Caroline Loeb

J’ai rencontré une super In Mature : 60 ans ! Même pas peur

J’ai rencontré une vraie artiste !

Elle est une “icône” pour notre génération. Nous avons toutes chanté :

“De toute les matières,

c’est la ouate qu’elle préfère”

Mais, Caroline Loeb ne se résume pas, loin de là, à ce tube. Elle est chanteuse, parolière, metteuse en scène, auteur, actrice… Une vraie artiste, quoi!

“J’ai toujours baigné dans l’art. Il n’a jamais été question pour moi de faire autre chose. Mais, “La ouate”, cela a été tellement fort, que j’ai dû déployer mille fois plus d’énergie pour exercer mon métier J’ai beaucoup d’autres activités et, sans doute que l’un de mes moteurs est de survivre à cet énorme tube. L’art, c’ est ce qui me tient debout. C’est ma vie. Être une artiste, c’est vraiment existentiel pour moi. Même si cela est parfois très violent. C’est une vraie bagarre au quotidien. On n’a pas toujours la reconnaissance que l’on cherche. Financièrement, cela n’est pas toujours évident. Mais la souffrance donne une qualité supplémentaire à ce moment magique où l’on est sur scène. On sait tout ce que l’on a investi de soi. Je ne parle pas de narcissisme à 2 francs 50*. Je crois qu’il faut défendre des idées.

 * Oui, Caroline a encore des expressions dans la monnaie des années 80 !

 

Caroline Loeb - blog quinqua - blog femmes 50 ans - cinquantaine

 

Aujourd’hui, elle publie : Mes années 80, de A à Z. Une pépite de souvenirs et un super condensé de tout ce que nous ont apporté “ces années folles de liberté et de créativité.” 

 

Caroline Loeb - Mes années 80 - blog femmes 50 ans - blog quinqua - cinquantaine

 

 

Avec le graphiste Nols aux Éditions Vents de Sable.

 

Années 80 - blog quinqua - blog femmes 50 ans - cinquantaine

 

“C’est l’éditeur qui m’a contacté pour ce livre. Quel bonheur de le faire! J’adore la photo, j’ai donc pris beaucoup de plaisir à choisir toutes ces photos. Tous les photographes ont été hyper généreux avec moi en me donnant leur travail. J’avais un accès privilégié à beaucoup des personnes dont je parle les ayant connu, ou aillant travaillé avec eux comme Mondino. Mais, pas tous. Alors, j’ai aussi mené mes “petites enquêtes”. J’ai vraiment vécu tout cela de l’intérieur. En fait, ce livre, j’ai mis 4 mois… et 30 ans à le faire. Je suis très fière du résultat. Nols, le graphiste, a fait un super boulot.” 

Elle sera en signature le 21 Chez Nathalie Garçon à partir de 17 h, passage Vivienne. Et le 22 à partir de 18H30 au théâtre du Ranelagh.

 

Caroline joue également en ce moment les dernières dates de son spectacle musical  “George Sand, ma vie, son œuvre”, mis en scène par Alex Lutz.

 

Caroline Loeb - blog quinqua - blog femmes 50 ans - cinquantaine

La dernière à Paris le 26/12. À Illkirch le 5/01, au Théâtre de la Cité à Nice le 30 et 31/01. Un coffret CD/DVD est également en préparation.

“Je me suis prise d’une vraie passion pour George Sand. C’est une sacrée rencontre. Quelle femme libre, iconoclaste, transgressive! On la connaît essentiellement au travers de “ses histoires de cul” avec Musset et Chopin. C’est tellement réducteur. C’est vraiment une vision macho alors qu’elle était au cœur de la vie intellectuelle du 19 ème siècle. C’est un personnage très fort. Qui avait un vrai rapport de sensualité avec la vie, la nature, la bouffe… J’essaye de faire “rentrer” dans le personnage par l’intime. C’est un beau spectacle, plein d’émotions, on y rit, on y pleure…”

Mais, alors qu’elle défend encore ce spectacle avec passion, le premier show-case de celui qu’elle vient de mettre en scène est prévu le 27/01. Lemmy Constantine chante les grandes chansons de Sinatra en s’accompagnant à la guitare manouche dans Sinatra & Django. 

