Voilà, voilà… Je viens d’avoir 55 ans.

55 ans. Putain !

Là, franchement, ça me fait chier.

Et, oui, je parle mal. je perds mes filtres !

Ok,ok, je positive.

Et, puis, après tout, 5 a toujours été mon chiffre préféré. D’ailleurs, je vais dire five/five pour annoncer mon âge, je trouve cela plus funky.

Mais, là, quand même, ça me fait chier.

On ne va pas se mentir, five/five, ça commence à être vieux!

Sans compter mes 2 “post traitement Roaccutane” qui n’ont cessé de me répéter  : “maman dans 5 ans, t’as 60 ans.”

Alors, pour faire de ce nouvel anniversaire qui revient bêtement tous les ans, un moment spécial et gonfler mon ego, depuis plusieurs jours, Facebook faisait passer sur ma page cette photo :

 

 

 

Cool : I’m sooo fabulous!
Mais quand tu regardes le nom de la page… c’est nettement plus boulesque!

 

Anniversaire - 55 ans - blog femmes 50 ans - quinqua

( Mais qui a trouvé un nom pareil ?)

Alors, pour rester zen, va falloir être philosophe, trouver un sens au fait de vieillir.

Je me demande parfois à quel âge j’aurais voulu arrêter le temps?
Impossible de répondre à cette question, finalement.

Car, si j’avais arrêté le temps, je n’aurais pas eu mes enfants; si j’avais arrêté le temps, je n’aurais pas aujourd’hui face à moi, deux jeunes adultes ;  je n’aurais pas rencontrer telle ou telle personne, réaliser telle ou telle chose.

C’est hyper philosophe ça, non?

J’ai par ailleurs, dernièrement assisté à une conférence de Charles Pépin sur : “Qu’est-ce que vieillir?”

Selon lui, vieillir est gagner en sagesse sceptique en s’allégeant de ses convictions. La jeunesse se traduisant par la force de ses convictions (on sait à peu près tout sur tout). J’ai même été, jeune, socialiste, c’est vous dire!

Pour Charles Pépin, toute conviction est pathologique en ce sens où elle est liée à tout ce qui nous détermine à notre naissance, à notre héritage familial et social. Alors, vieillir, c’est se détacher progressivement de notre “héritage” non consenti. C’est s’alléger de tout ce qui nous a toujours alourdit.

Et, comme le disait, non pas un philosophe, mais le boxer Muhammad Ali (comme quoi) :

” A man who views the world the same at 50 as he did at 20, has wasted 30 years of his life.”

Ok, Charles, mais vieillir, c’est aussi le rétrécissement des possibles, non?

Non, non, non, impossible de coincer Charles (perso, entre 4 murs, cela ne me dérangerait pas, je le trouve intelligemment sexy, comme je vous l’ai dit, je perds mes filtres) !

Si le choix des possibles se rétrécit, cela veut dire que l’on a déjà pris beaucoup de décisions, on a déjà explorer beaucoup de possibles. Et, ce sont ces décisions, ces choix, ces possibles qui nous ont permis, en fait, de nous affiner, de tendre vers notre singularité !

Il parle aussi de sagesse sceptique joyeuse.

Kesaco? Savoir réagir à une situation, enfin?

Oui mais pas que. C’est également savoir qu’il y a plein de situations où l’on ne saura pas comment réagir, que l’on ne peut pas tout maîtriser. Et, surtout avoir enfin compris que ce n’est pas grave !

Alors, oui, je suis vieille. Mais la vie est si bien faite que je ne me rends même pas compte à quel point.

Cette citation de Paul Léataud est donc parfaite :

” – Qu’est-ce que vous faites?

– Je m’amuse à vieillir. C’est une occupation de tous les instants.”

Alors tant que je m’amuse (même si cela ne me fait pas tous les jours marrer)… Jeune Vieillis Pas.

 

 

9
Share

L’homme vieillit aussi…

Georges-Emmanuel, 54 ans

Georges-Emmanuel dirige un de mes restos préférés : Le Ya Lamaï. Une “cantine” thaï chic et conviviale qui propose des plats à tomber par terre et à pleurer de bonheur. Ok, j’adoooore la cuisine thaïlandaise. Ici, que du frais, et les carnivores, les vegan et même les no gluten y prendront autant de plaisir. De plus, la déco façon épicerie apporte à l’endroit La touche décalée qui en fait son originalité et sa modernité.

