Phane a crée, il y a quelques années, un site de e.commerce haut de gamme : Less is rare. Conçu comme un concept store de marques pointues et rares d’accessoires, de bijoux, de cadeaux..

 

A8D731EC-EFB5-4F76-A976-6E9DDA3C005B[1]

 

“Mais surtout des créateurs que j’aime, qui ont une histoire. Et, j’aime l’idée de rendre service. De proposer aux femmes qui sont loin, des marques qu’elles ne peuvent pas trouver. “ Présise-t-elle.

 

Âge - style - blog femmes 50 ans - quinqua

 

  • Votre style?

Il est probablement plus classique qu’avant. J’étais plutôt très cool avec une tendance à m’habiller un peu n’importe comment. Je m’oblige aujourd’hui à être plus sophistiquée, moins “négligée”. Alors, pour éviter l’effet “mémé, il faut quand même affirmer son style, et twister son allure. L’accessoire est parfait pour cela. Il va réveiller une tenue, lui donner du peps: un long sautoir, une grosse bague, des chaussures de couleur etc. 

Il va me permettre la fantaisie que je n’ose plus m’autoriser dans mes vêtements. Est-ce que je peux porter telle ou telle chose est une question que je me pose beaucoup.

Je me sens à la charnière, mon look est en train de changer, il faut que me positionne. Je me suis achetée dernièrement des chaussures argent et je m’amuse avec un bonnet orange. Si mes tenues sont plus classiques, je veux garder un coté fun. 

 

Âge - style - blog femmes 50 ans - quinqua

 

  • Votre routine pro-âge?

Je mange bio (enfin, c’est surtout mon mari qui s’y est mis et j’ai suivi). Je fais de la gym 3 fois par semaine dans un club de sport avec des copines qui me motivent (sinon, j’aurais vraiment du mal à y aller).

Je ne me maquille que la bouche. Cela me donne bonne mine. Je trouve que quand je mets du mascara sur mes cils, j’ai un regard méchant.

J’utilise le classique et intemporel pot bleu Nivéa pour le visage. C’est tout !

Mon luxe : le coiffeur une fois/semaine pour un beau brushing. Avec toujours cette idée d’être impeccable, pas négligé. Je fais aussi régulièrement des mèches blond cendré.

Idem pour les mains qui doivent, à nos âges, être toujours soignées. Mais avec lesquelles on peut aussi s’amuser avec un vernis vert bouteille ou marine.

  • Votre définition du bien-vieillir?

Être bien entourée. De ma famille et de mes amis.

Et savoir encore et toujours s’amuser. Il y a de plus en plus de gens, qui à partir d’un certain âge, ne veulent plus sortir tard, danser…

J’aime de plus en plus entretenir différents réseaux féminins : d’anciennes collègues de boulot, mes “amies gym”, celles avec qui on se fait des cinés…

  • Ce qui vous gène le plus dans votre âge?

Justement cette tendance à se recroqueviller un peu sur soi, à être plus réticent au changement. Il faut absolument lutter contre cela pour rester “à bord”. Il faut faire un effort pour rester ouvert à la nouveauté.

Et, je n’aime pas cet air fatigué que j’ai le matin. Cela me donne l’air moins avenant.

 

A l’occasion de la sortie du bio-pic Jackie, j’aime beaucoup la “page tendance” que Phane a élaboré à partir d’accessoires en vente sur son site. Allez, toutes lookées en Mrs Kennedy !

 

Capture d¹écran 2017-01-18 à 01.32.04

 

 

Et, prochainement, Phane m’aidera pour un post spécial accessoires In Matures sur le blog.

7
Share

In Matures !

Suzanne” est un avatar ” In mature” crée par Bunny Godillot, actrice, auteur, réalisatrice, productrice pour sa websérie sur YouTube “Happy 60 by Suzanne”. 

“Elle est moi en mieux, moi en positif !” 

Suzanne/Bunny a décidé, à 60 ans, de devenir enfin qui elle est et de partager pour tenter de faire bouger les préjugés et les discriminations liés à l’âge.

Perso, j’ai eu un vrai coup de foudre pour Bunny qui, au delà d’être actrice, est une femme fantasque dans le sens de pleine de fantaisie et d’originalité (bref, elle est un barrée comme j’aime!).

Bref, une vraie In mature !