 

Caroline Loeb - blog quinqua - blog femmes 50 ans - cinquantaine

 

J’aimerais vraiment ajouter que Caroline personnifie l’enthousiasme. Quand elle parle, elle a le regard d’une pétillance… enfantine!

J’ai alors, bien sûr, posé les 3 questions Agitude de JNVP à celle qui me déclare:

“Je viens d’avoir 60 ans. Et, j’ai gagné en neurones ce que j’ai perdu en hormones!” 

 

Caroline Loeb - blog quinqua - blog femmes 50 ans - cinquantaine

 

1- Comment décrieriez-vous votre style? 

Excentrique!

J’adore changer de look. Mélanger le féminin et le masculin. J’aime cette phrase de Marlène Dietrich qui disait qu’elle ne se sentait jamais aussi féminine que quand elle s’habillait en homme, et jamais aussi masculine que quand elle s’habillait en femme. J’aime beaucoup ce que fait Irié par exemple, mais c’est Jean-Paul Gaultier qui a fait les costumes de mon spectacle, le roi du mélange des genres. ”

2- Votre routine pro-âge? 

On fait vivre les femmes dans la terreur de vieillir, je trouve cela assez “gerbant”. Rien que le mot  “cougar” est un scandale. On ne “stigmatise” pas tous ces hommes qui vivent avec des femmes beaucoup plus jeunes.

Moi, je fais un peu de yoga quand j’ai le temps. Mais, en fait, ce qui me maintient vraiment en forme, c’est être dans l’action. Je travaille tout le temps. Même quand je dors, je bosse. Mais, ce que je fais est ludique, passionnant et file la pèche ! 

De toute façon, l’âge a peu d’importance. Ce qui est important est l’énergie que l’on dégage! 

J’adore les crèmes “Senteurs de fée” qui sont bios et vachement bien.

Mais, ma meilleure crème anti-âge, c’est ma fille de 20 ans. Il peut être parfois tentant de regarder en arrière voire d’être amère. Mais, quand on a une jolie fille comme la mienne, c’est la meilleure motivation pour regarder devant.

3- Finalement, ce qui vous gène le plus dans votre âge?

De moins b… Je plaisante, mais j’ai quant même le sentiment de petit à petit renoncer à l’amour… J’avoue qu’aujourd’hui je suis difficile à “scotcher”. J’ai quand même rencontrer beaucoup de personnes passionnantes. Mais, moi, j’ai toujours autant envie, besoin, dêtre surprise. Alors, ce n’est pas facile. 

En vrai, je ne pense pas vraiment qu’il faille renoncer à l’amour. Mais, je crois qu’il prendra une autre forme.

 

Share

About virginie

9 comments on “Caroline Loeb

  1. Tu en as de la chance, c’est une personne très sympathique, elle est restée simple et naturelle et s’assume complètement.

    • Oui, très sympa, je te le confirme!

  2. C’est vrai, les eighties étaient des années bien ouatées ! Nous avons un peu oublié Caroline Loeb et c’est avec plaisir que nous la redécouvrons…

  3. Quelle jolie interview… Ah Caroline L et sa ouate… Quelle époque!!! Elle a conservé une belle classe!!!

    • Et, toujours très passionnée!

  4. AH les années 80 !!!! la folie, la créativité, les interdits qui étaient permis, les soirées à thèmes dans les usines désaffectées, les yeux cernés de noir des garçons, les habits de vinyls colorés dans les clips …
    Merci à vous deux pour ce voyage dans cette contrée si pleine de joie…

    • Effectivement, ce bouquin est bourré de “chouettes” souvenirs.

  5. Merci pour ce joli billet et cette rencontre agréable. Elle est restée fantaisiste et active et c’est bien comme ça que je la voyais!

    • J’aime bien ce mot: fantaisiste!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.