Le bon  maquillage anti-âge !

La marque Docteur Pierre Ricaud m’a proposé (yes ! Je deviens un peu connue dans l’univers de la beauté?) de découvrir leur ligne de maquillage en profitant des conseils de leur maquilleur-conseil Jérome Sandevoipour un bel effet anti-âge pro-âge !

Je précise que ce billet n’est pas un billet sponsorisé. Juste le récit d’une expérience perso. L’équipe Pierre Ricaud m’a juste, gentiment, offert les quelques produits utilisés.

 

Je suis plutôt du genre « nude », pas une pro des pinceaux. Je déteste l’effet trop maquillé, mais, je suis quand même consciente que le no-make-up ne sied plus trop à mon âge. Je reste persuadée, malgré tout, que less is more ! Jérome a l’air de cet avis. Ouf.

 

Pierre Ricaud - blog femmes 50 ans - maquillage anti-âge - quinqua
Avant ( en fait, presque toujours, sauf quand je sors le soir)

 

Jérome « m’offre » en premier lieu un petit « massage » de l’ovale du visage et du cou avec le concentré Affinant Ovale Visage (Expert Fermeté). C’est hyper agréable, mais je me vois mal le faire tous les matins même si la petite roulette est hyper pratique (allez, un petit effort Virginie! Pour Jérome, c’est cet ovale qui « fait » notre visage.)

 

Pierre Ricaud - maquillage anti-âge - blog femmes 50 ans - quinqua -

 

Il m’applique ensuite une base lissante (Base Visage, lissante protectrice). J’adore cette petite crème qui donne vraiment le sentiment de lisser la peau et de floutter les ridules. Jérome l’applique sous les yeux, autour des lèvres, sur la ride du lion, la parenthèse du sourire (plus joli nom donné par notre maquilleur aux rides d’amertume).

 

Pierre Ricaud - blog femmes 50 ans- maquillage anti-âge- quinqua

« Tu lisses et tu tapotes pour faire pénétrer le produit. » Je vais adopter ce produit sans hésiter. Il est totalement transparent, parfait pour mon besoin de nude et d’aspect peu maquillé.

Pour le teint, le principal conseil de Jérome est de le travailler en « allant sur la légèreté ». « Comme la peau est relâchée, il faut utiliser des textures lights ». 

Il m’applique alors une crème teintée (Optimalia, Crème Teintée Perfectrice). « Préférable à la poudre à partir d’un certain âge car son effet hydratant va également apporter un effet pulpé. L’idée est de corriger les ombres, apporter de la lumière et de l’éclat. La peau a alors plus de peps ! 

Petit plus : j’adore l’odeur !

 

Pierre Ricaud - maquillage anti-âge - blog femmes 50 ans - quinqua

 

« Sous les yeux, un anti-cernes d’une texture fluide pour rester dans l’idée de légèreté. Choisir une teinte plus claire que le teint pour plus d’éclat. On en met un peu également sous le dessin du sourcil pour apporter un petit coup de projecteur. On peut aussi en mettre aussi 2 petites touches  dans les angles des commissures des lèvres. La bouche parait plus joviale. »

Jérome m’applique ensuite un petit produit magique sur la paupière (Les Perfecteurs, Base paupière lissante). Elle est réellement unifiée. La crème contient un pigment jaune qui « annule » les petits vaisseaux. Top ! Surtout quand comme moi, on met rarement de fard à paupières (sauf grosse grosse occase).

 

Pierre Ricaud - maquillage anti-âge - blog femmes 50 ans - quinqua

 

On passe au liner. « Il ne faut pas penser qu’au noir. Il y a d’autres tons plus flatteurs. Le marron va à tout le monde, c’est un bon basique à avoir. Pour les yeux bleus, un gris; pour les marrons, pourquoi pas un bleu marine et j’aime bien le violet pour les yeux verts. « 

Jérome souligne la pointe externe de l’œil. Ce qui va permettre un effet « lift ». On « fond  » le trait vers le haut (en visant la pointe du sourcil).  En effet, l’arcade s’affaissant, l’œil est moins ouvert, le maquillage doit donc insister sur les côtés de l’œil. En fait, tous nos gestes make-up doivent étiiiiiiirer.

