Voilà, voilà… Je viens d’avoir 55 ans.

55 ans. Putain !

Là, franchement, ça me fait chier.

Et, oui, je parle mal. je perds mes filtres !

Ok,ok, je positive.

Et, puis, après tout, 5 a toujours été mon chiffre préféré. D’ailleurs, je vais dire five/five pour annoncer mon âge, je trouve cela plus funky.

Mais, là, quand même, ça me fait chier.

On ne va pas se mentir, five/five, ça commence à être vieux!

Sans compter mes 2 « post traitement Roaccutane » qui n’ont cessé de me répéter  : « maman dans 5 ans, t’as 60 ans. »

Alors, pour faire de ce nouvel anniversaire qui revient bêtement tous les ans, un moment spécial et gonfler mon ego, depuis plusieurs jours, Facebook faisait passer sur ma page cette photo :

 

Anniversaire - 55 ans - blog femmes 50 ans - quinqua

 

Cool : I’m sooo fabulous!
Mais quand tu regardes le nom de la page… c’est nettement plus boulesque!

 

Anniversaire - 55 ans - blog femmes 50 ans - quinqua

( Mais qui a trouvé un nom pareil ?)

Alors, pour rester zen, va falloir être philosophe, trouver un sens au fait de vieillir.

Je me demande parfois à quel âge j’aurais voulu arrêter le temps?
Impossible de répondre à cette question, finalement.

Car, si j’avais arrêté le temps, je n’aurais pas eu mes enfants; si j’avais arrêté le temps, je n’aurais pas aujourd’hui face à moi, deux jeunes adultes ;  je n’aurais pas rencontrer telle ou telle personne, réaliser telle ou telle chose.

C’est hyper philosophe ça, non?

J’ai par ailleurs, dernièrement assisté à une conférence de Charles Pépin sur : « Qu’est-ce que vieillir? »

Selon lui, vieillir est gagner en sagesse sceptique en s’allégeant de ses convictions. La jeunesse se traduisant par la force de ses convictions (on sait à peu près tout sur tout). J’ai même été, jeune, socialiste, c’est vous dire!

Pour Charles Pépin, toute conviction est pathologique en ce sens où elle est liée à tout ce qui nous détermine à notre naissance, à notre héritage familial et social. Alors, vieillir, c’est se détacher progressivement de notre « héritage » non consenti. C’est s’alléger de tout ce qui nous a toujours alourdit.

Et, comme le disait, non pas un philosophe, mais le boxer Muhammad Ali (comme quoi) :

 » A man who views the world the same at 50 as he did at 20, has wasted 30 years of his life. »

Ok, Charles, mais vieillir, c’est aussi le rétrécissement des possibles, non?

Non, non, non, impossible de coincer Charles (perso, entre 4 murs, cela ne me dérangerait pas, je le trouve intelligemment sexy, comme je vous l’ai dit, je perds mes filtres) !

Si le choix des possibles se rétrécit, cela veut dire que l’on a déjà pris beaucoup de décisions, on a déjà explorer beaucoup de possibles. Et, ce sont ces décisions, ces choix, ces possibles qui nous ont permis, en fait, de nous affiner, de tendre vers notre singularité !

Il parle aussi de sagesse sceptique joyeuse.

Kesaco? Savoir réagir à une situation, enfin?

Oui mais pas que. C’est également savoir qu’il y a plein de situations où l’on ne saura pas comment réagir, que l’on ne peut pas tout maîtriser. Et, surtout avoir enfin compris que ce n’est pas grave !

Alors, oui, je suis vieille. Mais la vie est si bien faite que je ne me rends même pas compte à quel point.

Cette citation de Paul Léataud est donc parfaite :

 » – Qu’est-ce que vous faites?

– Je m’amuse à vieillir. C’est une occupation de tous les instants. »

Alors tant que je m’amuse (même si cela ne me fait pas tous les jours marrer)… Jeune Vieillis Pas.

 

 

9
Share

In Matures !

« Suzanne » est un avatar  » In mature » crée par Bunny Godillot, actrice, auteur, réalisatrice, productrice pour sa websérie sur YouTube « Happy 60 by Suzanne ». 

« Elle est moi en mieux, moi en positif ! » 

Suzanne/Bunny a décidé, à 60 ans, de devenir enfin qui elle est et de partager pour tenter de faire bouger les préjugés et les discriminations liés à l’âge.