 

Blog femmes 50 ans - quinqua

 

“Partout, mais surtout dans le métier d’actrice où tu es encore plus pénalisée, il est interdit de vieillir. Toute ma vie, j’ai menti sur mon âge. En me demandant comment j’allais faire pour vieillir, comment j’allais vivre le truc. Heureusement, j’avais des exemples forts autour de moi, comme ma grand-mère, qui apaisaient mes craintes. Puis, je me suis rendue compte, que finalement, si tu veux trop te rajeunir, on te donne beaucoup plus que ton âge. 

Alors, j’ai décidé de faire mon “aging out” ! Et même d’en faire mon fonds de commerce ! Je vais dire que je suis “vieille” Comme cela, je coupe l’herbe sous le pied des autres pour éviter les méchancetés. Aujourd’hui, quand en croyant me faire plaisir, on me dit que je ne change pas, je réponds que cela m’a coûté assez cher !

Les acteurs de plus de 50 ans tournent encore beaucoup. Alors, qu’en fait, si tu regardes vraiment bien, ils vieillissent plus mal que les femmes.

Pendant des années, j’ai interprété les belles, les maîtresses… Plus plus rien! 

Ou alors, si tu trouves enfin un rôle : au mieux, tu as un cancer généralisé ou t’es licenciée ou cocue… Beaucoup d’images négatives que je ne veux pas incarner. Je veux montrer que c’est une richesse d’être “vieux”. 

Vieillir, c’est devenir libre. Alors, j’en ai fait mon cheval de bataille pour essayer de faire bouger les lignes.”

 

Donc, une In Mature qui tourne pour elle !

‘ai assisté à un tournage d’une petite pastille de Suzanne. Nul doute que cette femme pratique l’auto-dérision à la perfection. Elle tente de réciter, entre deux rires, un texte classique avec de multiples accents ! C’est Sylvie qui filme, une fan qui la suit depuis les années 90 sous les yeux du chien Léon dans son appart qui ressemble à un décor de théâtre foutraque et poétique.

 

Blog femmes 50 ans - quinqua

Bunny a surtout une pêche d’enfer et fourmille de projets, essentiellement d’écritures.

Et, pourquoi pas un one woman show : Suzanne se dé-châine ! L’histoire d’une femme qui se libère de ses chaînes mais en le faisant de façon féminine !

En attendant, vous pouvez retrouver “Suzanne” sur son Instagram.  Une vraie In Mature stylée ! 

 

 

Blog femmes 50 ans - quinqua

 

Ou sa page Facebook.

Et, bien sûr sur sa chaîne YouTube dont voici un petit best of/bêtisier.

 

Et sinon :

J   O   Y   E   U   X      N   O   Ë   L ! 

6
Share

 

Valérie Benaïm est journaliste,

animatrice et chroniqueuse sur C8. Elle vient de lancer son blog Les instantanés de Valérie Benaïm. 

“J’ai voulu faire ce blog pour renouer avec l’écrit et pour avoir un espace rien qu’à moi pour partager mes passions (la mode, la déco, les loisirs comme la littérature, le théâtre, les expos ou encore les voyages). En télé la parole est synthétique, là je peux vraiment m’étendre sur mes coups de coeur. Par ailleurs quand j’ai décidé de me lancer, je me suis rendue compte que je répondais aussi à un manque. Dans la blogosphère, il y a beaucoup de jeunes voire de très jeunes femmes, mais peu de femmes plus mûres sur des thèmes comme la mode ou la beauté. Comme si cela  ne nous concernait plus. Erreur.”

Bon, y’a moi quand même !

 

Valerie Benhaïm - blog femmes 50 ans - quinqua

 

 

Alors, bienvenue Valérie Benaïm

et merci d’avoir répondu 3 questions de JNVP.

 

 

Valerie Benhaim, blog femmes 50 ans, quinqua, bien-vieillir

 

1- Votre style? 

Je n’ai pas un style mais DES styles. J’aime m’amuser, varier mes looks au gré de mes humeurs : du plus classique au plus rock. Néanmoins j’ai un credo (comme pour le maquillage d’ailleurs) : “less is more”. Inutile d’en faire des tonnes. 1 pièce forte par look, c’est déjà pas mal. J’aime énormément les vestes et les chemises. Des indémodables et toujours chics selon moi Et, on peut les rendre plus modernes avec des petits twists (un détail, un col, un bouton, une couleur…). Et cette saison, à ma grande surprise, je craque sur les bombers. Sinon, je suis dingue de chaussures et de sacs. 