Puis, il « travaille » le sourcil. « Très important, c’est lui qui structure le visage ». Comme les miens sont un peu clairs (d’ailleurs, je fais régulièrement, enfin quand j’y pense, des teintures de sourcils), il les crayonne légèrement.

Pour le mascara, mieux vaut une brosse en élastomère pour son effet « peigne ». Pareil, on charge plutôt l’extérieur de l’œil et on ne maquille pas les cils inférieurs pour ne pas risquer d’accentuer les cernes.

 

Pierre Ricaud - blog femmes 50 ans - quinqua - maquillage anti-âge

 

Perso, moi dans ma routine, j’utilise un recourbe-cils (même si une fois sur 5, je me fais mal avec).

 

Ça devient plus technique (pour moi) :

 

 

Maquillage anti-âge - quinqua - blog femmes 50 ans - Pierre Ricaud

 

« L’idéal est d’utiliser deux blushs. Un peu plus clair, un plus foncé.  Il faut assombrir sous la pommette dans l’idée de la « pulper » et d’affiner l’ovale du visage. Et, on utilise le plus clair sur le bombé de la pommette. Et, toujours étiiiiirer vers le haut ! »

« Et, on met une petite touche de blush clair au niveau de l’arcade sourcilière pour un effet lift quand la paupière à tendance à tomber. » 

Je ne me maquille jamais la bouche. Typiquement le truc que je trouve toujours joli sur les autres. Sur moi, je trouve que cela fait travelo ! Je n’ai cessé de dire à Jérome d’y aller mollo.  Alors, il utilise un crayon contour à lèvres d’un ton proche de mes lèvres au naturel. Il m’explique de bien suivre le trait naturel de ma bouche, de ne  surtout pas essayer d’en changer la forme (bref, d’essayer de « grossir » ses lèvres vu qu’elles ont tendance à s’affiner). Il colorie également légèrement les lèvres avec. Puis, il rajoute un baume.

 

Maquillage anti-âge - blog femmes 50 ans - Pierre Ricaud -

 

« Pour un maquillage anti-âge réussi, mieux vaut éviter les rouges à lèvres mats qui n’accrochent pas la lumière et qui donc, font perdre du volume. Il faut privilégier les textures satinées, brillantes. Et, attention aux rouges trop opaques. vous devez miser sur la légèreté. »

Le résultat était joli, mais je n’arrive pas à être complètement à l’aise avec la bouche maquillée. Je pense que je laisserais tomber le crayon contour des lèvres pour un rendu plus naturel.

 

Et, voilà !

 

Pierre Ricaud - maquillage anti-âge - blog femmes 50 ans - quinqua

 

C’est con, je n’avais rien de prévu le soir…

Depuis, j’ai à peu près réussi à reproduire les gestes de Jérome. C’est la pose du blush qui me pose le plus de problèmes. Un bon contouring : pas si simple.

 

 

 

2
Share

Un homme et un maquillage adapté aux femmes matures.

Dans le cadre magnifique du bar de la piscine Molitor

(séquence nostalgie : j’allais au lycée à côté, j’y ai donc enquillé un paquet de longueurs )

 

Molitor - blog quinqua - blog femmes 50 ans - cinquantaine

 

… j’ai rencontré Vincent Honnart, le sympathique créateur de la marque Colorisi. Il présentait ses produits de maquillage naturels, fabriqués de manière artisanale et dont les coloris sont adaptés aux femmes de plus de 40 ans.  » C’est un âge où l’on s’assagit, on a trouvé ce qui nous va, et on a le désir d’aller vers plus de naturalité. »

Avec un tel discours, je ne pouvais que lui demander de se plier au portrait Les hommes aussi de JNVP.