Perso, j’ai eu un vrai coup de foudre pour Bunny qui, au delà d’être actrice, est une femme fantasque dans le sens de pleine de fantaisie et d’originalité (bref, elle est un barrée comme j’aime!).

Bref, une vraie In mature !

 

Blog femmes 50 ans - quinqua

 

« Partout, mais surtout dans le métier d’actrice où tu es encore plus pénalisée, il est interdit de vieillir. Toute ma vie, j’ai menti sur mon âge. En me demandant comment j’allais faire pour vieillir, comment j’allais vivre le truc. Heureusement, j’avais des exemples forts autour de moi, comme ma grand-mère, qui apaisaient mes craintes. Puis, je me suis rendue compte, que finalement, si tu veux trop te rajeunir, on te donne beaucoup plus que ton âge. 

Alors, j’ai décidé de faire mon « aging out » ! Et même d’en faire mon fonds de commerce ! Je vais dire que je suis « vieille » Comme cela, je coupe l’herbe sous le pied des autres pour éviter les méchancetés. Aujourd’hui, quand en croyant me faire plaisir, on me dit que je ne change pas, je réponds que cela m’a coûté assez cher !

Les acteurs de plus de 50 ans tournent encore beaucoup. Alors, qu’en fait, si tu regardes vraiment bien, ils vieillissent plus mal que les femmes.

Pendant des années, j’ai interprété les belles, les maîtresses… Plus plus rien! 

Ou alors, si tu trouves enfin un rôle : au mieux, tu as un cancer généralisé ou t’es licenciée ou cocue… Beaucoup d’images négatives que je ne veux pas incarner. Je veux montrer que c’est une richesse d’être « vieux ». 

Vieillir, c’est devenir libre. Alors, j’en ai fait mon cheval de bataille pour essayer de faire bouger les lignes. »

 

Donc, une In Mature qui tourne pour elle !

‘ai assisté à un tournage d’une petite pastille de Suzanne. Nul doute que cette femme pratique l’auto-dérision à la perfection. Elle tente de réciter, entre deux rires, un texte classique avec de multiples accents ! C’est Sylvie qui filme, une fan qui la suit depuis les années 90 sous les yeux du chien Léon dans son appart qui ressemble à un décor de théâtre foutraque et poétique.

 

Blog femmes 50 ans - quinqua

Bunny a surtout une pêche d’enfer et fourmille de projets, essentiellement d’écritures.

Et, pourquoi pas un one woman show : Suzanne se dé-châine ! L’histoire d’une femme qui se libère de ses chaînes mais en le faisant de façon féminine !

En attendant, vous pouvez retrouver « Suzanne » sur son Instagram.  Une vraie In Mature stylée ! 

 

 

Blog femmes 50 ans - quinqua

 

Ou sa page Facebook.

Et, bien sûr sur sa chaîne YouTube dont voici un petit best of/bêtisier.

 

Et sinon :

J   O   Y   E   U   X      N   O   Ë   L ! 

6
Share

Cosmétique naturelle pour une IN Mature rayonnante !

J’ai rencontré une fée !

Katia est une ancienne comédienne. Depuis toujours fascinée par la Nature et les fleurs, elle décide de mettre ses connaissances à profit pour créer une cosmétique 100% naturelle, 100% made in France : Senteurs de fée.  Katia se décrit comme une artisane passionnée :

« J’ai grandi dans un immeuble  parisien avec une mère un peu dingo qui nous amenait le dimanche chercher du crottin de cheval pour nourrir les plantes qui envahissaient notre appartement et notre balcon. Je me suis toujours sentie très proche de la nature. Quand je suis dans une forêt, j’ai la conviction d’être dans une cathédrale. Lorsque je jouais un clown dans des festivals de rue, ma peau était mise à rude épreuve. Pour en prendre soin, j’ai commencé à élaborer mes propres « élixirs ». Alors, ensuite, à force de ténacité, de passion, d’intuition et de beaucoup de recherches, j’ai voulu mettre mes connaissances à profit pour les autres. J’ai un respect total de ma semblable, de ma sœur. J’aimerais que chaque femme rayonne de son unicité. »

 

senteurs de fée - blog femmes 50 ans - quinqua - bien-vieillir

 

1- Comment décrieriez-vous votre look?

