3 questions à Karine.

Karine, 44 ans.
Karine, 44 ans.

J’ai rencontré Karine, il y a quelques années, sur le marché de Saint-Tropez (je suis une super bonne cliente!).  Elle y vend (ainsi que sur celui des Issambres) ses créations Kbysi. Elle a également une boutique à Lorgues, Kalibé, dans le Haut-Var.  Tout est réalisé en Inde. “Oui, mais je travaille avec quelques familles dans le Rajasthan. L’argent va directement dans leurs poches. Je vais là-bas, tous les ans, le mois de novembre”.

1- Comment décrieriez-vous votre look?

Hippie chic? Bohème? “Plage-wear”?

Oui, c’est cela: “plage-wear”!

J’ai quitté Paris il y a 15 ans et je n’ai plus du tout la même façon de m’habiller. J’ai adapté mon look à mon style de vie. Moins strict, moins conventionnel. Je ne mets plus du tout de noir. Vivre au soleil te donne envie de couleurs. J’aime beaucoup la soie. Et, en vieillissant, je deviens une inconditionnelle du pantalon fluide. Mais porté avec un haut plus cintré.

En fait, j’ai un look “peinard, mais avec de l’allure.

2- Votre routine anti-âge ?

J’ai toujours été nulle en crèmes! Ha si, j’adore L’Eau de beauté de Caudalie. Grâce à elle, les boursouflures de la nuit s’estompent en un éclair. Allez, peut-être bien en 5 minutes quand même!

L’âge, je m’en fous sans m’en foutre. Mais ici, c’est plus cool. Je serais peut-être plus stressée si j’étais à Paris.

Et, on a l’effet bonne mine du soleil. Mais, comme tous les gens du sud, sans s’exposer comme des crêpes. Et, je ne sors jamais sans un indice 50.

3- Qu’est-ce qui vous gène le plus dans votre âge?

Pas grand chose.

OK, je ne suis pas particulièrement contente d’avoir des rides, ou les genoux en saucisson à cause du relâchement cutané. Mais je me sens globalement mieux que plus jeune. Moins complexée. Je suis contente de ma vie aujourd’hui. Dans mon village, je vis entourée de gens paisibles, qui ne se la racontent pas.

Je sais ce que je veux, ce que je ne veux pas. Du coup, je suis moins stressée.

  • 0

    Overall Score

  • Reader Rating: 0 Votes

Share

About virginie

You May Also Like

19 comments on “3 questions à Karine.

  1. ce qui ressort de ces interviews, c’est la cool attitude de la quinqua…

    • C’est ce que j’essaye de faire: trouver des femmes qui l’incarne!

  2. On se retrouve dans “les genoux en saucisson”, mais avec quelques années en plus…
    Vivre dans un village en province est certainement plus confortable !

    • Vivre où que cela soit à condition que cela soit un vrai choix de vie!

  3. OUI vivre a la campagne est vraiment plus confortable, pas recluse comme le penserai les parisiens ; car il y a beaucoup d’activité culturelles ou pas.
    La vie est plus simple, ce qui nous permet a nous les quinqua cette cool attitude.

    • Vive la quinqua cool attitude en ville ou à la campagne, à la mer ou à la montagne!

  4. Déformation d’intérêt j’aurais aimé voir un vrai look de Karine
    Nos goût et notre façon de s’habiller évolue avec l’âge, les activités, la maturité, c’est amusant de voir les tournants que l’on peut prendre en dehors du problème de genoux saucissons !!!!

    • Là, elle était en look ” je bosse sur le marché”!

  5. Ý

  6. Je viens de quitter Paris pour m installer en Albi apres y avoir vecu depuis l age de 10 ans, quel bonheur ! Aucun regret, une nouvelle vie qui commence a 60 ans, c est rafraichissant et ça donne un coup de jeune sans bistouri, simplement avec de la curiosité de vivre d autres expériences comme celle de chanter…….

  7. très belle présentation qui en dit long ; être bien dans son corps c’est être bien dans sa tête et accepter les années qui passent avec sérénité ; 44 ans c’est jeune ; d’ailleurs on commence souvent une nouvelle vie à 40 ans ! j’ai quitté la bretagne où j’avais toujours vécu pour une nouvelle vie amoureuse dans le sud et je ne regrette pas ; je me sens mieux qu’à 20 ou,30 ans ! la seule chose qui pourrait me manquer c’est mes enfants petits mais c’est la vie ! pour le reste je me sens épanouie et j’essaie de m’entretenir !

  8. C’est une jeune quadra bien dans sa peau et qui a du pep’s !

  9. Ca me fait penser que je suis tombée sur un article il n’y a pas si longtemps, qui évoquait la fin prochaine du jeunisme… Pourrons-nous bientôt apprécier la beauté de chaque âge ? Je le souhaite !

    • Oui, je suis sûre d’un futur ménopau-wer! Bonne journée.

  10. j’adoe ce que tu fais mais tu aurais pas un copine un peu plus plantureuse (qui était déja boulotte à 25 ans )à nous montrer de dos.malgré mon “grand” 44 et mes 5§ ans je me suis encore draguer …je suis sûre qu’il y en a d’autres..Tu sais juste un “léger”surpoids..Pas ces malheureuses qui font de leur maladie une apologie..Merci

    • Tu as tout à fait raison. Mais, ces portraits de dos se font un peu au gré de mes rencontres et effectivement, pour l’instant, cela a été plutôt des filles minces. Il m’est aussi arrivé que des plus potelées n’aient pas voulu poser de dos. mais si tu es partante…..

  11. S’en foutre sans s’en foutre, et vice versa… Voilà une devise qui me va. Peut-on trouver les créations de Karine ailleurs que dans le Sud ?

    • Pas pour l’instant, c’est dommage !

  12. Ce que dit Karine à propos du fait d’habiter dans un endroit “où les gens ne se la racontent pas ” est très juste. Il y a vachement de pression dans les grandes villes. Une stimulation permanente aussi bien dans la sphère privée que professionnelle. Plus la ville est petite, moins les kilos et les rides sont un problème.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.