 

11703496_1648180415397764_7423642968300691988_o
Ya-Lamaï, 4 rue Jean-Pierre Timbaud, 75011 Paris

 

– Alors, vieillir… ?

C’est une aventure !

Tu es en train de te modifier, de te bonifier.

Mon prochain anniversaire, c’est 55 ans. J’adore l’idée d’avoir 55 ans. C’est un âge de célébration selon moi. Deux fois le chiffre 5, les 5 doigts des 2 mains…

Après, c’est la soixantaine. Une tranche d’âge malheureusement encore très peu valorisée par la société. Elle est associée à la retraite. À la cinquantaine tu peux encore être fier de ton âge !

– Une définition du bien vieillir?

Ne pas y penser.

– On dit : “les hommes mûrissent alors que les femmes vieillissent”. Qu’en pensez-vous?

Les hommes pensent d’abord à leur destin, puis à leur image. Les femmes pensent d’abord à leur image, puis à leur destin. Les routes n’ont donc pas été les mêmes. Mais, à un peu plus de la moitié de nos vies, elles finissent par se croiser. On arrive à un âge où chacun doit assumer son destin ET son image. C’est une étape qu’il faut vivre. Et, j’ai quand même le sentiment que les femmes de 50 ans sont beaucoup plus fortes que beaucoup d’hommes.

La beauté pour la femme comme pour l’homme n’est plus la même, l’élégance prend alors toute son importance. Mais, vieillir est avant tout une façon de se comporter. Par exemple, je voyage fréquemment en Inde, il y a beaucoup de très belles femmes âgées qui rayonnent, parce qu’elles sourient !

Je peux être aussi bien attiré par une femme plus jeune que par une femme de mon âge. Tout est question de circonstances. Mais, il ne faut pas les opposer. Il n’y en a pas une mieux que l’autre.

 

Georges- Emmanuel est une homme multitâche. Il est également le créateur du Thé des Ecrivains®  et associé à la Libraire du cinéma du Panthéon (15 rue Victor Cousin, 75005).

1
Share

L’homme est une femme (qui vieillit) comme les autres.

 

C’est la première fois que JNVP reçoit un candidat à une élection.

Bon, rien à voir avec les primaires. Basile Ader, avocat spécialisé en droit des médias, se présente (avec maître Peyron) au bâtonnat de Paris. En effet, à la fin du mois, comme tous les 2 ans, 30 000 avocats du barreau parisien vont élire un binôme à la tête de leur ordre.

Vous pouvez aller voir le site de Basile Ader ici.

Alors, vieillir… 

C’est comme être sur un toboggan...

À 55 ans, le sentiment d’éternité a totalement disparu.Et, cette citation de Confucius illustre parfaitement mon état d’esprit actuel :

On a deux vies et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n’en a plus qu’une.”

Je prends réellement conscience aujourd’hui que je ne peux plus me permettre de procrastiner (ce qui était un peu mon défaut). D’où ma décision de me présenter au Bâtonnat d’ailleurs. C’était maintenant ou jamais ! À nos âges, les trains ne repassent plus deux fois!

Mais, je dis cela sans nostalgie, encore moins avec désespoir. Au contraire, ayant maintenant pris conscience de cela, je pense que je peux avoir encore 30 belles années devant moi. Même si je joue moins au foot ou si j’arrête les sauts en parachute.

Une définition du bien vieillir?

L’accepter et s’accomplir.

Aller au bout de que l’on est. Il y a un dicton qui dit aussi qu’à “50 ans, on a la tête que l’on mérite”.Donc il est temps de trouver sa vérité, de l’affronter, de ne plus la fuir. Sinon, on passe à côté de tout.

Il faut accomplir tout ce que l’on a déjà fait en restant dans une continuité. On ne peut plus se renier. On ne peut que faire des embellissements.

On dit “Les hommes mûrissent, les femmes vieillissent”. Qu’en pensez-vous? 

Alors, attention, je suis né un 8 mars, date de la journée de la femme et j’en suis très fier. J’ai 4 filles, donc que des femmes à la maison. Même dans mon milieu professionnel, je suis entouré de présence féminine.

Les femmes vieillissent très bien. Elles mûrissent aussi, et c’est merveilleux.

Mais, il y a quand même une injustice. Qui vient de ce que les femmes pensent qu’elles doivent être. Si une femme crois qu’elle ne peut être regardée que parce qu’elle est jolie, elle risque effectivement de souffrir. Le sort des hommes est plus enviable dans le sens où, pour la plupart, ils ont donné moins d’importance leur physique.