J’en suis bien incapable.

Je suis quelqu’un de joyeux. J’aime bien alors m’habiller, m’arranger les cheveux de manière rigolote. C’est aussi un peu mon côté « artiste ». J’ai beaucoup d’étoles de couleurs par exemple. Les couleurs, ce sont comme les odeurs, de l’énergie.

Je n’aime pas vraiment m’habiller en fait. S’il pouvait y avoir un uniforme idéal, je le mettrais tous les jours. Quelque chose qui soit ample, confortable. Je me dois de faire attention par respect pour les femmes qui viennent dans ma boutique. Mais, en fait, je n’aime pas avoir à me préoccuper de mes tenues. Je n’ai pas de goût pour la mode, Je l’aime sur les autres. Pas sur moi.  

J’ai longtemps vécu « costumée » de part mon métier. Aujourd’hui, je ne veux plus m’embêter avec cela. Surtout que j’ai pris beaucoup de kilos à la ménopause (accompagnée de l’arrêt du tabac). Je suis passée de 45 à 70 kilos. Vous savez que cette métamorphose hormonale a une incidence sur plus de 300 tissus ! Il aurait fallu que je fasse attention à mon alimentation, que je fasse plus de sport. Mais, non, je ne voulais pas déployer une énergie folle au quotidien juste pour me maintenir dans l’apparence.

2- Votre routine pro-âge?

Il est très important d’avoir une jolie peau. La phase la plus importante est le démaquillage  C’est elle qui va déterminer l’aspect et l’éclat de votre peau. Je me masse, je me pince avec des huiles essentielles. Je me brosse aussi très longtemps les cheveux. Le matin, je réveille ma peau en douceur avec des eaux florales. J’applique ensuite La crème d’eau ou Le nectar de rose. Ma peau absorbe pendant que je prends mon café. Puis, je mets de la poudre et du mascara. Un maquillage pour un effet bonne mine.

-3- Ce qui vous gène le plus dans votre âge?

RIEN.

Je bénis l’âge que j’ai.

Notre société nous permet de vivre une autre forme de beauté tout en ayant le recul nécessaire lié à l’expérience. Tu regardes les autres avec tendresse. Tu as aguerri ton humeur.
Bref, à 60 ans, tu peux avoir le beurre, l’argent du beurre et le cœur du crémier !

 

 

 

Senteurs de fée- blog femmes 50 ans - quinqua - bien-vieillir

 

Boutique 2 rue des Haudriettes, Paris 75003.

 

Senteurs de fée - blog femmes 50 ans - quinqua - bien-vieillir

 

Depuis ma rencontre avec Katia, j’utilise en alternance le matin l’émulsion hydratante Crème d’eau et le soin visage régénérant Nectar de rose. J’adore !

 

 

senteurs de fée - blog femmes 50 ans - quinqua - bien-vieillir.

 

 

4
Share

Expo AI WEIWEI, artiste chinois dans les airs du Bon Marché : féerique ! 

 

Des In Matures, de l’intelligence… et Elton John!

Ma première quin(qua)zaine de février.

Une soirée Tribe :

Je vous ai déjà parlé de ces soirées Tribe (to be inspired). Cette fois-ci nous avons débattu sur le thème :

Sortir du cadre ou pas?

 

Tribe - blog femmes 50 ans - quinqua - cinquantaine

 

3 témoins très « stimulants » sont venus partager leur histoire et raconter comment ils se jouent des limites.

Jacques Auberger nous a d’abord expliqué que :  non, sa coiffure n’est pas le résultat d’un pari, puis nous a embarqué dans son monde créatif et décalé. Frédérique Bedos, femme d’images nous a confié son parcours hors de l’ordinaire et nous a parlé de son projet enthousiasmant : éclairer des héros ordinaires, des personnes qui « sortent du cadre » pour faire le bien : Le projet Imagine. Et, Pascale Ourbin, transsexuelle franco-algérienne, comédienne aux engagements politiques tranchés. On se répartit ensuite en ateliers pour approfondir tel ou tel sujet. Et, on conclut par un exercice « d’intelligence collective« . Par groupe de 3 (la condition : ne pas se connaître) : on explique quel est « son cadre »  les « sorties » que l’on pourrait en faire.