2- Votre routine pro-âge?

J’ai la chance d’avoir de très bons gènes (merci maman). J’ai une peau non marquée pour mon âge et j’arrive à me maintenir à peu près.  Ma routine beauté porte essentiellement sur le démaquillage tous les soirs (surtout quand on travaille à la télé). Et l’hydratation ! J’ai une peau très sèche qui en a vraiment besoin. Je ne fais jamais l’impasse sur une bonne crème de jour et de nuit. 

Le sport et moi c’est une grande histoire : je varie les périodes où je m’y mets très sérieusement et celles où je lâche complètement la rampe. On est nombreuses dans ce cas, je crois !

Et pour la nourriture c’est pareil. J’ai un pêché mignon : la junk-food (hum, un bon hamburger). Mais quand je sens que j’ai un peu abusé, je lève le pied et je ré-équilibre pendant quelques temps. Je ne laisse pas les kilos en trop s’installer. Au max +5 au dessus de mon poids de forme. Et là c’est stop, je me remets à faire attention. Mais, là, encore, je pense que cela parle à beaucoup de femmes. 


3- Ce qui me gêne le plus dans votre âge ?

Finalement je n’ai pas de problème avec mon âge. Essentiellement, parce que j’ai la chance de ne pas avoir de souci de santé et d’être plutôt bien dans mes baskets.

En fait je crois que mes 47 ans je ne les réalise pas. La seule chose qui m’ennuie est de savoir que le temps passe… Un jour, je ne serai plus là pour aimer les miens et m’amuser de cette vie. Et, parfois il faut bien le reconnaître, après une fête qui a duré un peu tard, je mets plus de temps à m’en remettre. Et ça c’est vraiment nul ;-))

4
Share

À la recherche du style !

 

Comme chaque année, alors que va sonner le changement d’heure, c’est aussi le switch de penderie. On quitte définitivement les beaux jours pour rentrer sapé dans l’hiver.

Une espèce de transhumance qui passe par des piles de vêtements en vrac sur mon lit. Et, je finis toujours avec l’énorme flemme de finir de ranger.

Car, à chaque fois, ça me prend des plombes. Je ré-essaie la plupart des trucs. Pour voir si j’aime toujours et accessoirement si je rentre encore dedans.

Chaque année, j’essaie de m’alléger…

Chaque année, je me pose la même question :  pourquoi, j’aime tant les fringues?

Sincèrement, je ne pense pas être une véritable fashion addict. J’en ai rien à foutre de suivre les tendances, même si je suis subis leurs influences (y’a 2 ans, je vomissais le bordeaux, aujourd’hui, j’en porte). Porter des marques de luxe me laisse plutôt indifférente. Je n’aime pas me sentir griffée.

J’aime les vêtements et surtout l’idée d’en avoir plein. Je suis plutôt une acheteuse compulsive. Une angoissée de La pièce qui manque. Je me me rends compte que je suis en fait à la recherche du dressing idéal. Ces “basiques intemporels” que l’on devrait toutes avoir. Moi qui n’est pas le don de donner une allure folle à deux bouts de chiffon.Impossible à atteindre, bien sûr.

Certaines nouvelles gourous du rangement nous suggèrent de nous débarrasser des vêtements qui ne nous mettent pas en joie??? Bon, perso, certaines tenues m’ont donné plus confiance que d’autres, de là à me mettre en joie. D’autres, de virer ce que l’on n’a pas porté depuis plus d’un an. C’est plus de 50 % de ma garde-robe qui partirait alors aux Apprentis d’auteuil (globalement, je porte toujours la même chose).

Moi, les plus questions que je me pose aujourd’hui, le plus souvent, devant ce tas de vêtements  : est-ce que c’est vraiment/toujours mon style? Est-ce que si je mets cela, je prends 10 ans? Est-ce que si je porte ceci,, je fais trop la nana qui veut faire jeune? La frontière être les deux est tellement ténue.

Plus les années passent, plus j’ai le sentiment de rentrer dans un no man’s land stylistique.

J’ai eu un passage où je voulais aller vers plus d’excentricité.