1- Qu’est-ce que cela vous fait de ne plus avoir 20, 30 ou 40 ans?

Mais, alors, absolument rien ! 

Je suis tout à fait à l’aise avec mon âge. Plus les années passent, mieux je me sens. Je découvre des choses dont je n’avais même pas idée il y a quelques années.  

À 45 ans, je me considère très jeune car j’ai encore plein de choses à apprendre.

D’ailleurs, cela veut dire quoi l’âge?  Un chiffre affiché sur un papier? Ce que l’on ressent dans sa tête? J’ai beaucoup voyagé, et les choses sont différentes selon les pays. Par exemple au Vietnam, on fête le premier anniversaire d’un enfant 3 mois après sa naissance considérant qu’il a déjà vécu 9 mois dans le ventre de sa mère.

Finalement, c’est un peu un non-sujet. D’ailleurs, je fête pas toujours mon anniversaire. Non pas, parce que cela me fait flipper, juste que je n’y attache pas plus d’importance que cela. 

Le seule réflexion « négative » que je pourrais avoir sur le sujet est que le temps passe beaucoup trop vite. Et, vieillir est vraiment un accélérateur de temps. Cela passe de plus en plus vite.

2- On dit que les hommes mûrissent et que les femmes vieillissent, qu’en pensez-vous?

C’est vrai, nous ne sommes pas à égalité.

Malheureusement, les femmes ressentent le poids des années beaucoup plus rapidement. Car, elles ont depuis le début de leur vie adulte endossé beaucoup plus de responsabilités. Les hommes ont plus « profité ». Et, pour le coup, mûrissent beaucoup plus lentement. Je parle d’un point de vue psychologique et non physique.

Mais, comme je le disais à la première question, l’âge, pour moi, n’est pas un critère. Encore moins pour « juger » une femme. Celle que j’aime a le même que moi. Si certains hommes vont rechercher des compagnes plus jeunes qu’eux, c’est probablement, qu’eux-mêmes, se sentent vieux.

Moi, je me sens jeune. 

 

Quelques produits Colorisi :

blog femmes 50 ans - blog quinqua - cinquantaine

 

Je reviendrais dessus dans une prochaine quin(qua)zaine. Une fois que je les aurais testé. En attendant, je trouve leur packaging en cerisier et alu assez sublime!

 

1
Share

Jeune Vieillis Pas
59 ans.

 

J’ai rencontré Elisabeth car nous avons la même prof de technique Alexander. Étant, toutes les deux, très conscientes que l’allure, la façon de se tenir sont d’importants alliés anti-âge. Elle est aujourd’hui consultante en marketing et prospective cosmétique après un long parcours dans un grand groupe cosmétique international.  D’ailleurs, elle me donnera parfois des conseils maquillage dans les Quin(qua)zaines. Youpi!

1- Comment décrieriez-vous votre look?

J’aime être habillée avec des choses actuelles. Avec un clin d’œil selon mon humeur, ma petite touche perso. Un détail éthnique, une casquette, une grosse bague etc.

Il ne faut surtout pas chercher à être parfaite! Je veux juste me sentir bien. Et, mieux on se connaît, plus on peut s’amuser en fait.

Je n’aime pas les interdits. Même si je ne porte plus de mini-jupes, de décolletés « push up » ou des talons vertigineux. En fait, tout ce qui est « too much » n’est simplement plus moi, aujourd’hui.

2- Votre routine anti-âge?

Me sourire dans la glace tous les matins.

Mais, après m’être maquillée. Le maquillage est une façon de prendre mon visage en main. Un maquillage très soft que je peux faire évoluer au fil de la journée ou de la soirée.

