Des solutions écologiques, un revenant… et des nouveaux vieux !

Mi neige/ Mi soleil !

Ma première quin(qua)zaine de mars !

 

2 cinés : 

Coup de cœur :

 

Demain - blog femmes 50 ans - cinquantaine - blog quinqua

 

Dans Demain, Cyril Dion et Mélanie Laurent montrent des solutions à la crise écologique (économique et sociale) à travers le monde. Des initiatives positives et concrètes de personnes réinventant l’agriculture, l’économie, l’énergie, l’éducation… Vu avec mon ado : enthousiasmées toutes les 2.

 

Coup de poing (dans le ventre) !

 

 

The revenant - blog femmes 50 ans - blog quinqua - cinquantaine

 

The revenant de Gonzales Inaritu évoque une période (bien, bien rude) peu connue de l’histoire de l’Amérique. Pendant laquelle, avant les cow-boys, les trappeurs s’affrontaient aux amérindiens. Et, raconte une légende de ce far far-west : dans le Missouri, Hugh Glass (l’enfin oscarisé Leonardo DiCaprio) massacré par un grizzli, laissé pour mort arrive à survivre et se venge… Du vrai cinoche : puissant, violent parfois à la limite du supportable mais magistral !

 

J’ai remarqué : 

Depuis quelques temps, quand des amis me disent que je suis bien, que j’ai bonne mine… (oui, j’ai des amis formidables), je me sens obligée de rajouter :

Et, pourtant, je n’ai rien fait… “.

(Arrêter de dire ça ! Juste remercier.)

 

Un grand pas pour les petites :

Un nouveau petit accessoire (en fait des talonnettes glamourisées) :

 

Longer legs - blog femmes 50 ans - blog quinqua - cinquantaine

Say hello to longer legs : 25€

Je n’ai pas osé prendre les plus hautes, me suis contentée des “4 cm”. Une bonne alternative pour quelqu’un comme moi qui a beaucoup de mal avec les talons. Jambe joliment allongée. Franchement confortable à la marche. Là, elles se sont bien adaptées à mes boots. Essai à faire avec des sneakers par exemple.

 

On ne parle que d’elle :

 

Iris Apfel - blog femmes 50 ans - blog quinqua - cinquantaine

 

 

 

Iris Apfel s’expose au Bon Marché (et dans les magazines féminins et dans une pub pour une voiture…). Cette exubérante icône de mode de 94 ans, à la base décoratrice, dévoile sa journée idéale à Paris et quelques pièces de sa collection de vêtements et bijoux au travers de 10 silhouettes. Expo un peu décevante (beaucoup de bruit pour pas grand chose en fait). Même si j’ai bien aimé son interview filmée où elle déclare qu’elle adorait venir à Paris par les “lignes maritimes”. So vintage ! So chic !

Je n’ai pas non plus trouvé collection capsule franchement “dingue”. Lunettes de soleil XXL, carnets de note, gros colliers… Bof !

 

 

Iris Apfel - blog femmes 50 ans - blog quinqua - cinquantaine

 

 

Une In mature de Vaness aux US :

 

blog femmes 50 ans - blog quinqua - cinquantaine

 

Cadeau  :

 

Sharing - blog femmes 50 ans - blog quinqua - cinquantaine

 

Passion pour les bijoux de mon amie Katia (oui, j’ai des amis formidables), des liens tissés de pierres semi-précieuses Sharing. 

Futile donc totalement indispensable :

Mes deux anciennes “chefs” chez Biba, devenues des amies (oui, j’ai des amis formidables), lancent une newsletter de tendances. Valérie de Saint-Pierre à Paris, Marie-Odile Briet à New-York se posent Les questions du moment : Pourquoi le bocal nous agite, pourquoi les murs ont des bijoux ?…  Pour vous inscrire c’est ici et la page Facebook, c’est là.

 

Futiloscope - bol femmes 50 ans - blog quinqua - cinquantaine

 

 

I did it :

Je vous ai parlé de ma “difficulté” à porter des chapeaux dans mon dernier post : Timide? À mon âge?

Et, bien voilà, j’en ai acheté un (Le Bon Marché, 95€) et encore mieux : je l’ai porté ! Galvanisée par vos encouragements sur Instagram (@jeunevieillispas) !

blog femmes 50 ans - blog quinqua - cinquantaine

 

 

 

(Sans transition) Les nouveaux vieux :

Une nouvelle “catégorie” : les boobos  voit le jour !  Les boomers “bohème”, adeptes de la cool attitudeIls ont connu l’explosion démographique et la libération des mœurs. Ils abordent la retraite comme le temps des possibles, la vieillesse comme une deuxième adolescence. D’ailleurs le taux de divorce des seniors a été multiplié par 2 en 10 ans.

 

Alors, let’s (always) dance !

3
Share

Maturité et timidité ! Ça rime toujours,

 

L’autre soir, j’étais invitée à une fête. Youpi !