Je trouvais dément le style de ces américaines d’Advanced style. Quitte à devenir une vieille dame autant le faire avec panache, tendance punk : fuck you le monde ! Puisque de toute façon “no future, for sure!”

 

 

Advanced style - blog femmes 50ans - quinqua

 

 

Après ma rencontre avec Sylvie Sans pour ce post : 

 

Sylvie Sans - blog femmes 50 ans - quinqua - mature - bien-viellir

 

 

 

 

 

 

Je me suis achetée du vert fluo, des pois et des fleurs.

 

 

 

Je voulais être “flamboyante”.

Mais, non, ce n’est pas moi.

Peut-être cherchais-je juste à rester “remarquable”? À un âge où l’on peut avoir le sentiment de devenir invisible.

Mais en vrai, je n’aime pas vraiment me faire remarquer. Je suis prise entre deux envies contradictoires : la fantaisie et l’épure.

J’ai retrouvé un “bilan” que j’avais fait pour les besoins d’un article pour Biba. C’était les débuts d’un nouvelle race en voie d’apparition : les “relookeuses”. J’en avais rencontré une. Des heures de discussion, de découpages de photos, de constitution des mood-boards plus tard, elle avait établi ce “diagnostic. C’était, il y a 20 ans…

Vous êtes dérangé par tout ce qui est “trop”. Vous aimez les bonnes proportions, les formes simples, l’authentique, les pointes d’originalité et tous les bons mélanges. Vous avez un grand besoin d’être “en lien” avec l’extérieur et les autres. Vos tenues seront toujours simples et faciles à porter (ouverture aux autres). Elles seront constitués de vos pièces de base (jean bien coupé, vestes, chemises de bonne qualité…) et d’une pointe de fantaisie et d’originalité qui exprimera votre sens de l’humour”. Votre sensualité est un point fort de votre personnalité. Essayez à chaque fois que vous vous habillez de vous interroger : Par quel détail vais-je l’exprimer, un détail d’encolure, d’emmanchure, soit par une matière (dentelle, broderie, mousseline… )?

Finalement, c’est ce texte qui n’a pas pris une ride…

Ce que me confirme un petit tour sur Pinterest, et ma sélection de photos ( #mature # style) de femmes qui me séduisent.

 

Style mature- blog femmes 50 ans- quinqua

 

 

Style femmes matures- blog femmes 50 ans - quinqua

 

Alors, je vais me concentrer sur ce que sont mes basiques et arrêter d’alller chercher midi à 14 heures (l’expression vieille du post):

Le jean

La jupe tube

Le pull un peu large

Des étoles, des foulards… (ma névrose !)

Parfois des 🌺🌺🌺

Un peu de couleur vive, du rouge, du vert franc pour rehausser tout cela

Et, la petite touche qui va exprimer ma fantaisie et ma sensualité (😜😉)

 

 

Mode - blog femmes 50 ans - quinqua - femmes matures

 

Et, vous, vous en êtes où niveau style?

6
Share

Une In Mature haute en couleurs !

Il y a quelques mois, j’ai flashé sur une photo de Sylvie passée sur Facebook. J’ai immédiatement été séduite par son allure, son look si singulier.

Elle est pour moi, la définition du “swag”. Terme venant de “swagger” en anglais qui signifie “la manière de se présenter au monde avec confiance et style”. C’est un style vestimentaire associé à une attitude cool. Et, le swag n’a vraiment pas d’âge !

J’ai eu envie de la rencontrer. Plusieurs concours de circonstances plus tard, c’est chose faite. Et, je n’ai pas été déçue. Sylvie est une femme absolument délicieuse, une créatrice de bijoux haute fantaisie dont l’univers perso et artistique est rempli de joie, de couleurs et de beaucoup de poésie.

 

 

Sylvie Sans - blog femmes 50 ans - quinqua - mature - bien-viellir

 

Sylvie a 64 ans et est depuis 6 ans une figure (reconnaissable) du Pays Basque. Elle a quitté une vie (trop) agitée à Paris après une longue carrière de styliste dans des ateliers de haute couture.

“J’avais envie, besoin d’un retour à la nature. Je voulais changer d’air, littéralement. Le pays basque, que je connaissais bien, était comme une évidence.

 

Alors, ce style mix & match, so swag?