Moi, par exemple, j’ai eu les cheveux blancs d’un coup à 45 ans. J’ai vraiment eu un choc. Je trouvais injuste que cela m’arrive si tôt. Mais, le reste me préoccupe assez peu en fait.

En tous les cas,  je ne comprends pas les couples où il y a une grande différence d’âge entre les deux. Je ne vois pas ce que les gens se racontent. Un couple a besoin d’être dans une affinité générationnelle.

3
Share

PHOTO GETTY IMAGES / FLOW MAGAZINE. 

 

Rappel: France 2 recherche des quinquas fraîchement divorcées et heureuses de l’être pour un reportage.

OBJECTIF 55.

55 - Jeune Vieillis Pas - blog femmes 50 ans.J‘ai 53 ans.

J’ai toujours été au bord de la vieillesse nerveuse. Dans l’appréhension de vieillir.

La perte de mon amoureux, il y a un peu plus de 2 ans, a bien évidemment changé ma perception du vieillissement. Alors, même si j’ai toujours les jetons, je pense profondément que vieillir, gagner des années, est un privilège.

Et je sais aussi, aujourd’hui, que l’âge est une notion élastique. On se sent vieux ou jeune selon les jours ou les circonstances.

Je me sens vieille

– On me dit de plus en plus souvent: “tu me l’as déjà raconté”.

– Je commence à commenter à voix haute ce que je fais quand je suis seule.

– Quand j’inspecte l’ovale de mon visage. Ou que je me sens obligée de tirer le cou en levant le menton à la simple présence d’un appareil susceptible de prendre une photo.

– Si je dors moins de 6 heures par nuit.

– Les amis de mes enfants m’appellent “Madame (et je ne sais pas comment me faire nommer autrement).

– J’ai l’impression d’attirer moins les regards.

 

Je me sens jeune.

– Personne ne s’est encore levé pour ma laisser sa place dans les transports en commun.

– Toujours cap d’avaler un sachet de crocos Haribo en moins de 10 m.

– Quand la musique est bonne.

– Il me reste un Levi’s 501 dans mon placard.

– À part pour la mini-jupe, je me dis très peu: “ce n’est plus de mon âge”.

 

Jeune Vieillis Pas - blog femmes 50 ans

 

55 : La prochaine étape “marquante”:  

Cinquante-cinq. Fifty-Faiiive (en anglais, ça sonne mieux d’ailleurs.)

C’est joli 55. Un nombre palindrome. Plus de blagues débiles comme à 52: “en fait, ça te fait 25 ans… à l’envers!”

Et, c’est deux fois le chiffre 5. Mon préféré et le symbole de la liberté, du changement, de la mobilité, du dynamisme… en numérologie.

Alors:

Jeune Vieillis Pas - blog femmes 50 ans

fruits et légumes par jour. Il est temps  de ré-orienter mon assiette. Ne ne plus manger comme une ado (sodas, sucreries et coquillettes au fromage..) Je ferais d’ailleurs bientôt un post sur une bonne alimentation pro-âge.

cigarettes par jour. C’est un marronnier, en ce qui me concerne, mais, il faut que je diminue encore le tabac. Je deviens vraiment  conscience que je dois être plus bienveillante avec mon corps.

kilos. À perdre. Bon, peut-être pas 5. Mais, je suis de plus en plus persuadée que l’allure est ce qu’il y a de plus important. J’ai un peu honte de le penser, mais, je trouve plus facile d’en avoir quand on grande et élancée. Question taille, c’est foutu. je risque même de rapetisser. Alors…

 X plus d’audience pour mon blog. C’est LE projet qui me porte                             depuis 2 ans.Et, comme l’avenir, c’est un projet…  Il ne me procure encore aucun bénéfice financier, mais je recherche, surtout, un vrai statut à travers lui. Je veux devenir la “Garance Doré” de l’âge  d’or.

 

Alors, il ne me reste plus qu’à établir un

Jeune Vieillis Pas

 

de mes objectifs (et roulez jeunesse).

1 – Trouver un chéri (5 étoiles bien sûr)

2 – Devenir moins dépendante du regard des autres.

