Chaque année, c’est mon anniversaire : cela devient lassant !

On vient à peine de me souhaiter une bonne année et, PAF :  je m’en prends une de plus !

Aujourd’hui (oui, le 25), j’ai – encore- une année de plus ! C’est encore mon anniversaire!

C’est “éthimologique” ! Anniversaire vient du latin anniversarius –qui revient tous les ans – formé de annus (“année”) et de versus participe passé du verbe vetere (“revenir”)

 

blo quinqua - blog femmes 50 ans - cinquantaine

 

Donc, oui ! Cela revient chaque année, et ce maintenant depuis 54 ans.

54 ans ! Putain.

C’est surréaliste! Comment un truc pareil peut m’arriver à moi ! Tout le monde peut vieillir autour de moi. Enfin surtout la génération de mes parents. Voilà, les “vieux” peuvent vieillir. Pas moi. Ni mes amis d’ailleurs.

Alors, est-ce une fête? Ais-je envie de le célébrer? Est-ce que l’acter ne me fait pas vieillir un peu plus en fait?

On ne va pas se mentir, même si j’essaie de prôner la “positive attitude” sur le vieillissement (puisque de toute façon, on n’a pas le choix) au travers ce blog, ça me gonfle vraiment d’avoir 54 ans !

Des semaines que je me torture l’esprit pour savoir si je fais une fiesta. Je fais des listes. Un dîner (cercle restreint)? Un apéro dînatoire (mes amis)? Une “boum”* (cercle élargi)? Une amie m’a même demandé si je voulais qu’elle m’organise un “anniversaire surprise”!

J’ai fini par trancher: cela sera… rien.

Ce n’est pas que cela me déprime, juste, cela ne me fait pas plaisir. De toute façon, 54, c’est bâtard. 55 aura plus de panache!

 

blog femmes 50 ans - blog quinqua - cinquantaine

 

Mais, tout cela est quand même assez ambigu. J’adore que l’on me souhaite mon anniversaire, que l’on y pense. Depuis, ce matin, je me réjouis de tous les messages, les appels que je reçois. Je me sens un peu la vedette du 25 janvier. C’est ma journée. Celle où je reçois de l’amour.

 

 

blog quinqua - cinquantaine - blog femmes 50 ans

 

Et, puis, j’ai toujours considéré ma date, le 25, comme un chiffre porte-bonheur. Je l’ai bien souvent misé à la roulette, joué au loto.

C’est comme 1962, j’aime bien. Je ne sais pas pourquoi, ça fait doux. J’ai passé mon enfance à calculer quel âge j’aurais en l’an 2000 (38 ans). Le réveillon du 31/12/2000 n’est déjà qu’un lointain souvenir. En fait, comme le disait Vincent dans mon dernier portrait Les hommes aussi : “vieillir est un accélérateur de temps”. Finalement, c’est cela le gros problème !

 

blog quinqua- cinquantaine - blog femmes 50 ans

 

Alors, merde ! Je me le souhaite quand même.

Comme le disait Roger Martin du Gard (mais, qui c’est ça, qui c’est celui-là?**) :

“Je ne serais jamais vieux. Pour moi, être âgé c’est avoir quinze ans de plus que moi.”

Et, j’aime bien aussi  cette citation de Marie Desplechin (elle, je sais qui c’est):

“… sans anniversaire, comment savoir que nous existons et que le temps nous est compté”

Alors, enjoy.. yeux anniversaire!

* et **Ceux qui savent ce qu’est une boum, qui se souviennent de cette chanson de Pierre Vassiliu, bravo, vous êtes aussi âgés que moi!

 

 

20
Share