Les rediffs de l’été (3)

Jeune Vieillis Pas

JEUNE VIEILLIS PAS AU CLUB MED. 

 

Le Club Med! Ce “camp” de vacances de luxe et convivial!

On y va avec des enfants petits, pour les voir le moins possible. On y retourne , avec des ados, espérant les apercevoir plus de 5 minutes par jour.

Mais, pour une jeune quiqua, y allant pour la première fois avec une amie, sans son mari, je ne me suis pas sentie si bien que ça dans mes tongs.

Dès l’arrivée, le ton est donné. Le bateau qui nous amène dans cette île grecque accoste au ponton. Toute l’équipe GO*, en rang d’oignons tout du long, est là pour nous accueillir.

DSC_2801

Et, là c’est l’épreuve!

Merci à Demi Moore qui a fait peser sur toute femme de plus de 45 ans le soupçon de cougar en puissance.

– ” Les enfants (17 et 14 ans), venez donner la main à maman”.

Ils ont refusé.

J’ai eu l’impression de faire cette loooongue traversée avec marqué sur le front: “Je suis venue croquer de la chair fraîche”.

miam

Très rapidement, mon sens de l’observation s’est mis  en mode “sur régime”.

Plusieurs catégories se distinguent:

Les “sportifs” qui, rougeauds, courent d’une activité à l’autre.

Les “à fond” qui tous les soirs respectent le dress code**. Participent à tous les jeux apéros/cafés***.  Dansent hyper bien le Madison****.

photo copie 5
Un concert des Village people?
Non, les “crazy signs”*****

Les ados (200 pendant notre séjour) avec des filles de 15 ans (surnommées “les petits culs”) qui de dos, font toutes 25 ans bien tapés.

Les supers sociables. En bande au bout de 2  jours.  Qui passent leur soirées à se montrer leur biblio de photos sur leurs I phone. Mieux que des grands discours pour montrer qui on est et raconter sa vie.

Les ” all inclusive””. Reconnaissables à leurs assiettes remplies à ras- bord et en hauteur. Et toujours  fourrés au bar.

Ma copine et moi. 

Dans une tranche d’âge de merde. Plus assez jeune pour fendre la foule au buffet d’un air conquérant. Pas assez vieille pour inspirer confiance. Car, les “mariées” sont plutôt en mode alerte rouge “elles viennent me piquer mon mari.”

DSC_2682

Et, ce, malgré les efforts constants de mon amie, qui s’est prêté au difficile exercice  de placer “mon chéri qui est à Paris” dans chaque conversation.

– “Tu viens au tir à l’arc?”

– “J’arrive. Tu sais que “mon chéri qui est à Paris” a même fait de la chasse à l’arc.

– “Tu bois quoi?”

” Un mojito. J’espère qu’il sera aussi bon que celui de “mon chéri qui est à Paris.”

– “Je retourne me re-servir de la salade de poivrons. C’est bourré d’ail. J’en profite “mon chéri qui est à Paris” n’est  pas là!”

Pourtant, malgré un comportement un peu anti-jeu (nous avons vouvoyé les GO pour bien afficher une distance sexuelle), nous avons fait des efforts.

Nous avons surmonté “l’humiliation” de l’errance dans le resto pour trouver deux places de libre à une table de 8 “avec des têtes sympas”.

Nous avons essayé de nous mettre au Madison. 4 pas hyper simples. Je me demande si je ne commence pas à avoir quelques problèmes de coordination. Jamais vraiment réussie à être complètement dans le même sens que les autres.

Nous nous sommes flingués les bras au tir à l’arc. Nous avons sué sang et eau à la Zumba. Où la charmante  GO sports rebaptisée “l’autre conne ” nous a un jour balancé:  “pas facile, la danse de jeune?”. Nous n’y sommes jamais retournées et je vous dis pas la note qu’on lui  a mise au questionnaire de satisfaction. Nous avons même levé la main quand on a reconnu Prince au blind test du jeu café. Etc.

Alors, le bilan:

Vu mon fils de 17 ans, 60 minutes mises bout à bout dans l’ensemble du séjour.Ma fille, un peu plus, mais, elle rentre avec un déficit de sommeil d’au moins 24 heures.

+ 2 kilos

Dîné ou bu un verre avec une quarantaine de personnes différentes (probabilité de se revoir 2%).