3- Me trouver un vrai style. Et, ce, malgré le point 2, mais toujours dans cette idée “d’allure” comme la meilleure arme, solution. Il suffit de regarder toutes ces nouvelles “it vieilles”, elles sont sublimes mais hyper lookées. Mon amie Isabelle Thomas (Mode personnel(le)) me fera d’ailleurs prochainement un bon coaching.

4- De moins en moins me définir par ce que je ne suis plus, de plus en plus par ce que je suis devenue.

5 – Être une “belle” In Mature. Cette notion que j’adore. Car, oui, mature parce qu’arrivée à mon complet développement. In car toujours curieuse et branchée sur mon époque. Et, aussi Immature. Car, j’ai encore souvent le sentiment d’avoir le cerveau botoxé sur l’enfance.

Jeune Vieillis Pas - blog femmes 50 ans

 

 

1
Share

8

Passion cachemire !

55 ans
55 ans

 

 

 

Muriel Domange a crée sa propre marque Naram des étoles et des plaids en cachemire tissés à la main au Népal. Perso, j’ai décidé de commencer une collect. J’économise…

 

Mcachemire - blog femmes 50 ans - blog quinqua

 

 

Muriel débute comme attachée de presse dans le milieu artistique. Mais, pendant de longues années, elle sacrifie sa carrière professionnelle à sa vie de famille. Elle enchaîne des petites missions mais se consacre essentiellement à ses  4 enfants.

Alors, quand il y a 5 ans, sa vie perso prend un nouveau tournant et que ses enfants sont devenus grands, elle se pose la question de son “avenir”.

C’est aussi une nouvelle liberté que je cherchais. Et, tout est parti d’une rencontre. Alors que j’avais vraiment besoin de bosser, j’ai rencontré un népalais qui était à Paris à la recherche d’un représentant pour son cachemire en France. Je suis d’abord tombée amoureuse d’une matière. Le cachemire pur, si rare, qui provient des hauts plateaux du Népal et du Tibet dans le respect des animaux et de l’environnement. Un mois plus tard, j’atterrissais, seule, à Kathmandu.”

 

 

Cachemire - blog femmes 50 ans - blog quinqua

 

” J’avais déjà voyagé, sans avoir jamais été une “grande baroudeuse”. Quand j’ai posé un pied au Népal, je me suis sentie immédiatement chez moi, très à l’aise. Oui, cela a été un vrai choc. La culture y est si différente. Mais, je m’y sens comme un poisson dans l’eau.  Ce pays est extraordinaire. ” 

Au fur à et à mesure de ses voyages depuis 5 ans, à raison de 2 à 3 fois par an, Muriel se balade beaucoup. Multiplie les rencontres, à la recherche de fabricants, d’ateliers.

“La laine que nous utilisons est récoltée selon des critères éthiques. Toute la  fabrication, entièrement réalisée au Népal dans de petits ateliers indépendants, contribue au développement économique local. Les fils sont teints et tissés à la main selon des techniques artisanales. “

 

 

Népal - blog femmes 50 ans - blog quinqua
Photos perso de Muriel

 

 

” Là-bas, le rapport à l’autre est très différent. Il n’y a pas de calcul, une vraie gentillesse. Il suffit juste d’intégrer que leur notion au temps est très différente de la nôtre. C’est à mon retour  que les choses se compliquent. En tant que travailleur indépendant, je dois tout faire toute seule.”

Alors Muriel travaille surtout grâce au bouche à oreille, et organise des ventes privées à Paris, mais aussi à Venise, à Londres, à Bruxelles…

M cachemire - blog femmes 50 ans - blog quinqua

 

” Il faudrait que je crée mon propre site marchand, que je développe des collections pour des marques, que je trouve quelqu’un qui s’occupe de mon développement. Bref, passer à la vitesse supérieure pour pouvoir vraiment gagner ma vie. Alors, qu’aujourd’hui, il est vraiment compliqué de travailler avec le Népal.Tout est au ralenti, mais ce n’est surtout pas le moment d’arrêter, de les laisser tomber. D’ailleurs, après cette tragédie qui frappe aujourd’hui ce pays j’essaye de leur venir en aide. J’ai pris contact avec différentes organisations de soutien aux populations locales, dont une en particulier, à travers un ami, Biju, qui déploie toute son énergie pour aider des centaines de népalais qui ont tout perdu. On peut connaître et aider son association BYC en allant sur leur page Facebook.  Je suis également en lien avec l’association GARUDA qui s’occupe de secourir les populations dans les villages de montagne entièrement détruits,en y acheminant du matériel et de la nourriture. 

