,

Le style de Catherine : d’audacieux mélanges d’imprimés, des accessoires qui font le job, une sobriété pleine de fantaisie, toujours le petit truc qui twiste l’ensemble…

Catherine, 51 ans, m’a tapée dans l’œil sur Instagram (@catherine.dupon)

Elle fait avec ses fringues tout ce que j’aime (ou oserais plus faire). Elle est pour moi le bel exemple de ce que je ‘théorisais” dans le style le style, le style.

Elle a plus que du style : une vraie dégaine!

J’aime sa façon de ne pas être dans l’effort sans jamais être dans l’ennui. De ne jamais en faire trop mais de faire dans l’essentiel.

Et quand on l’a rencontre, elle est d’une simplicité, d’une humilité qui la rendent éminemment sympathique. C’est une femme gaie et son sourire l’habille mieux que tout.

 

 

Catherine est belge (la petite touche de “folie” belge?) mais vit en France depuis plus de 20 ans.
Elle est avocate mais n’exerce plus depuis aussi longtemps.

” J’ai fait des études de droit un peu par hasard, par pression familiale. Ce qui me plaisait vraiment : la décoration d’intérieure. Du coup, je n’ai pas exercé bien longtemps. Moi, wallonne, j’ai épousé un flamand et nous avons filé vivre à Paris! J’en ai alors profité pour faire complètement autre chose. Je suis retournée sur les bancs de la fac passer un master en marketing de luxe. Alors que je n’avais aucun réseau, déjà âgée (28 ans) pour être stagiaire, je décroche un stage aux accessoires chez Karl Lagerfeld. Je faisais les cafés mais je m’en foutais, j’avais un pied dans la mode.”

Elle va ensuite bosser plusieurs années au service commercial de Ralph Lauren. Mais trop de voyages, trop de pression = burn out. Elle va alors prendre du recul. Et développer sa passion pour le papier en créant PollyPapier, (des sets de table en papier)r accompagné d’un blog qui se voulait comme un journal intime pour construire cette marque.

Puis, il y a 4 ans, on lui propose la direction Création d’Atelier Bison, une marque de cuir d’artisanat français spécialisée dans les blousons en cuir pour hommes.

Elle a particulièrement à cœur de recréer, dépoussiérer la collection femmes. Son credo : n’importe quel vêtement en tissu peut être transformé en cuir ! Et surtout, elle veut s’adresser à toutes les femmes peu importe leur âge ou leur morphologie.

 

 

La mode est un vrai plaisir. M’habiller est un plaisir !

J’ai eu une éducation assez stricte. La mode, la coquetterie y avait peu de place. Alors, aujourd’hui je me délecte toujours et encore, chaque jour, à choisir mes tenues.

Les vêtements me permettent de me transformer. De me sentir belle. Ils m’aident à ouvrir mes ailes !

En fait, “soigner” son style est un moyen de prendre soin de soi.

En habillant bien mon corps, je fais du bien à ma tête. Si j’ai bien choisi ma tenue, je sens que je vais pouvoir bien attaquer ma journée.

 

 

Mon fil rouge style : les couleurs “terre”, celles de la nature.

Je n’aime pas le couleurs vivres.

Je reste très fidèle au noir (même si on dit qu’il vieillit à partir d’un certain âge). Je trouve cela vraiment chic. Surtout avec une touche de bleu marine.

J’aime énormément le denim. Je me sens chez moi dans un 501

 

 

J’aime mixer ! 

Tout est échangeable. Transformable. Tout peut aller avec tout.

L’important est d’avoir toujours l’œil ouvert sur ce qui vous entoure. L’inspiration est partout.

Je peux parfois “craquer” sur une serviette de table dans un magasin de déco pour m’en faire un foulard.

 

Ma pièce phare : la chemise.

On peut tout faire avec une chemises. Cela dit, je ne peux pas porter de laine à même la peau, je fais des allergies.

Mais j’ai une pu…. de chance. Je n’ai aucun problème de poids. Je peux alors avoir un style qui correspond parfaitement à ma silhouette.

 

 

J’aime  la fantaisie.

Mais en même temps, je n’aime pas me faire remarquer. Je ne veux surtout pas faire dans l’excentricité. En fait le style, pour moi, c’est cela. Porter quelque chose qui ne ressemble qu’à vous mais qui en même temps ne cherche surtout pas à en mettre plein la vue.

Même si je dois admettre que les réseaux sociaux, comme Instagram, m’ont beaucoup débloquée. Je ne me sentais pas à l’aise à l’idée de m’y montrer. Mais plus j’ose le faire, plus j’ai’impression que cela plait. Instagram m’a offert une certaine liberté ! Je m’amuse encore plus avec les vêtements et la mode. 

 

10
Share