Pas osé mettre ma chaîne de cheville, je crois d’ailleurs, que c’est un adieu définitif (snif, snif)

Alors à l’année prochaine? Ou pas.

(hé, hé, je suis au Club en ce moment-même!!!! Mais sans ma copine qui est restée avec son chéri qui  est à Paris)

DSC_2808

Petit dico français/clubmédien.

*GO:  Gentil organisateur. Sa principale caractéristique: afficher un sourire constant. 2 catégories: les jeunes et les incapables de revenir à la vraie vie malgré leur avancée en âge.

**Le dress code. Blanc et flashy/Classe/Noir et rouge/Disco… Il est annoncé dans le programme du jour pour la soirée.  Non, mais allo, quoi! Avoir le même look que tout le monde…

***Jeux apéro/café. Jeux par équipes pour inciter à la convialité à base de blind tests, de quizz… Pour les blind tests, Shazam gagne à tous les coups.

**** Le Madison. Danse “folklorique” américaine créé en 1960. Chaque soirée débute par cette choré en ligne pour lancer l’ambiance.

*****Les crazy signs: danse tribale collective lancée par les GO à différents moments de la journée et en soirée. Les mouvements pour chaque chanson sont standardisés pour tous les villages. Le tube: Sous les sunlights des tropiques de Gilbert Montagné (oui, y’a du niveau!)

  • 0

    Overall Score

  • Reader Rating: 0 Votes

Share

About virginie

You May Also Like

9 comments on “Les rediffs de l’été (3)

  1. Qu’est ce que j’ai ri! Et c’est tellement vrai, ça me fait également pensé au camping! Profite bien de tes vacances, ces rediff sont un régal !

  2. Trop lol comme disent mes “kids” de 15 et 12 ans qui refusent aussi de me donner la main!!!

  3. C est vraiment ça !!!pour ma part c est bienn quelques jours . C est reposant aussi de penser à rien

    • Absolument, d’ailleurs j’y suis retournée. Trop idéal avec deux ados

  4. Très drôle, c’est un condensé parfait du club med.
    Courage, d’ici peu tes enfants ne voudront plus du tout partir avec toi en vacances…. : voilà une qualité du club med : te mettre déjà au diapason.
    Je me délecte de tes rediffs.

  5. C’est une relecture, et pourtant, nous aimons toujours autant !

  6. Euh… coucou Vivi ! Moi ado en voie de (re)quinquaquisation… Euh dis madame, quand tes ados ne voudront plus t’accompagner, tu peux m’adopter comme ado pour le club med ? Je pourrais même te tenir la main si tu veux. Mais là attention, on risque d’être cataloguées comme les “Arizona/Cali” de Grey’s anatomy (bon… je sais chacun occupe son été comme il p(l)eut ; Moi c’est Pary tout gry et Grey’s Anatomy. La seule chose qui me console c’est que ça rime :o) Des bizoo ma Vivi ! Eclatez vous !!!

  7. Oh,là,là le Club med!!! Souvenirs, souvenirs, première fois il y a pffffttt,très longtemps, jeune mariée, bons souvenirs une fois passé l’inévitable accueil bien lourdingue. Mais des rencontres sympas de gens que nous avons continué à voir longtemps après, une fiesta tous les soirs, Go parfaits..bref, le Club med version 1976!!! Deuxième expérience,2006, Kemer,Club adulte (!!!), avec ma fille en pleine séparation et mon mari. Fatiguée,très fatiguée, soucieuse.Trop de trentenaires en plein défoulement, une flopée de quinquas et plus, bien plus, partant du principe que toutes celles qui étaient là., étaient venues pour ça,des cougards très libérées et très insistantes.Une semaine sur un transat à l’auditorium à bouquiner face à la mer, à vouvoyer tous ceux que je rencontrais et à appréhender les soirées blanches, rouges..Et à ponctuer mes phrases de “mon mariqui est au: ski nautique, bâteau, sport…
    Ton post m’a fait sourire et m’a rappelé tout celà et tenu compagnie pendant ma enième insomnie !!! Alors, merci!!!

  8. Très drôle!!!!

    Ah le club …une longue histoire …toujours fan! Après plus de 20 ans et une quinzaine de séjours….
    Nath

    http://foinetescarpins.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.