Véro, 52 ans.
Véro, 52 ans.

 

Quand la musique est bonne, elle danse Véro, elle danse!  

1- Comment décrieriez-vous votre look?

Néo-classique?

J’ai vécu près de 20 ans en Afrique, bague aux pieds, chaîne à la taille, dans des tenues légères, vaporeuses et colorées.

À mon retour en France, il y a une quinzaine d’années, j’ai dû entièrement repensé ma garde-robe. Tout restructurer. Et, comme le disait très justement ma grand-mère: “Je n’ai pas les moyens d’acheter bon marché”. Alors, j’ai privilégié les basiques, les belles pièces bien coupées et de qualité. Le pantalon noir, la jupe noire, des chemisiers un peu chics… Ce qui était pour moi l’essence de “l’élégance parisienne”. Qui passe aussi, avant tout par un très beau sac  ( je préfère en avoir peu, mais de marques) et des chaussures très féminines.

Aujourd’hui, je m’interdis tout ce qui est trop “rock”.  Je pense que ce n’est plus adapté  à mon âge: les blousons en cuir, les boots “motardes”, le jean délavé…

2- Votre routine anti-âge?

J’ai découvert un produit magique. une vraie révélation. La Bi-Oil. Mon teint s’est éclaircit, je ressens une meilleure élasticité, le grain de peau est resserré… Mais, comme j’ai appris que l’huile nourrissait pas n’hydratait pas, je fais des masques hydratants 2 fois par semaine.

Depuis que j’ai fait un masque de grossesse, je ne peux plus exposer mon visage au soleil. Malgré cela, chaque année je dois faire du laser pour effacer les tâches brunes.

Et, allez, chaque année, je fais une petite piqûre de rappel entre les yeux pour ne pas avoir l’air fâché en permanence.

Mais, la gym reste mon meilleur allié anti-âge. Je trouve même que cela agit sur la peau. Quand je fais du sport, je la trouve plus lumineuse. En revanche, on n’a plus l’âge d’aller à des cours où l’on sautille comme des débiles. Je l’ai  fait une fois, je me suis bousillé le dos. Du coup, pas un exercice depuis 6 mois.

Et j’allais oublier…  Pour ralentir le vieillissement de la peau (et du reste d’ailleurs),  l’arrêt du tabac a été primordial. En revanche à 65 ans, je refume! À cet âge-là, je m’en foutrais…

3- Ce qui vous gêne le plus dans votre âge?

D’avoir vécu plus d’une bonne moitié de ma vie… Et, ce qui est “devant” n’est pas forcément hyper fun.

J’ai perdu de l’insouciance. J’ai l’impression d’être plus sage, d’être plus dans le calcul. Tout est un peu plus compliqué, se coucher tard. Reprendre la gym…  Justement, là, je dois m’y remettre et  je sais que je vais en baver.

Et, puis, les traitements hormonaux. Je suis pour, j’apprécie le confort qu’ils m’apportent. Mais, il y a quand même quelque chose de pas naturel. J’ai dû pour raisons médicales, arrêter quelque temps. J’étais archi mal. Et, j’avais surtout envie de tuer tout le monde.

 

 

0
Share