J’adore ce genre de soirée. Quand j’en sors, je me sens moins con.

Détails :

 

blog femmes 50 ans - cinquantaine - quinqua

 

Jupe Sinéquanone, pull Balsamik, mules d’hiver (on ne dit plus sabots) Agnès B. 

Dîner chez les Raffin :

La pétillante maîtresse de maison nous raconte avec malice comment elle a commandé une carte senior à son mari qui vient de fêter ses 60 ans pour qu’il ne lui reproche plus d’être trop dépensière !

Concert : 

1973 : j’achète mon premier disque de « grande »: Goodbye yellow brick road.  40 ans plus tard, je vois Elton John pour la première fois sur scène.

 

Elton John - blog femmes 50 ans - quinqua - cinquantaine

 

Inutile de vous dire que j’ai adoré Elton « Papinou » John. Alors, OK, on ne peut plus parler de « bête de scène » mais le timbre de voix est absolument intact.

 

Elton John - blog femmes 50 ans - cinquantaine

 

Et comme j’y suis allée avec ma copine Katia « les bons plans », nous nous sommes retrouvés backstage. Pas vu Elton, mais ses costumes de scène « qui piquent les yeux »!

 

Elton John - blog femmes 50 ans - cinquantaine- quinqua

 

La claque : 

J’ai ma fixette du moment : l’ovale de mon visage et ses espèces de petits plis tombants sous le menton. Vous le savez, je ne suis pas contre une petite injection par-ci par-là. De l’acide hyaluronique, je n’aime pas le botox qui je trouve, fige trop. Je suis donc allée voir un médecin esthétique pour voir ce qu’il pouvait faire :

« Ha ben là, rien! Il ne reste plus que le lifting. »

UN LIFTING ! Putain, je pensais jamais entendre ce mot-là me concernant. Trop les boules, je garde mes plis !

 

Mature street style : Paris vs New-York :

 

blog femmes 50 ans - quinqua - cinquantaine

 

Paris: Ginette, 84 ans. NY: Photo Vaness aux US .

 

 In Mature stylée :

 

blog femmes 50 ans - cinquantaine - quinqua

 

Mon amie Valérie, 52 ans. Mais pourquoi moi, je n’assume pas de porter un chapeau?  Je trouve cela sublime… sur les autres.

 

Un film : Steve Jobs 

 

 

 

Le film de Danny Boyle montre les coulisses des 3 lancements des produits emblématiques de la carrière de Steve Jobs, du Macintosh à l’iMac. Un peu bavard mais très intéressant et porté par Michael Fassbender, juste génial (mais à qui j’interdis quand même de piquer l’Oscar à Léo (DiCaprio) les deux étant nominés à la cérémonie du 28 février) et ma chouchoute Kate Winslet (qui vient d’obtenir pour ce rôle un Golden Globe).

Une jolie découverte déco :

blog femmes 50 ans - quinqua - cinquantaine

 

Les Fleurs, 5 rue Trousseau, Paris 11e.

Donc petits achats :

blog femmes 50 ans - cinquantaine - quinqua

 

 

Science-fiction?  

Un article dans Le Monde du 5 février met en avant les « résultats spectaculaires d’une équipe américaine parvenue à prolonger de 30 % l’espérance de vie moyenne de souris en nettoyant leur organisme des cellules sénescentes. Mieux : avec cette opération, ils sont parvenus à éliminer de nombreuses pathologies liées à l’âge. »

????

L’angoisse de vieillir : 

 

blog femmes 50 ans- quinqua - cinquantaine

 

Un peu flippant! Mais, je n’ai jamais trouvé Pamela Anderson aussi belle que quand elle se montre sans artifice. Pour voir ce court métrage, c‘est ici. 

2
Share

J’ai rencontré une super In Mature : 60 ans ! Même pas peur

J’ai rencontré une vraie artiste !

Elle est une « icône » pour notre génération. Nous avons toutes chanté :

« De toute les matières,

c’est la ouate qu’elle préfère »

Mais, Caroline Loeb ne se résume pas, loin de là, à ce tube. Elle est chanteuse, parolière, metteuse en scène, auteur, actrice… Une vraie artiste, quoi!