 
Je suis surtout une amoureuse de la vie. C’est cet amour qui me fait aimer les couleurs, les fleurs, la nature. La couleur n’est-elle pas source de vie? Il y a des jours où tu te sens bien dans du bleu, d’autres dans du vert…

Et, j’aime vraiment les mélanges. J’aime le vintage, l’ethnique, les pois, les rayures.. Mon look est une “construction”. Mais, que je fais de façon naturelle, en fait. Je n’ai pas plus de mérite que cela, j’ai travaillé tant d’années sur le vêtement. 

Mais, on se rend compte que tout va avec tout en fait !  Il y a des mélanges que les gens ne font pas par peur. Il suffit juste d’oser pour se rendre compte que cela fonctionne.

Sylvie Sans - blog femmes 50 ans - quinqua - mature - bien-vieillir

Le plus important, surtout en vieillissant, c’est l’allure. Alors, effectivement, mon look peut interroger. Quand je me promène dans certains villages basques, je peux entendre certaines réflexions du style “c’est carnaval”. Mais, jamais par rapport à mon âge. En fait, comme j’ai les cheveux blancs, cela inspire le respect. D’ailleurs aujourd’hui, j’aime mes cheveux blancs. Même si c’est ce qui m’a le plus “perturbé”. J’ai perdu une part de mon identité en changeant de couleur de cheveux. J’avais toujours été une belle brune. Je ne suis plus brune!

 

 

Sylvie Sans - blog femmes 50 ans - quinqua - mature- bien-vieillir

 

Faut avant tout que je me sente bien ! Je porte beaucoup de jupes avec des collant fantaisie. J’adore avoir des collants de toutes les couleurs. Je déteste ce qui me moule les fesses. J’aime beaucoup le vêtement de travail aussi. Je suis plutôt assez “couverte”. Juste un peu de décolleté.

C’est un réel amusement de s’habiller. Et, s’habiller gai est, pour moi, un respect de soi et des autres.

Niveau maquillage, je me maquille rarement les yeux. Jamais de fond de teint. Je mise tout sur le rouge à lèvres! Après un hiver difficile, je peux me teindre les sourcils, les rendre plus bruns pour éclairer le regard.

Bien sûr que la beauté n’a pas d’âge. C’est un cliché, mais c’est tellement vrai! Car la beauté, c’est ce que tu dégages, ta façon de sourire, de t’intéresser aux autres. Tu deviens vieux quand tu ne t’intéresses plus à ce qui t’entoure. 

Alors, je vous invite à découvrir l’univers de Sylvie Sans sur son site.

Pour moi, créer mes bijoux revient à de la méditation. C’est ma façon de vivre. Je fais des pièces uniques dans le but de magnifier la femme. Je veux que, quand elles portent mes colliers, elles se sentent comme des princesses.

 

Processed with MOLDIV

 

 

 

8
Share

Bien vieillir ou Age positive !

J’ai rencontré Nathalie par une amie commune. Nous sommes sur la même longueur d’ondes sur le “bien vieillir” (ou plutôt le bien-âger en référence à mon post “Age positive”). Depuis, plus de 10 ans, Nathalie développe ce credo avec sa société beOtop. Aujourd’hui, elle développe un réseau d’indépendants pour “apporter des solutions à ceux qui en cherchent” ! Soit en tant que consommateur soit en tant qu’entrepreneur (en vue d’une reconversion professionnelle) avec Nu Skin. 

​www.beotop.nsproducts.com / www.beotop.nsopportunity.com

1- Comment décrieriez-vous votre style?

Mon naturel me pousserait à privilégier le “plus pratique possible”. Surtout que je vis à la campagne. Alors, j’essaie de m’habiller un peu moins casual qu’avant. J’aime bien avoir une touche qui me donne “intérieurement” l’impression d’être sexy. Un détail, comme les Dim-up par exemple. Cela ne se voit pas forcément, mais moi je le sais, et cela influe sur ma façon de me tenir, de marcher… Je mets plutôt mes jambes en avant et je porte toujours des cols en V pour mettre en valeur mon décolleté. 
J’ai définitivement arrêté les shorts sauf si une mer est à moins d’un 1 km.
Je me maquille aussi plus que quand j’étais plus jeune. Je fais attention aux produits que j’utilise. Je sais aujourd’hui qu’il faut utiliser un fond de teint qui laisse respirer la peau par exemple. Beaucoup contiennent des huiles qui bouchent les pores. Faites le test: mettez une goutte de votre fond de teint habituel dans un verre d’eau, et vous verrez les traces de gras. ( Bien sûr, Nathalie ne jure que par celui de Nu Skin ).
 

