La ride est out.

Two Shar pei puppies sitting and lying next to each other, isolated on white

La ride est out. Ce n’est pas moi qui le dit, mais le Marie-Claire US :

« Wrinkles are soooo 2012 » Le « soooo » se traduit ici par “immense dédain”. Tu parles de rides en 2013, tu es la reine de la loooose !

Rappelons ici que la ride est une « petite cassure » cutanée due à un affaissement des structures de la peau.  Provoquée par la disparition progressive de deux protéines:  Le collagène et l’élastine. Cette dernière agit sur la souplesse de la peau, son appauvrissement produit également l’augmentation de son  volume comme le double menton. Que du glamour! Sans parler du nom de certaines rides: pattes d’oie, rides d’amertume, vallée des larmes,  effet « cou de poulet »… De quoi être totalement “ridophobe”

Mais, bon allez,  fini ! N’en parlons plus. Soyons au top de la tendance. Et faisons nôtre, cette citation de Marcel Pagnol : « Je n’ai jamais eu qu’une seule ride et je suis assis dessus ».

Alors, on parle de quoi d’après Marie-Claire ?

« Le marché mondial de l’anti-âge se concentre aujourd’hui la luminosité, l’uniformité du teint, l’éclat “.  Bref, nous devons irradiées!

Happy woman holding a light bulb balloonJe suis allée acheter un paquet de magazines US pour compulser leurs pubs. Premier constat, les américaines sont des grandes capillo-stressées, la grande majorité des pubs concernent les cheveux (avec même des produits anti-âge). Mais, s’ il est vrai que les « wrinkles » restent présentes, elles sont  un peu reléguées au deuxième plan, on parle de peau radieuse, de peau qui respire la santé…

Magazines PG

Entre nous, on avait compris cela depuis bien longtemps. Jamais de:

–  « Oh tes sillons nasogéniens sont à peine visibles aujourd’hui. »

Le compliment que l’on s’adresse le plus, devant « la vache, t’as fondu là?… Non?” est :

–  « Tu as une mine SU…PER… BE. 

OK, , il y a quelques années, ça sous entendait : « t’as mis quoi?”.

Aujourd’hui:  ” t’as fait quoi ? »

Mais, surtout, la ride n’est pas notre angoisse” number one” finalement. On sait que l’on peut encore agir dessus si on le souhaite, une petite piqure ou injection, par ci par là.

Notre vrai flip : nos neurones.

Vector illustration of head with a lot of information

On met 10 minutes à trouver ses clefs, c’est Alzheimer.  “Mais où j’ai garé ma bagnole, niveau 1 ou 2. ?” C’est Alzheimer. Non,  juste des trous de mémoires ou du “tête en l’air”. La maladie d’Alzheimer n’est pas une conséquence naturelle du vieillissement. Cest une maladie neuro-dégénérative bien spécifique Dont les symptômes apparaissent plutôt entre 70 et 80 ans. On a encore de la marge.

Perso, depuis quelques temps, je suis atteinte de “j’emploie un mot pour un autre”. Je n’ose pas aller voir sur la toile si c’est Alzheimer.  L’autre jour, j’ai pris l’aspirateur pour monter au 7 éme étage. Et, alors, que je recevais quelques amis, j’ouvre la porte et les bras en signe de bienvenue et balance un tonitruant  « bravo ».

welcome
Reconstitution…

Évidemment, au lieu de bonjour et non pour féliciter mes invités de ne pas m’avoir re-re-re demandé mon code (Alzheimer?)

Share

About virginie

10 comments on “La ride est out.

  1. une comédienne très âgée (je ne sais plus laquelle malheureusement) a dit un jour à un maquilleur sur un plateau télé: “Ne cachez surtout pas trop mes rides, vous savez cela m’a pris très longtemps de faire ce visage. j’adore cette phrase et ce qu’elle sous entend et depuis chaque fois que j’en voit une nouvelle sur mon visage je me dis que la vraie chance dans la vie c’est de les voir venir.

    • C’est bon ça !!

  2. Comme je suis d’accord avec toi.

  3. Moi aussi cela m’arrive d’employer un mot pour un autre..en fait c’est quand je pense à un truc alors que je dois prendre la parole ..l’autre jour j’ai dit un truc sans rapport alors que je devais dire “merci” ( …la tête de mon interlocutrice.. ) tu crois que c’est la vieillesse?
    Sinon pour les rides, on a beau voir le côté positif si tant est qu’il y en ait un, mais c’est moche quand même, je n’arrête pas de me le dire !!

  4. J’avoue que si il existait une crème miracle pour camoufler les rides je me jetterais dessus ! je n’en ai pas beaucoup mais comme je me maquille au miroir grossissant (à cause des yeux qui eux aussi vieillissent !) je remarque chaque nouvelle ride et je n’aime pas ça !!!!!

  5. j’ai eu un jour une dermato qui m’a dit que les miroirs grossissants étaient les pires ennemis de la femme et de la peau… Alors, allons les jeter dans les fleuves (les casser, ça porte malheur). Signé une fille qui ne pourrait pas s’en passer pour sépiler les sourcils et qui adore”se faire les points noirs”!

  6. je suis bien d’accord avec toi et Pacano les miroirs grossissants sont des “tue beauté” des assassins des poils que l’on épile de trop (ciel mes sourcils), des agresseurs de points noirs et de boutons à peine éclos, des pourvoyeurs de rides qui sont les seuls à voir. Mais il devient un indispensable puisque les yeux faiblissent. Bisous

    • C’est ce que me disait cette dermato: personne ne vous regarde avec une loupe alors cessez de voir des choses qui ne se voient pas.

  7. oui mais c’est tellement pratique pour traquer le moindre poil ! je ne supporte pas en voir au-dessus de la lèvre et encore moins sur le menton ! donc pince à épiler au grand désespoir de mon esthéticienne car ils sont plus du à enlever à la cire !!! pour le maquillage des yeux c’est devenu aussi indispensable car je ne peux pas mettre les lunettes (qui sont d’ailleurs le plus souvent dans mon sac JE LES DETESTE !) et savoir doser est le maître mot du maquillage !

    • Je peux tuer si on me pique mon miroir grossissant!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.