Ma crème qui me fait du bien. Qu’il fasse froid ou chaud: Le gel Clinique Moisture Surge. Tu peux même en remettre par-dessus le maquillage.  Je veux être enterrée avec !

Je pratique le Qi Gong,  un art martial chinois axé sur le souffle depuis 5 ans. Ce qui m’apporte beaucoup de sérénité. Plus des leçons de technique Alexander pour bien marcher, trouver son équilibre. Avoir une bonne posture est vraiment important pour avancer dans la vie.

Et, mon homme qui a 10 ans de moins que moi et qui est super tonique. Tu ne peux pas t’endormir.

3- Ce qui vous gène le plus dans votre âge?

C’est ce que j’ai peur de perdre avec l’âge. Mon énergie et la force qui va avec pour faire face à la vie. Je ne voudrais pas perdre les sensations qui font que l’on se sent vivre physiquement (courir, bouger…).

Le plus souvent, je préfère ne pas dire mon âge. L’âge, c’est une étiquette. Comme « myope » ou « yeux marrons ». Une étiquette qui ne te définit pas. En tous les cas, je n’ai pas l’impression qu’elle me correspond.  Je me sens hors d’âge.

2
Share

Les boomeuses/Jeune Vieillis Pas Dans le cadre de ma « collaboration » avec le magazine en ligne Les boomeuses. J’ai sélectionné un de leurs articles sur le maquillage des quinquas.

Me maquiller a toujours été un « problème ». De pas du tout dans la journée à très peu quand je sors. Un look « nude » que j’assumais. Mais, ça, c’était avant. Aujourd’hui pas maquillée= Je n’ai pas fermé l’œil depuis 2012.

Le maquillage des quinquas par Arielle Granat:

 

Maquillage réalisé par Marie Rosa.  Photo ©Brigitte Lazaroo
Maquillage réalisé par Marie Rosa.
Photo ©Brigitte Lazaroo

A partir d’un certain âge, il devient plus difficile de se lever le matin et de faire l’impasse totale sur le maquillage.

Mais encore faut-il connaître les bons  trucs et astuces pour se sublimer et non se «plomber » avec du maquillage trop lourd.

Marie Rosa est maquilleuse de studio ; elle travaille également à domicile. Elle nous livre ses conseils pour un maquillage parfaitement adapté aux belles quinquas.

Le teint

Un teint naturel et parfait donne tout de suit bonne mine. Choisissez un fond de teint qui apporte de la luminosité. Privilégiez des textures onctueuses et une couleur de tonalité chaude (la plus proche de votre couleur naturelle) qui flattera le teint, idéalement avec un écran solaire.

Appliquez le en petites quantités avec un pinceau double fibre (avec des poils naturels et synthétiques, idéal pour ce qui est gras) sur le visage et le décolleté, en le fondant bien dans la peau. Allez du centre du visage vers l’extérieur.

Si vous avez besoin de poudrer, faites le seulement sous les yeux et la zone T

Le blush

Préférez des textures crème et évitez les couleurs flashy ; étirez vers les tempes pour lifter le visage.

Les Yeux

Poches ou cernes

Pour cacher les cernes, utilisez un produit qui apporte de la luminosité avec une texture fluide pour ne pas marquer les rides

Choissisez des tons neutres et mat comme le taupe, kaki ou l’aubergine et des textures non irisées

Accentuez le coin externe de la paupière supérieure pour allonger et lifter le regard

Utilisez un pinceau double embout (un côté synthétique, un côté naturel)  spécialement conçu pour appliquer et estomper les fards.

Evitez l’eye-liner qui abaisserait la paupière

Utilisez un crayon beige sur la muqueuse interne si elle devient rose ou rouge.

 Les cils 

Utilisez un recourbe-cils pour ouvrir le regard

Choisissez un mascara waterproof si vos  yeux commencent à pleurer plus facilement

Pour le soir portez des faux-cils individuels au coin externe de l’oeil pour apporter un effet lifté

Les sourcils

Attention à ne pas leur donner une forme trop arquée. La queue du sourcil ne doit pas descendre trop bas au risque de faire tomber la paupière.