 

blog femmes 50 ans - blog quinqua - cinquantaine

 

 

Pas un événement en soi, me direz-vous. Mais, je ne croule plus vraiment sous ce genre d’invitations. Une vraie soirée, une cinquantaine de personnes, qui vont se parler, rigoler, danser…

H-4 : Tétanisée à l’idée d’y aller seule. Je sais que je ne vais connaître quasi personne. J’essaie de rameuter les copines pour m’accompagner. Pas une de libre! J’ai carrément les jetons !

 

blog femmes 50 ans - blog quinqua - cinquantaine

 

H-2 : J’y vais pas?

 

H-1 : T’es conne ! Rencontrer des “têtes nouvelles”, danser, ça ne se refuse pas. Tu vas regretter.

H : J’y vais. Franchir la porte fut une épreuve.

 

blog femmes 50 ans - blog quinqua - cinquantaine

 

 

J’ai 54 ans, j’ai l’impression d’en avoir 14 ! Comme lors de mes premières booms (#situconnaiscetermetuasbienplusde50ans), angoissée à l’idée de rester planter là, à jouer les plantes vertes, d’être la nana loose à qui personne ne parle, qui fait tapisserie (#situconnaiscetermetuasbienplusde50ans). Merde, en 40 ans rien n’a changé!!!

MAIS ELLE VIENT QUAND CETTE PUTAIN DE CONFIANCE EN SOI ? 

 

Quand je parle de vieillissement autour de moi, quand je lis sur le sujet, beaucoup de personnes disent gagner en assurance avec l’âge, apprendre à se dégager du regard des autres.

????

Et, là gros paradoxe :

Pour revenir sur l’exemple de ma soirée, on ne peut pas dire que je suis rentrée chez moi avec la sensation d’avoir été harcelée de regards dans cette assemblée d’hommes entre 50 et 60 ans.

Vieillir, pour une femme en tous les cas, peut parfois donner le sentiment de tomber dans le domaine de l’invisibilité…

Je devrais être contente.

NOOOON !

Je déteste cette sensation ! Au contraire, cela me met encore plus mal à l’aise. Finalement, je ne m’en rendais pas compte à l’époque, mais “ma jeunesse ” me donnait plus d’assurance en société qu’aujourd’hui.

 

De la timidité dont on ne guérit jamais?

 

blog femmes 50 ans - blog quinqua - cinquantaine

Oui, je suis réservée, souvent gênée, parfois parcourue d’un fort sentiment d’insécurité.

Je crains le regard des autres, j’ai souvent l’impression que mes faits et gestes sont observés. Est-ce que l’on me trouver bien habillée, jolie, est-ce que l’on va me trouver intéressante? Etc.

En fait, j’ai surtout peur de ma timidité, peur que justement elle me mette mal à l’aise.

Pffff.

 

blog femmes 50 ans - blog quinqua - cinquantaine

 

Et, encore, j’ai de la chance. Je n’ai aucun signe physique, je ne rougis pas. Je suis même plutôt une timide extravertie!

Peur de dire des platitudes. Peur ne ne pas briller?

Encore un paradoxe.

Je crains d’être terne, mais je n’aime pas “m’afficher”. J’envie toutes mes amies blogueuses qui arrivent à se prendre régulièrement en photo (faut avouer que j’ai la photogénie d’une huître, ça n’aide pas).

En fait, je suis surtout une petite “oseuse”. Je manque de culot, d’aplomb. J’admire les personnes dont on dit “quand on leur ferme la porte, elles sont capables de rentrer par les fenêtres”. Moi, quand on me ferme la porte, je file les clefs pour être bien sûre de rester enfermée dehors.

 

blog femmes 50 ans - blog quinqua - cinquantaine

 

 

À l’heure où mes ovaires me lâchent, j’aimerais avoir un peu plus de couilles. Que vieillir me permette enfin de dire tout haut ce que je pense tout bas. Et, de ne plus m’embarrasser de ce ce que les autres, eux, peuvent penser.

J’aurais aimé être une extravagante. Alors que je n’arrive même pas à porter un chapeau ( je trouve cela sublime… sur les autres).

Alors, vive ces vieilles comme Debra Rapoport ou Iris Apfel qui osent tout !  Qui en font même un art de vivre,  Bon, il me reste encore une vingtaine d’années pour apprendre à porter des chapeaux farfelus, des lunettes oversize et de gros bijoux très colorés.

Parce que, si bien vieillir, c’est gagner en confiance en soi, ben, pour le moment,  je suis vraiment dans la merde! 

 

blog femmes 50 ans - blog quinqua - cinquantaine

 

blog femmes 50 ans - blog quinqua - cinquantaine

28
Share

Jeune Vieillis Pas

 

 

Là, bien sûr, c’est une appli sur mon I Pad (Aging Booth) qui m’a mise dans cet état. Ce qui d’ailleurs me réconcilie pleinement avec l’idée de lifting!

Quoiqu’il en soit, contrairement au nom de ce blog : je vieillis !
J’en profite pour re-préciser ma “déclaration d’intention” derrière ce blog “antirides”!