« J’ai toujours baigné dans l’art. Il n’a jamais été question pour moi de faire autre chose. Mais, « La ouate », cela a été tellement fort, que j’ai dû déployer mille fois plus d’énergie pour exercer mon métier J’ai beaucoup d’autres activités et, sans doute que l’un de mes moteurs est de survivre à cet énorme tube. L’art, c’ est ce qui me tient debout. C’est ma vie. Être une artiste, c’est vraiment existentiel pour moi. Même si cela est parfois très violent. C’est une vraie bagarre au quotidien. On n’a pas toujours la reconnaissance que l’on cherche. Financièrement, cela n’est pas toujours évident. Mais la souffrance donne une qualité supplémentaire à ce moment magique où l’on est sur scène. On sait tout ce que l’on a investi de soi. Je ne parle pas de narcissisme à 2 francs 50*. Je crois qu’il faut défendre des idées.

 * Oui, Caroline a encore des expressions dans la monnaie des années 80 !

 

Caroline Loeb - blog quinqua - blog femmes 50 ans - cinquantaine

 

Aujourd’hui, elle publie : Mes années 80, de A à Z. Une pépite de souvenirs et un super condensé de tout ce que nous ont apporté « ces années folles de liberté et de créativité. » 

 

Caroline Loeb - Mes années 80 - blog femmes 50 ans - blog quinqua - cinquantaine

 

 

Avec le graphiste Nols aux Éditions Vents de Sable.

 

Années 80 - blog quinqua - blog femmes 50 ans - cinquantaine

 

« C’est l’éditeur qui m’a contacté pour ce livre. Quel bonheur de le faire! J’adore la photo, j’ai donc pris beaucoup de plaisir à choisir toutes ces photos. Tous les photographes ont été hyper généreux avec moi en me donnant leur travail. J’avais un accès privilégié à beaucoup des personnes dont je parle les ayant connu, ou aillant travaillé avec eux comme Mondino. Mais, pas tous. Alors, j’ai aussi mené mes « petites enquêtes ». J’ai vraiment vécu tout cela de l’intérieur. En fait, ce livre, j’ai mis 4 mois… et 30 ans à le faire. Je suis très fière du résultat. Nols, le graphiste, a fait un super boulot. » 

Elle sera en signature le 21 Chez Nathalie Garçon à partir de 17 h, passage Vivienne. Et le 22 à partir de 18H30 au théâtre du Ranelagh.

 

Caroline joue également en ce moment les dernières dates de son spectacle musical  « George Sand, ma vie, son œuvre », mis en scène par Alex Lutz.

 

Caroline Loeb - blog quinqua - blog femmes 50 ans - cinquantaine

La dernière à Paris le 26/12. À Illkirch le 5/01, au Théâtre de la Cité à Nice le 30 et 31/01. Un coffret CD/DVD est également en préparation.

« Je me suis prise d’une vraie passion pour George Sand. C’est une sacrée rencontre. Quelle femme libre, iconoclaste, transgressive! On la connaît essentiellement au travers de « ses histoires de cul » avec Musset et Chopin. C’est tellement réducteur. C’est vraiment une vision macho alors qu’elle était au cœur de la vie intellectuelle du 19 ème siècle. C’est un personnage très fort. Qui avait un vrai rapport de sensualité avec la vie, la nature, la bouffe… J’essaye de faire « rentrer » dans le personnage par l’intime. C’est un beau spectacle, plein d’émotions, on y rit, on y pleure… »

Mais, alors qu’elle défend encore ce spectacle avec passion, le premier show-case de celui qu’elle vient de mettre en scène est prévu le 27/01. Lemmy Constantine chante les grandes chansons de Sinatra en s’accompagnant à la guitare manouche dans Sinatra & Django. 

 

Caroline Loeb - blog quinqua - blog femmes 50 ans - cinquantaine

 

J’aimerais vraiment ajouter que Caroline personnifie l’enthousiasme. Quand elle parle, elle a le regard d’une pétillance… enfantine!

J’ai alors, bien sûr, posé les 3 questions Agitude de JNVP à celle qui me déclare:

« Je viens d’avoir 60 ans. Et, j’ai gagné en neurones ce que j’ai perdu en hormones! » 

 

Caroline Loeb - blog quinqua - blog femmes 50 ans - cinquantaine

 

1- Comment décrieriez-vous votre style? 

Excentrique!

