Un quinqua lilestyle de rentrée !

J’aime le mois de septembre !

Une rentrée les pieds sur (la) terre, la tête avec la lune et la main sur le sein…

 

La marche pour le climat !

 

 

 

C’était samedi 8. Nous étions des milliers en France à juste marcher dans les rues de nos villes. J’ai adoré participer à ce mouvement citoyen. Le message était fort et clair. Nous devons vraiment tous nous mobiliser pour le climat. C’est l’affaire de tous. Des changements radicaux sont nécessaires au niveau des gouvernements et aussi plein de petits changements dans nos vies quotidiennes.

Je suis loin d’être parfaite. J’adore prendre des bains et l’avion. Mais j’essaie de faire des efforts. Eteindre les appareils en veille, trier mes déchets, arrêter l’eau quand je me lave les dents, diminuer le plastique, privilégier mes pieds ou les transports en communs…

Et, je viens de loin. Je suis d’un temps où il fallait manger de la viande tous les jours et où on balançait tous les restes du pique-nique par la fenêtre lors de voyages en voiture en écoutant Plastic Bertrand !

 

 

Pour moi septembre /rentrée = traîner au Monop !

 

 

Tote bag : 19,99€

 

Et au Bon Marché.

 

 

 

Qui nous propose une immersion en Californie, royaume du “welness” et des “good vibrations”. Un univers fun et coloré parfait pour prolonger l’été.

 

 

 

A deux pas : le 40 rue de Sèvres.

 

 

 

 

A l’occasion des Journées européennes du patrimoine, l’ancien hôpital Laennec, désormais le siège du groupe Kering (famille Pinault) et de la Maison Balenciaga, s’ouvre au public. C’est ce week-end. J’ai pu le découvrir en avant-première. Des visites privées y étant parfois organisées.

En 1634, c’est ici que sera fondé l’Hospice des Incurables. Qui deviendra l’hôpital Laennec en 1878. Dans les années 2000, il est cédé par l’état pour construire l’hôpital européen Georges-Pompidou. Un gros projet de réhabilitation a été mis en œuvre pour retrouver et valoriser ces bâtiments. Qui sont avec les jardins des joyaux du patrimoine parisien.

En particulier la chapelle classée au titre des Monuments Historiques. Où sont installées certaines œuvres de la Collection Pinault.

 

 

 

 

Impressionnante cette “Jacob’s Ladder” de Damien Hisrt où plus de 3000 espèces d’insectes sont rangés en fonction de leurs familles ! Des insectes choisis par l’artiste car ils conservent l’apparence de la vie dans la mort.

Exposition Balenciaga. 

Dans une des grandes salles “communes” de l’ancien hôpital, la Maison Balenciaga, dans une très belle scénographie, diffuse des extraits de films réalisés entre 1960 et 1968 présentant les collections de Haute Couture. Images très rares car à l’époque ces défilés n’étaient pas filmés et les caméras de télévision y étaient interdites.

Ces images m’ont particulièrement émues. Ma mère ayant été ce que l’on appelait “mannequin cabine” chez ce couturier. C’est-à-dire qu’elle travaillait exclusivement pour lui et défilait pour montrer les nouveaux modèles aux riches clientes.

 

Une touche de bordeaux!

Tee-shirt H&M. Veste Nice Things. Jean Acquaverde. Converse.

Un film : Photo de famille.

 

 

Deux sœurs, un frère (et leurs parents) doivent gérer la sénilité de la grand-mère. 

Un film chorale réalisé par Cécilia Rouaud excellemment interprété par Jean-Pierre Bacri (cœur avec les doigts), Chantal Lauby (gros cœur avec les doigts), Vanessa Paradis, Camille Cottin, Pierre Deladonchamps. La famille, c’est l’enfer mais aussi le paradis… Joli film même si je peux reprocher à la réalisatrice d’avoir voulu traiter trop de sujets. Ce qui rend le film parfois un peu fouillis et du coup on a du mal à vraiment s’attacher à un personnage.

 

La main sur le sein.

 

 

 

L’institut national du cancer va lancer le 23 septembre une nouvelle campagne d’information sur le dépistage du cancer du sein. Afin de nous aider à avoir toutes les infos nécessaires pour décider de faire ce dépistage. Elle s’adresse à toutes les femmes à partir de 50 ans (10 millions de femmes). L’Institut national du cancer a également particulièrement à cœur un accès égal au dépistage sur l’ensemble du territoire.