2- Votre routine pro-âge?

Pfff, je vais bientôt avoir 50 ans. Je me dis de plus en plus qu’il faut tout faire pour rester en forme.
Depuis 3 ans, je bois un jus de citron tiède tous les matins. C’est magique pour le foie, pour la peau. D’ailleurs, je fais aussi chaque année un jeûne de 6 jours. Je suis locavore, je mange bio et plus du tout de plats préparés achetés en supermarché. 
Et, je fais au moins entre 10 et 30 minutes d’activités physiques par jour, le matin. Soit du yoga, soit du vélo d’appartement. Une fois par semaine, je vais nager. Et, le week-end, je fais pas mal de VTT. L’idéal serait de faire à peu près 3 heures de sport par semaine.
Je suis de plus en plus branchée méditation et je me tourne vers la “pensée positive”. 
Et, bien sûr, depuis que j’ai découvert Nu Skin, j’utilise leurs produits. Le plus important étant de bien nettoyer sa peau, de bien faire pénétrer les crèmes et les sérums et de “galvaniser” ses cellules. Pour cela, le “Galvanic Spa” est juste parfait.
Mon but nest pas de rajeunir, mais d’avoir une bonne gueule et de bien vivre avec mes rides.
 

3- Finalement, ce qui vous gène le plus dans votre âge?

Justement d’aller vers les 50. C’est un chiffre assez “chargé”, symbolique… On dépasse la moitié de sa vie. Après, on est plutôt dans la descente! 
En même temps, ce qui me rassure, c’est que tous mes potes me disent que je suis vachement mieux aujourd’hui qu’il y a 5 ans par exemple. Et, c’est vrai, j’ai vraiment l’impression d’avoir changé d’énergie.
Alors, oui, c’est sûr, cette année, ce sont mes fils qui vont me mettre la pâtée au ski. Il faut l’accepter et peut-être se tourner plus vers “l’intérieur”. 
Mais, je ne veux jamais me dire “ce n’est plus de mon âge”. Je fume, je picole. Je fais la fête, et je n’ai pas du tout l’intention d’arrêter! Enfin, la cigarette peut-être. 
 
3
Share

Cette photo a été prise à l’entrée du très joli restaurant Zwin Zwin à Marrakech. Et, j’aimerais préciser que cette silhouette de rêve va bientôt être grand-mère pour la troisième fois.

 

– Comment décrieriez-vous votre style?

Est-ce que j’en ai vraiment un ? Je crois que je passe d’un style à l’autre assez aisément. Ou peut-être que je le cherche toujours !  

Mais, j’ai un look plutôt féminin. Et, le truc qui me personnifie vraiment est le rouge. J’adore cette couleur pleine d’énergie, qui illumine.

À contrario, je porte de moins en moins de noir. 

Je fais attention à ne rien porter de trop court et je suis de plus en plus mal-à-l’aise avec les petits hauts trop moulants. Je n’achète plus du tout de synthétique. 

Et, si je fais un “fashion/âge” faux pas, j’ai toujours une de mes trois filles pour me rappeler à l’ordre. J’ai le souvenir d’un blouson turquoise ramené fièrement à la maison, sitôt rapporté au magasin après le visage atterré de l’une d’entre-elles.

Mais, en fait, avec l’âge, j’apprécie d’être de moins en moins dans “la consommation”.

– Votre routine pro-âge?

Je fais très attention à ma ligne (et à ma santé), c’est le plus important pour moi.

Je mange donc le plus équilibré possible. Bio, peu de gras, peu de sucre. Je préfère avoir des plaisirs plus rares, mais de bonne qualité. Si j’ai envie d’une religieuse au chocolat, j’irais dans la meilleure boulangerie, même si je dois traverser la moitié de Paris. 

Je ne m’expose jamais au soleil. Toujours un indice 50 et un chapeau. Cela dit, je n’ai aucun mérite, car enfant, j’ai eu de terribles allergies. Des plaques partout très moches qui grattaient… Ce qui m’a appris à bien m’en protéger

Je fais du yoga. C’est, pour moi, le meilleur moyen pour avoir/garder une bonne posture, pour se redresser. Pour bien s’oxygéner grâce à une meilleure respiration. 