J’adore changer de look. Mélanger le féminin et le masculin. J’aime cette phrase de Marlène Dietrich qui disait qu’elle ne se sentait jamais aussi féminine que quand elle s’habillait en homme, et jamais aussi masculine que quand elle s’habillait en femme. J’aime beaucoup ce que fait Irié par exemple, mais c’est Jean-Paul Gaultier qui a fait les costumes de mon spectacle, le roi du mélange des genres.  »

2- Votre routine pro-âge? 

On fait vivre les femmes dans la terreur de vieillir, je trouve cela assez « gerbant ». Rien que le mot  « cougar » est un scandale. On ne « stigmatise » pas tous ces hommes qui vivent avec des femmes beaucoup plus jeunes.

Moi, je fais un peu de yoga quand j’ai le temps. Mais, en fait, ce qui me maintient vraiment en forme, c’est être dans l’action. Je travaille tout le temps. Même quand je dors, je bosse. Mais, ce que je fais est ludique, passionnant et file la pèche ! 

De toute façon, l’âge a peu d’importance. Ce qui est important est l’énergie que l’on dégage! 

J’adore les crèmes « Senteurs de fée » qui sont bios et vachement bien.

Mais, ma meilleure crème anti-âge, c’est ma fille de 20 ans. Il peut être parfois tentant de regarder en arrière voire d’être amère. Mais, quand on a une jolie fille comme la mienne, c’est la meilleure motivation pour regarder devant.

3- Finalement, ce qui vous gène le plus dans votre âge?

De moins b… Je plaisante, mais j’ai quant même le sentiment de petit à petit renoncer à l’amour… J’avoue qu’aujourd’hui je suis difficile à « scotcher ». J’ai quand même rencontrer beaucoup de personnes passionnantes. Mais, moi, j’ai toujours autant envie, besoin, dêtre surprise. Alors, ce n’est pas facile. 

En vrai, je ne pense pas vraiment qu’il faille renoncer à l’amour. Mais, je crois qu’il prendra une autre forme.

 

1
Share

 

Solavie - Jeune Vieillis Pas - blog femmes 50 ans

 

NIcola (sans s) Frassanito est ce que l’on appelle un personnage. Directeur de la société PhytoQuant, je l’ai rencontré lors d’un petit déjeuner afin de me présenter sa gamme cosmétique Solavie. Ayant réussi à me passionner sur le Colostrum de vache, je n’ai pas résisté à lui demander de faire le portrait Les Hommes aussi.

(Imaginez toute l’interview avec un fort accent du midi)

– Alors, ça fait quoi de ne plus avoir 30 ans, ni même 40?

 » Rien du tout! Je n’y pense  même pas.

Alors, bien sûr avant, j’étais taillé en V, Maintenant, je suis en A. J’étais du matin et du soir. Aujourd’hui, je me couche plus tôt. Mais quelle importance!

J’ai l’impression d’avoir toujours 7 ans. Je ne conçois la vie que par le plaisir qu’elle procure. Pour garder l’énergie de ses 20 ans, il faut faire toutes les choses avec passion et spontanéité. Je suis très actif et j’ai toujours beaucoup de rêves (Nicola a fait son premier disque à 56 ans en tant qu’auteur/interprète)

Je n’ai pas vraiment conscience en fait d’avoir 60 ans. Oui, ça fait drôle quand j’y pense. Mais je suis un vrai amoureux de la vie. J’ai l’énergie de la jeunesse.  Avec plus de raison. » 

 – « Les femmes vieillissent, les hommes mûrissent », cela vous inspire quoi?

« Les marques du temps dépendent de notre capacité à réagir face à la vie . Les femmes peuvent être plus « marquées ». Elles ont eu en général plus de préoccupations. Les enfants, le boulot, la maison… Mais une femme, quand elle est belle, elle l’est de 7 à 77 ans. La beauté passe par le sourire, elle n’a donc pas d’âge.

Oui, nous les hommes pouvons dans la rue nous retourner sur une femme plus jeune. Cela me semble une réaction naturelle. Les femmes aussi peuvent regarder un homme plus jeune juste pour le plaisir des yeux. Le problème est que nous, nous sommes moins discrets! Mais, je peux aussi me retourner sur une femme de 65/70 ans si elle est féminine. Si elle est naturelle et qu’elle semble avoir accepter son âge. »

 

4
Share