Après 50 ans, c’est bien l’acide hyaluronique ?

On a toutes entendu parler d’acide hyaluronique !

On a une copine qui “s’est fait piquer”. On a déjà testé. On est tenté…

C’est quoi exactement l’acide hyaluronique ?

C’est une substance que notre organisme fabrique de façon naturelle. Un sucre qui par définition attire l’eau. Il est donc l’agent majeur de l’hydratation de la peau. Mais sa synthèse diminue avec le temps (dès 25 ans). D’où le dessèchement cutané et la peau qui s’affine…

Quelles sont les propriétés de l’acide hyaluronique en injections ?

Synthétisé, pour être injecté, il possède un certain nombre de propriétés :

– une forte hydrophilie.Une molécule d’acide hyaluronique peut attirer jusqu’à 1 000 molécules d’eau. D’où un fort pouvoir hydratant, comblant et volumateur.

– une bonne élasticité.

– une activité anti-oxydante (ralentissant le vieillissement cutané).

Quelles sont alors les fonctions de l’acide hyaluronique ?

– Hydrater la peau (Skinbooster, mésolift)

Perso je fais, depuis 3 ans, tous les 2/3 mois, du mésolift. Des tas de minuscules injections superficielles qui redonnent un vrai coup de frais. Comme ce sont des petites molécules, elles ont un fort pouvoir d’hydratation. Idéal pour le fripé ou le plissé des joues, les rides péribuccales (au-dessus des lèvres). Totalement indolore, la tenue moyenne est de 3 à 6 mois. L’effet bonne mine est instantané.

– Combler les rides.

Configuré pour combler ridules, rides profondes ou creux, on parle alors de “filers”. La tenue moyenne est de 9 mois à un an. Ces injections conviennent parfaitement pour les sillons nasogéniens, les plis d’amertume, les lèvres et la vallée des larmes…

– Restaurer des volumes.

Quand il est dit volumateur, l’acide hyaluronique est essentiellement composé de grosses molécules. On l’injecte alors dans les pommettes, la vallée des larmes, le menton, les joues… Sa tenue moyenne est de 12 à 18 mois.

 

Qu’en dit docteur Schinazi qui en a fait sa spécialité ?

 

Alors pourquoi l’acide hyaluronique? 

“C’est la méthode la plus douce pour avancer dans le temps de façon naturelle. Ses injections permettent de modifier des choses sans passer par la chirurgie.

C’est du remodelage. La patte du médecin est d’ailleurs très importante. Et, chez nous, on parle de French touch. Aux USA, pour que les gens ne soient pas déçus, il faut que cela se voit. Pour nous, un bon résultat ne doit pas se voir !

Il a un effet liftant, il permet de modifier les contours du visage. D’ailleurs, il n’est pas utilisé qu’en anti-âge. On l’utilise aussi en esthétique pur et simple. On peut modifier un nez même !

L’effet est immédiat à 70%. Il y a ensuite 30% d’amélioration dans le mois qui suit.

Que vous demandent principalement les femmes?

“Le naturel.
En fait, elles arrivent en me disant qu’elle trouve leur visage fatigué alors que ce n’est pas ce qu’elles ressentent dans le fond. D’ailleurs le type de compliments recherché après l’intervention est “tu as l’air reposé, tu as bonne mine”.

Beaucoup viennent avant un entretien d’embauche par exemple. Certaines parce que leur couple est un peu bancal. Mais, il y a aussi de plus en plus d’hommes

Je leur demande de me donner 3 adjectifs pour qualifier leur visage.

Les plus cités sont : relâché, fatigué, triste, sévère.

En fonction des rides, je vais cibler ce qui va permettre de corriger ces adjectifs.”

Finalement, on recherche quoi en venant chez vous?

La peur de vieillir est au centre des différentes démarches. C’est dur pour une femme de prendre de l’âge dans la société actuelle. La pression professionnelle est forte.

Il y a aussi un vrai changement de la société. Ces injections rentrent de plus en plus dans l’ordre de l’entretien. À la cinquantaine, les femmes se sentent dans une nouvelle vie. Elles ont envie d’enfin s’occuper d’elles.

Elles viennent chercher du bien-être en fait.

 

Vous connaissez mon sens du dévouement pour mon blog (non?). En vrai, c’est parce que je l’ai fait que j’ai voulu en parler.

J’ai une vrai angoisse avec ce type de traitement : avoir “l’air tirée”,  être trop lisse (ce que je déteste avec le Botox). Là, ce n’est vraiment pas le cas.

Et, même pas mal (sauf mon portefeuille, faut compter entre 600 et 800 € pour tout  le bas du visage).

Je suis très contente du résultat. Un effet bonne mine, un ovale moins affaissé. J’aime particulièrement le petit effet “commissures des lèvres qui remonte”.