Comblez les manques avec un produit spécifique

Bien les brosser et les fixer avec un mascara transparent

 Lèvres

Enluminer l’arc de cupidon pour donner du volume

Choisir des tons ni trop pâles, ni flashy et sans nacre pour les rouges à lèvres

L’astuce en plus

Si votre  décolleté présente des signes d’âge, appliquez au kabuki un fond de teint compact avec écran solaire

Les Boomeuses proposent une jolie sélection de produits pour appliquer au mieux leurs conseils. Pour la connaître, cliquez ici.

Je vous conseille également le blog de la délicieuse Nicole, Belles et bien dans votre peau, une mine d’infos « beauté ».

France 2 m’a demandé de relayer un appel à témoins. Toute une histoire, l’émission animée par Sophie Davant recherche des femmes qui plaisent aux hommes plus jeunes.

« – A plus de 50 ans, vous n’attirez que des hommes plus jeunes et cette situation vous pèse / ou au contraire, vous êtes ravie
– Vous avez toujours été attirée par les hommes beaucoup plus jeunes que vous . Ceux de votre âge ne vous intéressent pas
– Vous vous faites souvent draguer par les amis de votre fils et vous avez même déjà eu une aventure avec l’un d’entre eux
– Vous avez découvert le bonheur sur le tard, quand vous avez commencé à fréquenter des hommes plus jeunes que vous
– Vos proches ne comprennent pas que vous ayez toujours une grande différence d’âge avec vos compagnons. Vous aimeriez qu’ils soient plus compréhensifs. »

Vous pouvez contacter Sabrina Seddiki:

sseddiki@reservoir-prod.fr

 

 

 

 

 

1
Share

Virginie, 52 ans.
Virginie, 52 ans.

Comment décrieriez-vous votre look?

J’adore les fringues! Mais, je pense ne porter que 20% de ma garde-robe. Je vais souvent au plus simple: pantalons, boots ou Converse, pull over-size. Et, c’est un style qui n’a pas vraiment évolué avec les années (le pull est peut-être plus souvent en cachemire). Là, je me sens bien. Je fais attention à avoir toujours un truc un peu original. Un bijou, un sac ou un chèche (je suis une vraie névropathe de l’écharpe/foulard/étole…). Et, je suis très soucieuse de l’harmonie des tons. Je me dis souvent que je devrais plus « m’habiller ». C’est comme le maquillage, je suis bien souvent trop « nude ». Je ne suis jamais vraiment coiffée non plus. Maintenant que je suis « grande, j’ose affirmer au coiffeur: « non merci, pas de brushing ». Avant, je fonçais faire un shampoing en sortant du salon pour effacer l’effet mémère!

Et, de face, des petites confessions à faire?

Ma mère m’a offert pour mes 40 ans ma première séance de Botox (c’était une grande flippée du vieillissement… Tiens tiens, et aujourd’hui j’ai crée un blog qui s’appelle jeunevieillispas… vite: un divan!).  J’en ai fait pendant une dizaine d’années. J’ai arrêté. Trop bizarre d’avoir le front lisse et pas le reste. Je fais tous les ans un peeling et tous les 3/4 mois un mésolift, des tas de petites piqures de vitamines qui rebostent la peau et donnent bonne mine.

Ce qui vous gène le plus dans votre âge?

Mon âge!

Le chiffre en fait!

J’ai tellement le sentiment qu’il ne me correspond pas.  Et, je trouve que tout s’accélère. J’ai une vraie tendance à la procrastination. Toujours remettre au lendemain devient de plus en plus débile!

Physiquement, sans l’ombre d’un doute : la perte de tonicité. Tout chez moi se ramollit. Je me « guimauvise »!

0
Share