En aucun cas, je ne prône la jeunesse à tous prix.

Oui, je me ride, je me fripe, je me ramollis…

Et, on ne va pas se mentir: ça m’emmerde!

Mais globalement, dans ma tête, ma façon d’être, je ne me sens pas si différente de celle que j’étais il y a 10, 20, 30 ans…

Alors, vu que l’on n’a pas le choix: autant garder la tête haute et fière allure. Allez du panache, les filles!

J’adore suivre sur Instagram @avancedstyle.  (Je ne suis pas la seule, 56k abonnés.)

Advanced style

Ari Seth Cohen, trentenaire US photographie des seniors ultra-stylées dans les rues new-yorkaises. Et, en a fait un blog. Jouissif!

Advanced Style

 

Il vient de réaliser un doc consacré à ces fashionistas aux cheveux gris (ou rouge, ou rose…).

 

Advanced style

 

Toutes ces belles femmes dépoussièrent carrément la représentation de la vieillesse. Moi, cela me fait un bien fou.

Pourquoi?

Parce qu’elles continuent d’oser? Se sont affranchies du regard des autres. Parce qu’elles ont su trouver leur style (moi, pas toujours, pas tous les jours). Parce qu’elles assument tout : leur âge, leurs goûts, leur coquetterie ?…

J’ai posé la question sur ma page Facebook : “qu’elles sont les femmes qui vous donnent envie “d’y aller?”

Quelques exemples.

Jeune Vieillis Pas

Et, aussi:

– Sœur Emmanuelle qui m’a toujours étonnée par son dynamisme. Oui, je veux bien vieillir comme elle et avoir sa joie de vivre malgré les horreurs qu’elle a pu voir.

– Ma maman.

– Julianne Moore.

– Toi ( c’est ma préférée).

– Comment peut-on avoir envie de vieillir? On peut admirer la façon dont certaines femmes le font, mais de là à en donner envie!

– Catherine Ringer… Enfin, elle n’est pas si vieille que cela.

– Engagée, sans concession, intelligente, classe, belle et intemporelle, c’est Elizabeth Badinder qui me donne envie de vieillir.

-Giséle Casadesus qui vient de fêter ses 100 ans. Un modèle de simplicité.

– Louise Bourgeois. Plus elle vieillissait, plus sa créativité était profonde.  

– Ines de la Fressange, Robin Wright… Il y a dans leur visage une expression du temps passé qui a laissé une empreinte. Ce qui leur donne une force, une sérénité, une profondeur dans le regard, comme au delà de leur beauté. Elles semblent posées, sûres de leurs choix. Elles ont la classe de celles qui maîtrisent leur apparence, qui acceptent et tirent parti du temps qui passe.

(Toutes les autres réponses sur ma page Facebook. )

Ce dernier témoignage, de Madame Peel, résume finalement bien les choix de chacune. Et, pourrait rentrer dans le dico comme définition du bien-vieillir.

Finalement, il nous reste toute une palette de nuances possibles. Entre l’extravagance d’une Iris Apfel et la classe d’une Francoise Fabian qui ont toutes 2 plus de 80 ans.

 

 

Jeune Vieillis Pas

Les Règles de base:

Continuer à s’aimer (et même si pour cela, il ne faut plus jamais se tenir à moins de 50 cm d’un miroir)

S’accepter et se réinventer en permanence.

Se regarder avec bienveillance.  Si déjà, on se regardait comme on regarde nos amies que l’on trouve toujours belles. (Y’a que les nanas que l’on n’aime pas qui ont pris cher!)

Le philosophe Eric Deschavanne (Philosophie des âges de la vie chez Grasset)  affirme, qu’aujourd’hui: “être âgée n’a rien à voir avec le fait d’être vieux”.

Voilà, Jeune Vieillis Pas, c’est un blog de philo.

Son credo:  le “olding out”: assumer son âge sans tenter d’imiter la jeunesse. Ce qui rend Madonna (enfin) totalement has been!

Ce que je veux surtout, c’est rester dans la coolitude, cultiver une certaine rock&roll attitude (c’est ma culture), garder l’esprit ouvert…

Je ne ferais jamais :

-Engueuler un jeune dans le métro qui ne me laisserait pas sa place. ( Je ne suis pas sûre de le prendre bien, d’ailleurs, la première fois que cela m’arrivera.)

– Parler de mon arthrose ou dire que j’ai Alzheimer dès que j’oublie un truc.

– Dire c’était mieux avant ou de mon temps…

– Penser quand il y a de la musique “ce n’est pas un peu fort là? ”

– perdre tout sens de l’auto-dérision.

– Dire j’ai 3 X 20 ans quand je soufflerai mes 60 bougies en rajoutant LOL. (De toute façon, je ne dis jamais LOL)

En fait, une figure de notre jeunesse avait, déjà  l’époque, tout compris. Une avant-gardiste sous-estimée!

Alice Sapritch

1
Share