Age et attitude avec Amaya.

 

On parle souvent de fille “nature” ou de nature. Amaya en est la parfaite illustration. Elle habite la côte basque depuis 25 ans. En parfaite osmose avec cette région. Très sportive et amoureuse de la nature, elle passe sa vie dans l’océan ou dans la montagne. Elle aime également la mettre en valeur au travers ses reportages pour TVPI, la chaîne locale. 

 

 

 

1- Comment décrieriez-vous votre look?

Mon look, c’est comme si je m’en foutais. Mais pas complètement quand même. Je porte des vêtements dans lesquels je me sens bien. Confortables (ça fait vraiment vieille de dire cela :)). J’aime bien avoir une petite touche “dégaine”, un peu rock&roll.

Je continue à porter des jupes courtes pour aller à la plage. Mais jamais le soir avec des talons. Et, j’ai maintenant un peu de mal avec les débardeurs.

Après une séance de surf, je peux aller au marché pieds nus, les cheveux trempés. Cela ne me pose aucun problème de ne pas toujours être apprêtée. De toute façon, je ne me maquille jamais. Je suis nulle. Juste un peu de mascara. Il va peut-être falloir que je m’y mette un jour.

 

2- Votre routine pro-âge?

 

Je mange très sain. Beaucoup de légumes, de graines et peu de viande.
Je fais du sport quotidiennement. En ce moment, tous les jours, je nage en mer au large à 6 heures du matin pendant 1heure 1/2. Je cours, je marche, je fais du yoga (je suis certifié prof depuis que j’ai 28 ans), je fais du ski, de la randonnée…

L’activité physique fait depuis toujours partie de mon équilibre mental et physique. Je ne peux pas m’en passer. J’ai beaucoup de chance de vivre ici. C’est vraiment une région qui me permet d’être aussi active. J’ai besoin de me sentir connectée à la nature, à la mer, à la montagne…

 

3- Ce qui vous gène le plus dans votre âge?

Plus je vieillis, moins je dors !

Je commence à me rendre compte que je diminue physiquement. J’ai plus de craintes. Quand je saute d’un rocher à l’autre, j’ai aujourd’hui plus conscience que je peux glisser. En tous les cas, j’y pense.

J’avais voulu fêter mes 40 ans en faisant quelque chose qui fait sens pour le “milieu de vie”. Je suis partie seule sur le chemin de Compostelle. Pour mes 50 ans, pour la première fois, j’ai fait une grande fête. J’avais vraiment envie de le célébrer. Tous mes amis sur deux jours…  Ils m’ont offert une statue. Je trouve qu’elle est une parfaite illustration de la femme de 50 ans. De loin l’allure est parfaite, elle fait totalement illusion. Quand tu t’en rapproches, tu vois qu’il y a quand meme quelques petits dommages.

Mais je me sens très bien dans mes pompes. 50 ans est un très bel âge. Depuis 2/3 ans, je suis posée, apaisée.

Je me sens alignée.

 

5
Share