Mood board estival réalisé lors de l’atelier Switch dont je vous ai parlé ici.

Parce que l’été, c’est aussi (surtout) un état d’esprit !

1- Oublier toute forme d’hyperactivité.

On essaie de rien faire. Une chose à la fois, cela serait déjà pas mal.

2- Passer en mode “petits bonheurs”.

Oui, admirer un coucher de soleil est toujours un kif. Et on écoute ses vraies envies. Vous avez toujours détesté la ratatouille. Qui a dit que l’on devait passer des heures d’épluchage dans la cuisine parce que cela fait “été”?

3- “Cueillir le jour présent” comme dirait Horace.

Pendant que l’on admire ce coucher de soleil, on est connecté au présent, à l’ici et maintenant. Cela permet d’avoir accès à soi.

4- Chanter… ET aussi danser tout l’été.

Les effets défoulatoires et quasi-méditatifs de la danse ne sont plus à prouver.

5- Be bad.

Et oui, on peut aussi prendre de mauvaises résolutions. Les vacances c’est aussi fait pour cela. Voir ce post pour vous inspirer (même si je suis sûre que vous n’avez pas besoin de moi pour cela :))

 

Brain magazine

 

6-Lever souvent les yeux au ciel.

Nos connections neuronales reçoivent alors un message positif. D’ouverture et de liberté. On sort de soi, on ouvre sa vision.

7- Briller.

On n’est pas en vacances pour se faire de l’ombre. C’est une période qui nous permet aussi un peu de nous lâcher question style. Et de porter du orange au moins sur les ongles des pieds .

8- S’ennuyer.

L’importance de l’ennui est démontrée par de nombreuses études scientifiques. L’imagination peut alors se délasser, elle a quartier libre.

9- Marcher pieds nus.

Ça fait un bien fou. On se “reconnecte” avec la terre et son énergie. Ca parait un peu “perché” dit comme cela. Mais il parait que cela permet même d’améliorer le sommeil. Et ne dit-on pas : “avoir les pieds sur terre”? 

10- Courir les festivals d’été.

Une étude britannique aurait démontrer que aller à des concerts augmenterait notre sensation de bien-être, notre estime de soi ainsi que notre sentiment d’être proche des autres.

 

Je nous souhaite alors le plus agréable des étés. On se retrouve fin août. Et, en attendant…

Que sera sera
Il arrivera ce qui doit arriver
What ever will be, will be
Adviendra ce qui doit advenir

 

4
Share