– Ce qui vous gène le plus dans votre âge?

La perte de fermeté de la peau.

Les cernes. Avec l’âge, on a de plus en plus le regard “fatigué”.

En revanche, j’ai beaucoup de chance : je n’ai aucun cheveu blanc !

 

 

0
Share

 

Virginie, 47 ans.
Virginie, 47 ans.

 

1- Comment décrieriez-vous votre look?

” Branché mais pas “poule”. Je pense avoir mon style. Je suis assez “classique” mais avec un twist, une touche sympa. Et, je n’aime pas trop ce qui brille!  Je ne veux pas être dans la démonstration. 

J’aime les lignes pures, les matières “nobles” comme le daim et le cuir. J’adore le cachemire. Je ne peux plus porter un pull en laine.

Plus j’avance en âge, moins mes armoires sont pleines. J’achète moins, je privilégie la jolie pièce intemporelle. Je vais y mettre le prix, mais je me fais vraiment plaisir. Ça fait mal sur le coup financièrement mais je ne veux plus de “merdes”.”

2- Votre routine anti-âge?

L’ HY.DRA.TA.TION.

J’aurais bien aimé le savoir plus jeune. Que c’était la chose la plus importante pour la peau. J’ai d’ailleurs beaucoup insisté la-dessus avec mes filles. Je passe au moins 15 minutes par jour à me crémer. De la tête aux pieds. Mon mec me surnomme “le pot de crème ambulant”.

Et, mon arme absolue, voire ma drogue: l‘huile tonique de Clarins. Je trouve vraiment qu’elle raffermit. À conditions d’en mettre tous les jours. Elle m’apporte un vrai confort. J’en ai besoin.

À partir d’un certains âge, il faut faire particulièrement attention à ses cheveux (beaucoup de masques), ses dents et avoir des pieds parfaitement entretenus.

Je fais une fixette sur mes cernes. Je n’ai pas encore trouvé le bon produit pour bien les dissimuler.

Le vieillissement du corps me gêne autant que le visage. Je ne fais pas assez de sport. Mais, je suis aujourd’hui très attentive à mon poids. Je ne me suis achetée une balance que depuis 1 an. Pour pouvoir tout de suite corriger en cas d’excès.

3- Ce qui vous gène le plus dans votre âge?

Le mot “cinquante”. Ce n’est pas moi, c’est ma mère! 

Je dois beaucoup plus me raisonner quand je fais la fête. Cela me rend d’ailleurs un peu triste de ne plus être autant “festive”. OK, dans une soirée, je peux encore finir par danser sur les tables. Mais, je n’y crois plus trop dans le fond. J’en suis un peu nostalgique.  

En fait, aujourd’hui, je me sens en “terrain neutre”. Dans un espèce de no man’s land. J’ai eu ma vie avec mes enfants. Elles sont maintenant parties de la maison. Je cherche un nouveau souffle. Un nouvel allant ! 

3
Share

Un peu de quinqu’attitude de la première quinzaine de mai.

– 4 détails:

jeune Vieillis Pas

Si, si, il a fait un peu beau en début de mois!

Pochette Proenza Schouler; chemisier H&M; veste Kookaï; pantalon  Mango.

– Une quinzaine assez cinématographique ( y voir un rapport avec le temps).

Jeune Vieillis Pas

 

Le premier, franchement pas terrible. Sophie Marceau en mode “je souris béatement tellement je suis contente de rentrer dans du 34 à mon âge” et François Cluzet: “je souris niaisement tellement je suis content d’avoir autant de cheveux à mon âge!”
Barbecue, j’ai bien ricané et une brochette d’acteurs au top.

Joe, bon film mais univers très noir (un ex-taulard secoure un jeune à la dérive et maltraité au fin fond du Texas). Mais, j’y retrouve avec bonheur Nicolas Cage, acteur d’un de mes films préférés : Birdie.

– Le jour de son anniversaire, une des mes amies reçoit, sur Instagram, un message d’une de ses connaissances trentas:

“A la plus belle des cougars””

Ça l’a DÉ.VAS.TÉE !

Elle ne postera plus jamais une photo de gâteau d’annif.

– J’ai lu pour la première fois de ma vie un livre sur mon I Pad! Beaucoup plus agréable que je ne le pensais.

