4 questions à Sophie.

Sophie, 50 ans.
Sophie, 50 ans.

Comment décrieriez-vous votre look “Djeun”?

Naturellement j’ai toujours fait plus jeune que mon âge. Ce qui a pu être un inconvénient  plus jeune  (ado, surtout) se transforme aujourd’hui en avantage.

J’essaye d’être féminine mais sans ostentation. Je fais attention de ne jamais en faire trop.

Je ne porte jamais de jupe ou de robes en dessous du genou. J’évite les fringues de “vrais jeunes”: tee-shirt montrant le nombril , les minis, les shorts… Pour l’instant, aucun interdit au niveau des bras… Je continue à porter des jeans mais avec des tee-shirts plus longs.

Et de face, de petites confessions anti-âge? 

Niveau dermato: rien. Je pourrai être tentée par enlever mes poches sous les yeux. Mais j’ai bien trop peur que cela change mon regard. Alors, tant pis!

J’ai quelques cheveux blancs, mais comme je fais des balayages régulièrement, ils ne se voient pas.

J’ai fait une série de massages “palper/rouler”. Je ne grossis pas vraiment, mais je m’épaissis” au niveau du ventre. C’est efficace : il faut 2 séances /semaine pendant 1 mois environ, puis 1/semaine le mois suivant. C’est contraignant, pas donné: 390 € les 10 séances. Mais, je trouve que ça vaut le (coût ) coup.

Ce qui vous fait prendre 10 ans? 

La longueur mi-mollet. Les cheveux trop “choucroutés”. Être trop bien coiffée, trop apprêtée “gomme” mon allure juvénile. Quand je sors, je vais chez le coiffeur le matin. Le soir, c’est “retombé” et c’est nickel.

Ce qui vous gène le plus dans votre âge? 

Franchement pas grand chose. Je me suis sentie bien à tous les âges. Je me sens jeune. J’ai deux ados, mais aussi une petite dernière de 8 ans, ça aide.

Et, je conserve une vie sociale  très active. On sort beaucoup, on a une vraie bande de potes. On ne s’interdit aucune sortie même en milieu de semaine.

  • 0

    Overall Score

  • Reader Rating: 0 Votes

Share

About virginie

You May Also Like

10 comments on “4 questions à Sophie.

  1. Ne pas être apprêtée, ne pas s’habiller en trop jeune, et avoir une vie sociale active – ces trois points nous semblent très importantes ! Il faut savoir doser et équilibrer

    • À partir de la quarantaine, nous rentrons vraiment dans la tranche ” less is more” ( le moins est le mieux). Sauf pour tout ce qui est festif!

  2. C’est vrai le coup du coiffeur!
    Je n’ai jamais pas pensé à y aller le matin pour avoir le résultat souhaité le soir.
    Merci du conseil, Sophie!

    • Il n’y a encore pas si longtemps, je n’osais pas refuser le brushing chez le coiffeur. Donc, en sortant du salon, je me relavais les cheveux. Aujourd’hui, je demande juste un séchage “aux doigts”.

  3. Sophie sait très bien doser, ce que moi j’ai du mal, avec 6 ans de plus qu’elle..je parle du look, notamment.
    Etre entourée/aimée est important, et c’est çà qui fait la différence.
    N’ai-je pas raison ?

    • Je dirais même que son entourage et se façon de vivre sont essentiels.

  4. j ai 6 ans de plus que Sophie hi hi Je fais très attention à mes tenues et j’essaye toujours d avoir un petit plus qui “rajeunit” le tout – le coté dadame appretée – je fuis genre la marque “123” J aime bien “CDC” ou des “petits-hauts” Etc le petit plus peut etre un accessoire bijoux foulard etc Today je me suis achetée une jupe en jean Esprit – une basique qui fait son effet because en jean
    et Surtout j ai banni le noir et J ose la couleur
    Je confirme le palpé roulé – mon porte monnaie en a pris un coup – 12 séances avant l’épreuve maillot … Mais mes cuisses me disent Merci L’ AVANT -APRES y a pas photo Je suis “regardable” 🙂

    • “Le noir ou pas” avait fait débat lors d’un de mes premiers “de dos” avec Katia. J’avoue que je continue à aimer le noir. Pas de pb, en été quand je suis un peu bronzée. Mais, l’hiver quand j’ai mauvaise mine, je passe au bleu marine (ça rime, trop forte!)

  5. Bravo pour toutes ses interviews de femme, de femmes vraies.

    Leurs vies sont si actuelles, leurs crèmes, leurs modes, leurs regards dans le miroir ou sur leurs copines, leurs couples, tout est à notre image : perfectible, mais pas selon une norme de jeunisme, non juste un rapport souriant entre notre corps, notre esprit, nos amours. Tant de respect envers soi et les autres, et tant de bonheur.

  6. Merci pour elles, et je les remercie aussi toutes, ainsi que celles à venir ded jouer si franchement le jeu.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.