 

Jeune Vieillis Pas
Photo de Biju

 

Photos Biju

 

 

1
Share

55 - Jeune Vieillis Pas - blog femmes 50 ans.J‘ai 53 ans.

J’ai toujours été au bord de la vieillesse nerveuse. Dans l’appréhension de vieillir.

La perte de mon amoureux, il y a un peu plus de 2 ans, a bien évidemment changé ma perception du vieillissement. Alors, même si j’ai toujours les jetons, je pense profondément que vieillir, gagner des années, est un privilège.

Et je sais aussi, aujourd’hui, que l’âge est une notion élastique. On se sent vieux ou jeune selon les jours ou les circonstances.

Je me sens vieille

– On me dit de plus en plus souvent: “tu me l’as déjà raconté”.

– Je commence à commenter à voix haute ce que je fais quand je suis seule.

– Quand j’inspecte l’ovale de mon visage. Ou que je me sens obligée de tirer le cou en levant le menton à la simple présence d’un appareil susceptible de prendre une photo.

– Si je dors moins de 6 heures par nuit.

– Les amis de mes enfants m’appellent “Madame (et je ne sais pas comment me faire nommer autrement).

– J’ai l’impression d’attirer moins les regards.

 

Je me sens jeune.

– Personne ne s’est encore levé pour ma laisser sa place dans les transports en commun.

– Toujours cap d’avaler un sachet de crocos Haribo en moins de 10 m.

– Quand la musique est bonne.

– Il me reste un Levi’s 501 dans mon placard.

– À part pour la mini-jupe, je me dis très peu: “ce n’est plus de mon âge”.

 

Jeune Vieillis Pas - blog femmes 50 ans

 

55 : La prochaine étape “marquante”:  

Cinquante-cinq. Fifty-Faiiive (en anglais, ça sonne mieux d’ailleurs.)

C’est joli 55. Un nombre palindrome. Plus de blagues débiles comme à 52: “en fait, ça te fait 25 ans… à l’envers!”

Et, c’est deux fois le chiffre 5. Mon préféré et le symbole de la liberté, du changement, de la mobilité, du dynamisme… en numérologie.

Alors:

Jeune Vieillis Pas - blog femmes 50 ans

fruits et légumes par jour. Il est temps  de ré-orienter mon assiette. Ne ne plus manger comme une ado (sodas, sucreries et coquillettes au fromage..) Je ferais d’ailleurs bientôt un post sur une bonne alimentation pro-âge.

cigarettes par jour. C’est un marronnier, en ce qui me concerne, mais, il faut que je diminue encore le tabac. Je deviens vraiment  conscience que je dois être plus bienveillante avec mon corps.

kilos. À perdre. Bon, peut-être pas 5. Mais, je suis de plus en plus persuadée que l’allure est ce qu’il y a de plus important. J’ai un peu honte de le penser, mais, je trouve plus facile d’en avoir quand on grande et élancée. Question taille, c’est foutu. je risque même de rapetisser. Alors…

 X plus d’audience pour mon blog. C’est LE projet qui me porte                             depuis 2 ans.Et, comme l’avenir, c’est un projet…  Il ne me procure encore aucun bénéfice financier, mais je recherche, surtout, un vrai statut à travers lui. Je veux devenir la “Garance Doré” de l’âge  d’or.

 

Alors, il ne me reste plus qu’à établir un

Jeune Vieillis Pas

 

de mes objectifs (et roulez jeunesse).

1 – Trouver un chéri (5 étoiles bien sûr)

2 – Devenir moins dépendante du regard des autres.

3- Me trouver un vrai style. Et, ce, malgré le point 2, mais toujours dans cette idée “d’allure” comme la meilleure arme, solution. Il suffit de regarder toutes ces nouvelles “it vieilles”, elles sont sublimes mais hyper lookées. Mon amie Isabelle Thomas (Mode personnel(le)) me fera d’ailleurs prochainement un bon coaching.

4- De moins en moins me définir par ce que je ne suis plus, de plus en plus par ce que je suis devenue.

5 – Être une “belle” In Mature. Cette notion que j’adore. Car, oui, mature parce qu’arrivée à mon complet développement. In car toujours curieuse et branchée sur mon époque. Et, aussi Immature. Car, j’ai encore souvent le sentiment d’avoir le cerveau botoxé sur l’enfance.

Jeune Vieillis Pas - blog femmes 50 ans

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

17
Share