hybride entre le pantalon chicos et le jogging tout mou ne passerait pas par moi.

Mais, j’ai vraiment craqué sur celui d’Uniqlo (14,90 €) ! Pour l’instant, je ne le porte que pour aller à la salle de sport, mais qui sait !

Niveau sport, loin du niveau de Greta Pontarelli, sexagénaire qui a démarré le pole dance à 59 ans sur les conseils de son médecin.

Cela dit, je ne fais pas de Pole dance…

5
Share

Le bon  maquillage anti-âge !

La marque Docteur Pierre Ricaud m’a proposé (yes ! Je deviens un peu connue dans l’univers de la beauté?) de découvrir leur ligne de maquillage en profitant des conseils de leur maquilleur-conseil Jérome Sandevoipour un bel effet anti-âge pro-âge !

Je précise que ce billet n’est pas un billet sponsorisé. Juste le récit d’une expérience perso. L’équipe Pierre Ricaud m’a juste, gentiment, offert les quelques produits utilisés.

 

Je suis plutôt du genre « nude », pas une pro des pinceaux. Je déteste l’effet trop maquillé, mais, je suis quand même consciente que le no-make-up ne sied plus trop à mon âge. Je reste persuadée, malgré tout, que less is more ! Jérome a l’air de cet avis. Ouf.

 

Pierre Ricaud - blog femmes 50 ans - maquillage anti-âge - quinqua
Avant ( en fait, presque toujours, sauf quand je sors le soir)

 

Jérome « m’offre » en premier lieu un petit « massage » de l’ovale du visage et du cou avec le concentré Affinant Ovale Visage (Expert Fermeté). C’est hyper agréable, mais je me vois mal le faire tous les matins même si la petite roulette est hyper pratique (allez, un petit effort Virginie! Pour Jérome, c’est cet ovale qui « fait » notre visage.)

 

Pierre Ricaud - maquillage anti-âge - blog femmes 50 ans - quinqua -

 

Il m’applique ensuite une base lissante (Base Visage, lissante protectrice). J’adore cette petite crème qui donne vraiment le sentiment de lisser la peau et de floutter les ridules. Jérome l’applique sous les yeux, autour des lèvres, sur la ride du lion, la parenthèse du sourire (plus joli nom donné par notre maquilleur aux rides d’amertume).

 

Pierre Ricaud - blog femmes 50 ans- maquillage anti-âge- quinqua

« Tu lisses et tu tapotes pour faire pénétrer le produit. » Je vais adopter ce produit sans hésiter. Il est totalement transparent, parfait pour mon besoin de nude et d’aspect peu maquillé.

Pour le teint, le principal conseil de Jérome est de le travailler en « allant sur la légèreté ». « Comme la peau est relâchée, il faut utiliser des textures lights ». 

Il m’applique alors une crème teintée (Optimalia, Crème Teintée Perfectrice). « Préférable à la poudre à partir d’un certain âge car son effet hydratant va également apporter un effet pulpé. L’idée est de corriger les ombres, apporter de la lumière et de l’éclat. La peau a alors plus de peps ! 

Petit plus : j’adore l’odeur !

 

Pierre Ricaud - maquillage anti-âge - blog femmes 50 ans - quinqua

 

« Sous les yeux, un anti-cernes d’une texture fluide pour rester dans l’idée de légèreté. Choisir une teinte plus claire que le teint pour plus d’éclat. On en met un peu également sous le dessin du sourcil pour apporter un petit coup de projecteur. On peut aussi en mettre aussi 2 petites touches  dans les angles des commissures des lèvres. La bouche parait plus joviale. »

Jérome m’applique ensuite un petit produit magique sur la paupière (Les Perfecteurs, Base paupière lissante). Elle est réellement unifiée. La crème contient un pigment jaune qui « annule » les petits vaisseaux. Top ! Surtout quand comme moi, on met rarement de fard à paupières (sauf grosse grosse occase).

 

Pierre Ricaud - maquillage anti-âge - blog femmes 50 ans - quinqua

 

On passe au liner. « Il ne faut pas penser qu’au noir. Il y a d’autres tons plus flatteurs. Le marron va à tout le monde, c’est un bon basique à avoir. Pour les yeux bleus, un gris; pour les marrons, pourquoi pas un bleu marine et j’aime bien le violet pour les yeux verts. « 

Jérome souligne la pointe externe de l’œil. Ce qui va permettre un effet « lift ». On « fond  » le trait vers le haut (en visant la pointe du sourcil).  En effet, l’arcade s’affaissant, l’œil est moins ouvert, le maquillage doit donc insister sur les côtés de l’œil. En fait, tous nos gestes make-up doivent étiiiiiiirer.

Puis, il « travaille » le sourcil. « Très important, c’est lui qui structure le visage ». Comme les miens sont un peu clairs (d’ailleurs, je fais régulièrement, enfin quand j’y pense, des teintures de sourcils), il les crayonne légèrement.

Pour le mascara, mieux vaut une brosse en élastomère pour son effet « peigne ». Pareil, on charge plutôt l’extérieur de l’œil et on ne maquille pas les cils inférieurs pour ne pas risquer d’accentuer les cernes.

 

Pierre Ricaud - blog femmes 50 ans - quinqua - maquillage anti-âge

 

Perso, moi dans ma routine, j’utilise un recourbe-cils (même si une fois sur 5, je me fais mal avec).

 

Ça devient plus technique (pour moi) :

 

 

Maquillage anti-âge - quinqua - blog femmes 50 ans - Pierre Ricaud

 

« L’idéal est d’utiliser deux blushs. Un peu plus clair, un plus foncé.  Il faut assombrir sous la pommette dans l’idée de la « pulper » et d’affiner l’ovale du visage. Et, on utilise le plus clair sur le bombé de la pommette. Et, toujours étiiiiirer vers le haut ! »

« Et, on met une petite touche de blush clair au niveau de l’arcade sourcilière pour un effet lift quand la paupière à tendance à tomber. » 

Je ne me maquille jamais la bouche. Typiquement le truc que je trouve toujours joli sur les autres. Sur moi, je trouve que cela fait travelo ! Je n’ai cessé de dire à Jérome d’y aller mollo.  Alors, il utilise un crayon contour à lèvres d’un ton proche de mes lèvres au naturel. Il m’explique de bien suivre le trait naturel de ma bouche, de ne  surtout pas essayer d’en changer la forme (bref, d’essayer de « grossir » ses lèvres vu qu’elles ont tendance à s’affiner). Il colorie également légèrement les lèvres avec. Puis, il rajoute un baume.

 

Maquillage anti-âge - blog femmes 50 ans - Pierre Ricaud -

 

« Pour un maquillage anti-âge réussi, mieux vaut éviter les rouges à lèvres mats qui n’accrochent pas la lumière et qui donc, font perdre du volume. Il faut privilégier les textures satinées, brillantes. Et, attention aux rouges trop opaques. vous devez miser sur la légèreté. »

Le résultat était joli, mais je n’arrive pas à être complètement à l’aise avec la bouche maquillée. Je pense que je laisserais tomber le crayon contour des lèvres pour un rendu plus naturel.

 

Et, voilà !

 

Pierre Ricaud - maquillage anti-âge - blog femmes 50 ans - quinqua

 

C’est con, je n’avais rien de prévu le soir…

Depuis, j’ai à peu près réussi à reproduire les gestes de Jérome. C’est la pose du blush qui me pose le plus de problèmes. Un bon contouring : pas si simple.

 

 

 

2
Share