Perso, les rides, je m’en fous un peu.

Si, si j’vous jure!

Ce qui me fait vraiment ch…, c’est ma peau. Sa perte d’élasticité et surtout d’éclat qui me donne une mine « je vis dans une cave ». Sans parler de mes pores (rien que le nom est moche) qui se cratérisent !

Mais pourquoi?

Notre peau est sans cesse soumise à des agressions multiples qui induisent une accumulation de radicaux libres à sa surface provoquant un stress oxydatif. Les composants responsables de la qualité de la peau se dégradent = apparition progressive d’un teint terne.

Pour prévenir le vieillissement de notre peau, on le sait,  il faut d’abord et avant tout se protéger de la pollution et des toxiques (alcool, tabac…) et avoir une alimentation saine en buvant beaucoup d’eau.
Dit la parisienne pur jus qui fume comme une caserne entière et qui perd tout sens de la mesure (et surtout celui de l’indice) au moindre rayon de soleil.

 

Blog femmes 50 ans - quinqua - peau- âge- vieillissement

 

Mais, youpi ! La médecine esthétique a deux types de solutions :

  • les stimulations mécaniques de la peau et la bio-révitalisation cutanée: toutes les techniques destinées à « rajeunir » la peau en stimulant la fabrication du collagène et en améliorant la micro-circulation.
  • Les exfoliateurs (lasers, peelings..) Ces soins ont pour but de forcer la régénération du derme en lui enlevant sa couche la plus superficielle. Ils lissent la peau, affinent son grain, resserrent les pores.

J’ai alors demandé au Docteur James Schinazi, le nouvel homme de ma peau (celles qui me suivent régulièrement le savent déjà) de nous expliquer les différentes techniques appliquées dans son cabinet.

 

Blog femmes 50 ans - quinqua - âge - vieillissement - peau

 

 

 

 » – Le peeling superficiel.  Il dégrise vraiment les teints ternes. On utilise la force des acides de fruits pour nettoyer la peau en profondeur et resserrer les pores. C’est un traitement qu’il faut envisager sur le moyen terme. En prévoyant 3/4 séances à 3 semaines d’intervalle. Il n’y a pas d’évitement social, mais il faut le faire en période hivernal. « 

120/150€ la séance. Ça picote pas mal, mais pas vraiment douloureux.

« Le mesolift.  La mésothérapie pour tonifier, hydrater et donner un coup d’éclat. Une multitude de minuscules petites piqures sont appliquées au pistolet à la surface de la peau. Lui apportant un cocktail de vitamines, d’acides aminés, d’anti-oxydants et d’acide hyaluronique. »

120€ la séance. indolore. Mon soin préféré, rien d’invasif et vraiment un effet « je suis sortie de ma cave! »

 » – Le mesopeel. Je le recommande car il est vraiment complet. Un peeling, suivi d’un mesolift et d’une séance de LED après application d’un masque hydratant. C’est le même protocole que pour un peeling simple. Mais, l’efficacité est potentialisée par la combinaison des traitements. Mais, Il faut bien avoir à l’esprit que ces différents traitements, pour obtenir de bons résultats pérennes, ne peuvent pas être envisagés en « one-shot ». Il faut faire plusieurs séances. C’est vraiment de l’entretien« .

240€ la séance

« – Les skin boosters. Des injections en sous-cutanée pour déposer sur les zones qui plissent de l’acide hyaluronique.Cela hydrate en profondeur et apporte une vraie luminosité. Les résultats sont visibles au bout d’une semaine. Il faut faire au moins deux traitements par an. »

400€ la séance.

« – Le laser. Il s’agit de photorejunevation (stimulation lumineuse par laser. On chauffe la peau pour stimuler la synthèse de collagène. Il y a des petites rougeurs pendant une journée. Mais, l’effet est tonifiant, les pores sont resserrés et teint est plus lisse. »

120/150€ la séance. Je l’ai fait il y a quelques années pour « gommer » les tâches. Et, j’en avais été assez contente.

« – Venus Viva. De la radiofréquence fractionnée. On va aller chauffer en profondeur la peau pour atteindre le tissu conjonctif. La contraction des fribroblastes va alors stimuler la production de collagène. Un vrai effet tenseur ressenti au bout de 2 séances. Pour un résultat optimal, il faut en faire 3/4 à un mois d’intervalle. »

400€ la séance. Compte tenu de son coût élevé, James le recommande plutôt pour des problèmes de peaux sévères.

 

Blog femmes 50 ans - quinqua - âge- vieillissement

 

Le petit conseil en plus de James :

« Attention au démaquillage! En ce moment, c’est la grande mode des eaux micellaires. Préférez-leur plutôt les huiles démaquillantes. Contrairement aux idées reçues, elles ne graissent pas la peau, mais elles lui préservent son film hydrolipidique. Essentiel à la belle qualité de la peau. Je conseille également de ne pas abuser des gommages. 2 à 3 par mois, max ». 

 

 

7
Share

Anne, 51 ans.
Anne, 51 ans.

Anne travaille dans la finance et gère une famille recomposée de 4 enfants. Un déclic à l’aube de la cinquantaine (49 ans) : passer son permis « gros cube » encouragé par son fils passionné de moto. Un amour de jeunesse transmis par son grand-père, un vrai motard, qui lui avait offert un Chapy (ça vous rappelle quelque chose?).  Mais, elle ne conduit sa Susuki 650 que le week-end. La semaine, c’est en vélo qu’elle parcoure ses 2 X 8 kilomètres par jour pour aller au boulot.

Comment décrieriez-vous votre look?

Je suis assez classique en semaine. Et, toujours en pantalon vu que je suis à vélo (ou en moto). Genre pantalon noir et un chemisier en soie un peu chic. Comme je ne me trouve pas assez grande (1M65), je porte toujours des talons. J’ai toujours une paire d’escarpins au bureau.  Le week-end, je suis plus « sport ». Mes marques préférées sont Gérard Darel, Tara Jarmon, Sandro, Massimo Dutti, Comptoir des cotonniers… Pas vraiment original!

Et de face, des petites confessions à faire?

J’ai fait enlever mes poches sous les yeux quand j’avais 37 ans. J’en garde un souvenir épouvantable. J’ai eu une anesthésie locale. Donc l’impression de « participer » à toute l’opération. Je ne suis pas prête de recommencer.

Je traite ma peau avec des acides de fruits et je fais des peelings de temps en temps. Et, bien sûr des crèmes antirides.

Comme je ne suis pas très épaisse, je trouve mes joues trop creuses. Mais là, il n’y a rien à faire.

Ce qui vous gêne le plus dans votre âge? 

Ma vision de près. Je ne vois plus rien. C’est de pire en pire!

Je joue au golf et je suis maintenant considérée comme une senior….

J’ai besoin d’au moins 2 jours pour me remettre d’une fête un peu trop arrosée.

Et, enfin, c’est quand même bizarre de se dire que plus de la moitié de sa vie est derrière soi.

Suite à notre entretien, voici ce qu’Anne m’a fait parvenir: 

its_never_too_late

0
Share