Je participe bénévolement à cette campagne sur les réseaux.

Je devais faire une photo mettant en scène ma main autour d’un duo d’objets qui évoque les seins. Que pensez-vous de mon choix de la burrata :)?

C’est évidement un sujet qui me tient particulièrement à cœur. Des amies ont été touchées.

54 000 cas de cancers du sein sont détectés chaque année.

80% des cancers du sein se développent après 50 ans.

“Savoir, c’est pouvoir agir.”

99% : C’est le taux de survie à 5 ans pour un cancer du sein détecté à un stade précoce. 

Les autorités de santé nationales recommandent ce dépistage à partir de 50 ans tous les 2 ans (quand pas de facteur de risque particulier).

Perso je le fais. Et vous?

Cette plateforme web est dédié à votre information sur le sujet.

La punch line de la quinzaine.

Extrait d’une scène entre Daniel Auteuil (magistral) et Richard Berry dans Nos femmes que j’ai passé sur ma page Facebook.

 

“Tu ne vieillis pas, tu t’aggraves!”. 

 

 

Un peu perché, mais ça fait du bien.

 

Atelier Lune et gong de rentrée au Tigre (40€)

J’essaie de méditer tous les jours. Pas facile. Je suis donc à la recherche de tout enseignement qui pourrait m’y aider.

 

 

Ce dimanche 9, c’était la nouvelle lune. On dit “nouvelle” quand celle-ci rejoint le soleil et disparait à nos yeux annonçant un nouveau cycle.

Cette nouvelle lune nous convie chaque mois à un nouveau voyage intérieur. Tout concorde pour retrouver l’équilibre.

Lors de cet atelier, Véronique et Catherine nous proposent après une longue méditation chantée (Kundalini yoga), un bain de gongs. Les vibrations de ces instruments vont résonner avec nos énergies. Ces bains sont des “nettoyages holistiques”,  des massage intérieurs. Une technique de relaxation du Kundalini yoga. 

Pas de concentration particulière. Une seule chose à faire : s’allonger et se laisser porter.

Comme conseillé lors de cet atelier, le soir j’ai écrit “mes intentions” sur papier. Ce quoi j’avais envie de changer pour cette nouvelle lune dans ma vie.

Je vous jure, le lendemain je me suis vraiment réveillée de façon très agréable ce qui est loin d’être souvent mon cas (je suis une vraie angoissée de chaque jour qui commence).

C’est une expérience difficilement racontable en fait. Mais finalement, ne pas forcement comprendre, ne pas pouvoir analyser pragmatiquement ce que l’on fait, ce que l’on ressent, c’est bon aussi. C’est une expérience “différente”. Tout à fait dans la lignée de mes réflexions dans mon précédent post : Pourquoi le temps passe plus vite à mesure que l’on vieillit?

 

Alors, vive le mois de septembre

Ba de ya – say do you remember
Ba de ya – dancing in september
Ba de ya – golden dreams were shiny days

 

Share

About virginie

9 comments on “Un quinqua lilestyle de rentrée !

  1. un billet plein de curiosité et d’intérêt . merci+++
    j’ai commencé le yoga, un petit groupe, un style simple pas à la mode , une grosse loupe à l’intérieur de soi , on se laisse aller, rien à comprendre, écouter, se poser et après on verra .. bon week end

    • Merci Nadia il faut trouver ce qui nous correspond et effectivement ne pas chercher à toujours vouloir comprendre (j’y travaille :))

  2. merci de toutes ces merveilles ..

    • Bon dimanche Christine

  3. Moi aussi j’aime ce mois de septembre, et moi aussi ce qui est moins fun, j’ai des amies autour de moi qui sont touchées par ce fléau du cancer du sein… La cinquantaine fait des dégâts mais elle apporte aussi de belles découvertes sur soi.

  4. Très beau post qui respire la zenitude ça fait envie ….

    • Merci beaucoup et bonne semaine. virginie

  5. de jolies photos j’ai profite aussi de la journée patrimoine a Grenoble avec lemusé du gant . Comme toi je participe a la campagne du depistage du sein. je t’embrasse

  6. Nous aimons bien trainer au Bon Marché lorsque nous sommes à Paris. Le Bon Marché, le mal nommé, car y succomber fait bien plus mal à la carte bleue que chez Monop’… où nous aimons bien trainer aussi ! Dommage que l’Hôpital Laennec ne soit pas accessible au public hors des journées du patrimoine. Heureusement il y a les photos des happy few qui y ont été admis 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.