Barbacane de Régis Bégué
Barbacane de Régis Bégué

Tu télécharges sur Amazon, tu l’as direct sur ton appli Kindle. Cela permet, en plus, à des personnes, comme cet ami, de pouvoir être publié facilement. Là, pour 1€, vous avez un bon petit polar très ancré sur la psychologie de ses personnages qui vous plonge dans les années 80.

– Pensée(s): 

“La beauté, c’est de devenir vieux avec satisfaction et imagination”

Michèle Lamy, muse du créateur Rick Owens, conceptrice visuelle et consultante mode (lu dans Stylist 6/05).

– Pont du 6 mai à Guéthary, sur la côte basque, entre amies (prochainement un post: Jeune Vieillis en week-end nanas).

Jeune Vieillis Pas

 

Cartes postales dessinées par Soledad diffusées par Agathe de Lastic (diffusion d’objets illustrés: snob.fr).

– Lors de ce we, dans la maison de mon amie, je suis tombée sur un trésor.

Jeune Vieillis Pas

Des vieux Elle des années 60 qui sentent bon le papier jauni.

Jeune Vieillis Pas

Jeune Vieillis Pas

Jeune Vieillis Pas

Mais qu’est-il arrivé à cette femme????

Jeune Vieillis Pas?????

2014-05-13 10:32:58 +00001

Merci maman(s), y’avait du chemin!

– Mon bouquet final: les Home Sessions, concerts privés produits pas H.O.M.E. (House of Music & Entertainement).

Home sessions

 

Avec Irma, chanteuse folk/pop, originaire du Cameroun, qui accompagnée de sa guitare est juste “lumineuse”.

Et, Leeroy, ex Salan Supa Crew (Angela) qui chante un hip hop plein d’humour.

Pour écouter les concerts du Home Sessions Club, c’est ici, sur leur page FB.

home sessions

Et, Leeroy entame une de ses nouvelles chansons:

” Dans la jungle, quand vient le soir, les cougars sont de sortie…”

Merde, ils font ch… ces mecs avec les cougars..

J’ai voulu lors du diner/ cocktail qui suit les performances, demander au chanteur: pourquoi? Mais, j’ai eu peur qu’il me prenne pour une féline affamée. En fait, je n’ai juste pas osé. Ma timidité n’a pas pris une ride.

0
Share

Anne, 51ans
Anne, 51ans

Anne est la charmante propriétaire de l’hôtel Le pré de la mer à Saint Tropez, cette petite bulle de bonheur dont j’ai parlé dans mon dernier 50-Life/50-Style. 

Elle est également décoratrice. Elle a 3 enfants. 2 grands de 25 et 27 ans, et une “petiote” de 11 ans. 

Comment décrieriez-vous votre style?

J’ai deux casquettes. Alors, quand je suis sur mes chantiers, sur le terrain: c’est jean et baskets. Et, quand je suis “en clientèle”. je garde la base: jean et tee-shirt blanc. Mais, je vais mettre des talons. Et, j’aime beaucoup par exemple, la veste de smoking qui habille n’importe quelle tenue basique.

Je ne me maquille que les yeux.

Mon vrai combat, ce sont mes cheveux frisés. Je me trouve beaucoup plus élégante quand ils sont raides. Et, là, c’est plutôt une bonne nouvelle: ils frisent de moins en moins.

Et de face, des petites confessions à faire?

J’ai beaucoup de chance. J’ai peu de rides encore pour le moment. Et, cela ne me traumatise pas plus que cela.

Je suis plus “intéressée” par prendre soin de mon corps. J’ai la chance de pouvoir prendre un coach 3 fois par semaine. En même temps, je suis “obligée”. Sinon, je ne fais rien. Et, je dispose de la salle de fitness de l’hôtel.

Qu’est-ce qui vous gène le plus dans votre âge.

Rien. Je suis bien.

Ma dernière fille de 11 ans est une vraie cure de jouvence. C’est une telle joie d’avoir un dernier enfant à 40 ans. C’est le nerf de la guerre. Je l’ai tellement désirée! Je me retrouve donc dans un élan de vie formidable. C’est du bonheur à l’état pur!

Le pré de la mer

Route de Salins, 83990 Saint-Tropez

www.lepredelamer.fr

0
Share